Cycle des énergies du Soleil – 2016
3 – L’Aigle d’Altaïr

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
30/03/2016

Soyez les bienvenus dans le Conseil d’Orion ! Voyez, autour de votre cercle, celui que nous formons et autour de nous le tube de communication… A chacune de nos rencontres nous formons ainsi un cercle et l’un de nous va s’installer au centre, se présente, et vous entraine dans un jeu avec sa vibration, au niveau de sa fréquence. Le Frère Feuille vous a surpris cette semaine… et si vous voyiez les autres ! Nous ne vous ressemblons pas tous. Certains de nous sont proches de vous, d’autres beaucoup moins, mais il y a toujours une forme que vous pouvez reconnaitre comme celle de la feuille que vous connaissez dans votre nature. Nous avons quelque chose de commun avec la réalité terrestre…
 
Un aigle… un aigle magnifique au centre du cercle ! De la Force… comment l’aigle pourrait-il ne pas avoir de Force ? Il lui suffit d’ouvrir les ailes et c’est d’emblée son cœur qui s’ouvre ! L’aigle… un de vos pays l’a choisi pour emblème, un aigle à tête blanche. Nous ne sommes pas tous à tête blanche ! Moi qui suis parmi vous j’ai la tête noire et le cœur brillant… et j’ai de ces yeux !!! Mes ailes peuvent vous  paraitre sombres a priori, mais que cachent-elles afin de ne pas vous aveugler ? Regardez mes yeux… comme deux diamants verts, ils vous transpercent… Ils vous connaissent des pieds à la tête ! Mieux qu’un scanner, ils vous voient et vous connaissent…
 
L’Aigle. Je viens d’Altaïr pour que nous fassions connaissance et que vous veniez voler avec moi… Je viens plus près de vous et je me baisse un peu pour que vous puissiez monter sur mon dos… Que chacun perçoive cela. Je suis un et unique pour vous tout comme chacun de vous est un et unique. Je vous emmène sur mon dos : sentez, mettez vos mains dans mon plumage, dans ces petites plumes de mon cou si douces et si chaudes… Pourtant je ne suis pas particulièrement doux avec mon bec qui montre la fierté qui est la mienne d’appartenir à ce Conseil ! J’y occupe une place particulière, tout comme chacun de nous ! J’apporte le vol de l’Aigle. J’apporte la vision de haut. J’apporte un autre type de connaissance que celle qu’apporte la Feuille, pas aussi subtile mais je vois de très haut et distingue de nombreux détails. Je distingue tant de choses, même ce que vous ne pouvez pas voir, je vois les lignes qui vous unissent, je vois les lignes qui courent dans la terre, les lignes Ley, je les vois, elles sont visibles à mes yeux ! Je vois ces lignes qui relient les humains aux lieux et les lieux entre eux ! Je vois des lignes entières qui traversent les pays, les océans, qui relient les humains d’un côté de la Terre à ceux qui se trouvent d’un autre côté. Je vois ! Je vois !
 
Je sais ce qui vous unit, je sais ce qui vous rapproche et ce qui vous éloigne. Je sais… et je comprends. Je ne juge pas. J’observe et j’agis en conséquence. Je prends mes décisions en conséquence. Je vois les humains sur Terre vouloir souvent imposer leur propre volonté. Ils veulent changer des structures qui ne peuvent être changées. Moi je regarde, j’observe et j’agis en conséquence. Je ne gaspille donc pas mon énergie. Mon énergie demeure forte et centrée autour de mon cœur, dans toute cette région autour de mon cœur ainsi que dans mes yeux. Lorsque votre vision n’est pas claire, comment voulez-vous agir clairement et de façon créative ?   
 
La plupart du temps vous ne voyez pas. Vous êtes même parfois totalement aveugles ! Un monde se déploie devant vous et vous ne le voyez pas ! Vous ne voyez que ce que vous voulez voir, vous ne voyez que ce que l’on vous montre, mais quand fermez-vous les yeux pour voir clairement ? Nous savons que vous comprenez très bien ce que nous voulons dire par là…
 
Je vous propose une expérience. Vous êtes sur mon dos et vous avez glissé vos mains entre les plumes de mon cou. Voyez tout votre corps entrer là, par ce chakra à l’arrière de ma tête qui est relié à mes yeux, vous entrez dans ma tête… Vous êtes dans ma tête… Placez l’intention de regarder à travers mes yeux… Je vous emmène, j’ouvre mes ailes et nous nous envolons… Nous volons très haut… Vous êtes dans ma tête et vous regardez vers le bas… Vous voyez des vallées, des mers… Voyez où je vous emmène car je ne vous emmène pas tous au même endroit. Je suis ici pour chacun et je viens vous montrer où vous mènent les lignes de la Terre et d’où vous venez, c’est-à-dire les lieux auxquels vous êtes liés. Je veux que vous voyiez, que vous ouvriez vos yeux à l’intérieur des miens pour voir les lignes qui convergent jusqu’à l’endroit où vous vous trouvez à présent… Voyez d’où viennent ces lignes et sur ces lignes peut-être y a-t-il des êtres, des animaux, des lieux précis… et si ces lignes s’ouvrent, vers où se dirigent-elles ? Percevez la force de mes ailes ! Cette force prend racine au cœur, chaque battement d’ailes part du cœur, de ce cœur au centre des ailes ! Je ne fais aucun mouvement qui ne parte du cœur, et je regarde… Le regard me conduit, la connaissance me conduit et j’agis à travers le cœur. Abandonnez-vous à cela. Entrez dans cette énergie dans laquelle je vous invite et percevez la grandeur de l’Aigle… Nous partons, prenez votre temps (grande pause)…
 
