Le cercle de Gaia
‘7 : L’axe Mars – Andromède’

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
18/01/2012

Je suis Gaia et je suis de nouveau avec vous aujourd’hui. Je viens sur la vague de ce qui est venu dans le groupe précédent. Je m’explique : dans le groupe précédent, vous avez réalisé une croix dans votre cœur en y plaçant deux axes. Nous vous parlons souvent d’axes. Celui qui se crée en ce moment dans votre cœur est un peu, pour ne pas dire très différent. Je vous demande donc de vous ouvrir au nouveau en vous et de tirer une ligne depuis le centre de la Terre jusqu’à Orion : placez dans Orion les énergies de Métatron et sentez clairement cet axe lumineux vous traverser verticalement.

Un nouvel axe horizontal vous est donné qui vous traverse au niveau du cœur. Il vient de très loin. Il vient de la galaxie d’Andromède, passe par les Pléiades, vous traverse d’avant en arrière et va jusqu’à la planète Mars. Si vous vous demandez où je me trouve, sachez que je suis au croisement de ces deux axes. Vous vous demandez ce qu’est cet axe nouveau entre Andromède et Mars que nous vous apportons aujourd’hui : c’est une ligne qui s’installe aujourd’hui en vous, dans votre champ énergétique, et qui va ouvrir ce champ à une nouvelle création. Il ne fonctionne pas encore. Nous vous l’apportons comme un bébé qui est en train de naître car c’est ce qu’il est. C’est une ligne énergétique qui s’installe.

Nous pouvons placer plusieurs symboles sur le même acte. Vous pouvez ainsi voir une naissance comme un bébé qui arrive dans votre cœur ou bien la voir comme une nouvelle création qui se prépare. Entrez dans cette ligne horizontale pour en sentir la vibration… cette vibration est à la fois connue et inconnue. Mars, vous connaissez, vous connaissez la symbolique de cette planète. Vous savez qu’elle est reliée au premier rayon, à El Morya et à Michael. Elle est liée au bleu et au rouge. Nous allons laisser le rouge de côté pour l’instant et ne garder que le bleu car c’est la couleur qu’apportent les Pléiadiens ainsi que la couleur sur laquelle voyagent les Andromédiens. Il y a un soleil central dans cette galaxie d’Andromède auquel nous vous demandons de vous relier à chaque fois que vous placerez cet axe dans vos énergies : voyez cet axe originaire du soleil central d’Andromède passer par les 7 sœurs –les Pléiades- et venir jusqu’à votre cœur.

C’est à la fois un axe de volonté tout en ne l’étant pas vraiment … nous vous le présentons comme s’il s’agissait d’un vrai mystère ! La volonté est présente. C’est la volonté de la création, la volonté qu’apportent avec eux vos frères de construire un nouveau champ et de faire passer de nouvelles données dans votre treillis. Donc, oui il y a bien de la volonté et c’est la raison pour laquelle cet axe s’enracine dans la symbolique de Mars. C’est la meilleure base qu’il pouvait trouver. Cet axe horizontal est fort dans le sens où il ne peut bouger en aucun cas. Il est stable. Vous avez toujours eu un axe vertical très stable. A présent nous bâtissons un axe horizontal tout aussi stable.


- La place de Gaia sur l’axe –

Que suis-je ? Que suis-je, moi Gaia, pour vous ? Une planète d’un système solaire ? Je ne suis pas que ça. Je suis une planète reliée dans cet univers à de nombreux systèmes solaires, constellations et galaxies. Il existe des lignes énergétiques qui nous unissent et sur lesquelles vos frères ont voyagé il y a de cela bien longtemps, vous diriez ‘dans d’autres temps’ comme s’il s’agissait d’un autre univers. Je fais partie du treillis qui existe dans cet univers et pas seulement de votre système solaire. Nombre de vos frères sont venus de temps à autres apporter leur sagesse, leurs strates (layers) d’ADN pour offrir ce qu’ils sont afin que l’humanité qui vit à ma surface à l’heure actuelle puisse voir le jour.

Dites si vous le voulez que les Andromédiens étaient les chefs ! Nous savons que vous n’aimez pas beaucoup hiérarchiser, et pourtant la hiérarchie est partout, même dans les domaines spirituels ! Disons alors qu’ils étaient les pionniers, les premiers à décider de construire un champ autour de moi qui permettrait à la vie de se développer et à votre divinité d’évoluer. Ce sont eux les premiers qui ont tiré des lignes. Ils ont bâti un champ qui a permis à vos frères des Pléiades de venir et de s’unir à ce que vous étiez alors. C’est un peu comme si les Pléiadiens avaient apporté des harmoniques sur la note de base qu’avaient installée les Andromédiens. Ils ont ensuite développé le projet et l’ont matérialisé. Les Pléiadiens sont venus installer une atmosphère, vous pourriez le dire ainsi, dans laquelle vous alliez pouvoir respirer.

Qui dit respiration dit élargissement : je prends une inspiration, je me dilate. C’est ce que vous avez fait quand vos frères des Pléiades sont venus : vous avez respiré. Là où vous étiez encore proches des animaux, sans note péjorative à leur égard, ils vous ont tant aimé, et ils ont reconnu en vous les possibilités qui étaient les leurs autrefois. Ils ont reconnu en vous la force et l’évolution qui pourrait être la vôtre si tout allait bien.

Et ils ont commencé à rêver. Ils ont commencé à penser votre futur et combien vous pouviez grandir avec leur aide. Ils ont tiré des plans, des lignes, et se sont mis à construire un véritable treillis, un champ capable de vous apporter son support. Ils se sont unis à vous à tous les niveaux. Vous avez fait des enfants ensemble et ces enfants étaient porteurs de leur ADN, de données venues des Pléiades.


- Apparition des Lémuriens –

Ceux qui sont nés de cette union, ceux qui se sont développés après cela étaient les Lémuriens. C’est ainsi que s’inscrivent les évènements. De la même façon que vous pouvez faire un arbre généalogique et y inscrire les noms de vos ascendants et voir où sont vos racines, vous pourriez faire un arbre similaire concernant votre univers qui vous emmènerait vers la Lémurie, les Pléiades et Andromède, avec d’un autre côté une base qui confère sa stabilité à tout le système : Mars.

Ceci est la série des évènements et c’est de là que vous venez. C’est cela que vous avez à reconnaitre de façon à ce que les liens fonctionnent de nouveau. Vos frères sont ici. Ils ne sont jamais partis du champ de la Terre. Ils ont poursuivi leur évolution sur un autre plan, dans une autre dimension mais toujours reliés à Gaia. J’ai toujours été reliée, moi Gaia, aux Lémuriens, reliée dans un tel degré d’amour, de cocréation, de collaboration, que cela me faisait… vous diriez sauter de joie, me réjouir de mon existence et de la leur et de notre route commune.

Ouvrez votre cœur aujourd’hui à leur présence dans votre cercle car cette présence est très forte. Prenez un peu de temps, respirez pour sentir votre cœur s’ouvrir et percevoir les énergies qui sont venues près de vous et qui sont assez différentes de celles avec lesquelles vous travaillez habituellement. Prenez le temps…

Bien qu’ils n’aient pas souvent fait acte de présence ici, vous sentez que ce sont de vieux amis qui sont là près de vous. Il y a dans leur énergie une transparence que vous reconnaissez. Il y a dans leur vibration une transparence que vous connaissez et qui autrefois était la vôtre. Les énergies de Kryeon par l’intermédiaire de Lee Carroll ont donné des noms aux strates d’ADN que les Pléiadiens ont apporté aux Lémuriens. Ces noms ce sont Kadumah Elohim et Rochev Baaravot, et ce sont des noms merveilleux.

Kadumah Elohim : la déité en vous, la déité révélée. La déité que vous pouvez enfin voir et reconnaitre en vous. Il ne suffit pas de dire ‘Je suis ce que je suis’, il faut le reconnaitre dans chacune de vos cellules. Cela doit devenir vivant. Cela doit devenir une façon de vivre.
Kadumah Elohim : une façon de vivre, une reconnaissance totale de ce que vous êtes et de ce que vous pouvez faire avec votre déité.
Rochev Baaravot : un hommage envers les Pléiadiens. Ce sont eux les chevaliers de la lumière qui vous ont apporté leur propre lumière.
Simplement : un ‘merci’, une reconnaissance de ce qu’ils sont et de la ligne qu’ils ont apportée et qui les a soutenu. La reconnaissance de toute cette ligne qui va de votre cœur aux Lémuriens, aux Pléiadiens et à Andromède. La reconnaissance de ce qui vous a été donné par vos frères, de ce que vous avez accepté, d’où provient votre déité et où elle peut vous emmener.

Avant de faire quoique ce soit avec cette déité il est bon de reconnaitre qui vous l’a offerte, qui l’a installée dans votre ADN, grâce à qui vous vous trouvez à ce stade, qui a construit ce champ et par conséquent qui est à même de vous aider à l’améliorer, à le rendre plus conscient, plus lumineux, adamantin, cristallin.


- Les Pléiadiens et vous –

Une fois atteint ce stade de reconnaissance, vous êtes dans une vibration où vous pouvez entrer en contact avec vos frères et où vous pouvez collaborer en conscience. Jusqu’à maintenant vous invoquiez les anges, les maîtres, tout en sachant que ce sont des entités qui fonctionnent dans une dimension au-delà de la vôtre. La vibration des Lémuriens, des Pléiadiens est la même que la vôtre. Vous y avez directement accès parce que vous êtes au sens propre leurs enfants au niveau cellulaire. Au niveau de la Terre vous êtes leurs enfants, et pas seulement au niveau spirituel. Dans votre ADN, vous êtes leurs enfants, leurs frères, et vous pouvez donc enfin vous reconnecter à ces énergies : c’est un peu comme de retrouver votre frère ou votre sœur.