 
- Je me relie, je regarde, j’agis –
 
Les lignes s’ouvrent. Elles créent un champ d’action différent… Il se peut que vous soyez montés très haut pour le voir ou que vous soyez restés plus bas pour voir des détails, cela n’a pas d’importance.
 
Ce que je vous demande de garder en mémoire c’est l’union du regard et du cœur : je regarde et j’agis, je n’agis pas sans avoir regardé au préalable. Je n’agis pas sans la conscience de ce que je fais ou de ce que je me prépare à accomplir. Je me prépare ! C’est cela que ‘regarder’ veut dire : porter le regard vers l’intérieur et regarder ce que je prépare. Je vois où cela me mène et j’agis… Vous pourriez l’exprimer différemment, avec une autre énergie, et parler de reliance et d’action.  Cette liaison-là passe par le 7e chakra et l’axe central. Notre liaison passe par le 3e œil : je vois et j’agis au cœur. L’un n’empêche pas l’autre. L’un complète l’autre car ainsi vous unissez différents chakras, différentes portes afin que votre action, votre énergie soit alignée jusque dans sa matérialisation.
 
Le Frère Feuille vous a parlé d’alignement la semaine dernière, ou plus exactement il vous a montré ce que l’alignement signifie ! Nous venons aujourd’hui vous montrer que le regard est l’acte premier au sein de votre alignement. Je regarde, je calcule, j’observe afin de pouvoir agir et matérialiser le Plan que je perçois dans l’alignement que Je suis. J’agis mon alignement. J’agis ce que Je suis. C’est cela que fait l’Aigle : J’agis ce que Je suis. J’exprime ma force.
 
Nous avons parlé d’yeux comme des diamants, des émeraudes. Les cristaux de notre regard sont la première matérialisation de ce que nous sommes (un bruit très dérangeant se fait entendre à l’extérieur en continu)… Oui  vraiment les bruits peuvent vous entrainer bien loin de ce que nous vous disons et ce bruit que vous percevez peut vous éloigner de votre alignement. (Plus fort) C’est votre décision de demeurer dans cet alignement, votre intention de demeurer dans cet alignement quoiqu’il arrive, et quoique ce soit qui puisse être à l’origine de ce bruit ! (le bruit s’arrête). Votre intention, quoiqu’il arrive, nous insistons bien : quoiqu’il arrive, quoique vous voyiez ou entendiez, est toujours plus forte que n’importe quoi d’autre autour de vous ! Votre intention, votre alignement est votre lumière, il n’y a rien de plus fort que cela !
 
Notre force n’est pas celle de nos Frères d’Arcturus. Mais si notre force n’est pas la même que la leur, elle est toute aussi puissante ! Notre force n’est pas celle du métal, la force absolue du métal. Elle est celle du cristal et c’est à travers lui que nous voyons. Nous voyons vos cœurs… Vous êtes sur mon dos. Entrez dans la tête de l’Aigle et regardez… N’allez pas regarder votre propre cœur mais allez regarder le cœur de deux autres personnes ici présentes de façon à établir un triangle entre vous. Regardez ces deux cœurs avec les yeux de l’Aigle. Prenez votre temps (pause)…
 
Nous vous remercions d’avoir accepté d’ouvrir votre cœur à celui venu le regarder. Vous avez accepté d’ouvrir ce que vous êtes, vous avez accepté que nous vous regardions tel que vous êtes. Vous avez accepté de montrer à vos amis ce que Je vois en vous et Je vous en remercie.
 
Je vais reprendre mon envol, retourner à la Maison, au nid… encore que Je n’emploierais pas ce terme. Mon nid est la Source. Je retourne là où J’appartiens : à la vibration de la Source. C’est ce qui me conduit, ce qui me guide. C’est ce qui traverse ma tête et s’exprime à travers mon regard. Je vous regarde dans les yeux cette fois. Vous qui êtes revenus à présent à votre place, vous acceptez mon regard et nous nous regardons. La lumière rencontre la lumière…
 
L’Aigle resplendit. Sa lumière illumine toute cette pièce… et deux petites pierres vertes et brillantes vous regardent… L’Aigle d’Altaïr est ici et guide ses frères afin qu’ils apprennent à regarder et à agir après avoir regardé. Chaque chose à son heure. Liaison, regard, action à partir du cœur. J’ouvre mes ailes et vous percevez le vent que je crée ainsi… Mes ailes vous recouvrent et Je m’envole très haut…
 
L’Aigle a repris sa place au sein du Conseil d’Orion et nous le remercions chaleureusement de sa visite.
 
Et il en est ainsi.