Un frère qui vous prendra par la main pour que vous continuiez la route ensemble. Ce grand frère ou cette grande sœur, que va-t-il dire à son petit frère ou à sa petite sœur ? Il va lui parler de l’expérience qu’il a acquise et il pourra lui donner des conseils et lui communiquer cette expérience accumulée au fil des années. C’est ce que je vous apporte en ce moment. Ce n’est pas un archange qui vous apporte cela. Vous allez nous dire que tout est lié… bien sûr que tout est lié, mais c’est important que ce soit Gaia qui vous apporte cette reconnexion aujourd’hui parce que tout cela est né au centre, dans le noyau de Gaia il y a 100 000 ans. Je suis très patiente ! Je sais attendre la bonne heure et les justes collaborateurs.

Vous savez que cette année est une année significative en raison d’un alignement important de soleils et planètes. Cet alignement avec Andromède et Mars vous apporte des souvenirs de ce que vous étiez lorsque vous étiez Lémuriens : comment vous avez pu alors construire votre monde, quels créateurs vous étiez. Vous étiez les créateurs conscients de votre réalité et c’est ce que vous construisez de nouveau maintenant, cette année, non seulement à un niveau spirituel, immatériel, mais aussi à un niveau très terrestre.

La Terre renaît tout comme vous êtes passés par une nouvelle naissance. La Terre se renouvelle car vous vous souvenez. Des troubles… nous ne parlons pas ici de troubles extérieurs mais intérieurs. Les vieux souvenirs apportent souvent avec eux des troubles, des résistances, une fermeture, une négation. Qu’allez-vous décider cette semaine ? Où allez-vous vous tenir ? Vous avez le choix. Allez-vous faire marche arrière ? Allez-vous préférer le connu, ce que votre être ancien tient pour certain, ou pouvez-vous déclarer votre intention de laisser tomber toutes les résistances, toutes les vieilles croyances, et accepter de vous tenir sur cette ligne qui vous rapporte ce que vous êtes, en conscience ?

En ce moment font cercle autour de chacun de vous tant de vos frères avec lesquels vous avez construit et créé tant de choses dans le passé ! Il fallait que vous veniez ici et que vous fassiez tout ce long chemin pour que l’instant arrive de vos retrouvailles… cet instant, c’est maintenant ! Quel bel instant, préparé de si longue date ! Quel beau moment !

Mes enfants tenez vous cette semaine dans cette ligne du souvenir, dans cette ligne qui vous apporte ce que vous êtes, ce que vous avez été, qui vous rappelle d’où vous venez et quelle a été votre évolution. Elle vous montre où vous en êtes et vous ouvre tout un champ de création que vous avez rapporté depuis l’extrémité de cette ligne à cet ici et maintenant. Tout est possible, ici et maintenant. C’est la première fois que nous vous disons cela avec autant de certitude et en étant aussi relié à la matière. C’est parce que réellement le voile se soulève et que vraiment vous pouvez créer tout ce que vous souhaitez à partir de maintenant.

Gardez-nous près de vous chaque jour ! Ce n’est pas Gaia qui parle, ce sont tout vos frères qui sont autour de vous. Nous sommes nombreux. Nous sommes ici et allons y rester pour vous aider, travailler ensemble, avancer ensemble. Gardez-nous à l’esprit, gardez-nous dans votre cœur, gardez-nous en conscience dans toutes les cellules de votre corps car c’est en vous que nous sommes. Nous sommes dans votre ADN. C’est très flou pour vous ce que nous vous disons là, mais pour nous ça ne l’est pas du tout parce que nous venons… c’est très difficile d’exprimer en mots les modalités de notre venue parce que Mariannick ne peut pas traduire… Nous venons près de vous par votre ADN. Nous utilisons les dimensions qui existent au sein de votre ADN pour venir près de vous, et quand vous nous ouvrez vos cellules, alors c’est la cellule elle-même qui devient plus consciente. C’est tout votre corps qui peut vous parler, non seulement de son propre fonctionnement mais aussi de ses rêves, de ce qu’il a mis en lui comme programme, de la volonté de votre Etre. Ce sont vos cellules elles-mêmes qui vous parleront de la volonté de l’Etre que vous voulez tant connaitre et pas un archange ou une entité que vous percevez extérieure à vous. Nous sommes profondément en vous. Nous voyageons sur des lignes dans votre microcosme tout en étant très, très concrets.

Autrefois lorsque vous nous sentiez, vous disiez que nous sommes des petits points de lumière. Même pas des petits points mais de la lumière qui circule dans votre ADN et qui restitue à des strates endormies leur conscience. Elles s’éveillent. Vous vous éveillez. Respirez profondément parce que l’heure est enfin venue et c’est avec beaucoup de joie que nous vous disons que c’est à partir d’aujourd’hui que commence réellement cette nouvelle année. Aujourd’hui c’est un peu comme le jour de l’an. Aujourd’hui les énergies changent autour de vous et davantage encore en vous. Aujourd’hui marque le commencement d’un monde nouveau en vous que peu à peu vous extérioriserez, vous construirez. Un nouvel être nait et une nouvelle Terre l’attend.

Et il en est ainsi.