Cycle des énergies du Soleil – 2016
5 – Nos Etres

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
13/04/2016

Soyez les bienvenus ! Nous venons sur une vague d’amour, toujours dans le cadre du tube de communication que vous avez installé avec les énergies d’Orion. C’est notre route et quand nous disons ‘notre’ route, il s’agit de la vôtre comme de la nôtre… parce que voyez-vous, vous et nous, c’est pareil. Nous sommes vos Etres, les Etres de vous tous et nous venons à notre tour vous rendre visite et vous apporter notre amour.
 
Laissez-nous vous regarder… Nous sommes au sein de votre cercle et chaque Etre regarde son être… et nous sommes si heureux de vous voir, si heureux d’entrer en contact consciemment avec ce que nous sommes sur Terre !... Vous êtes parfaits ! Tout à l’heure nous disions à l’une de vous que la perfection n’est pas de ce monde ! Mais à nos yeux vous êtes parfaits car vous êtes ce que nous sommes et nous vous aimons au-delà de tout (ils rient !) tout comme nous nous aimons nous-mêmes ! Ca vous parait un peu étrange car vous n’avez pas encore appris à vous aimer totalement… Vous avez fait des progrès mais vous n’êtes pas encore arrivés à ce point d’amour. Vous vous identifiez encore trop souvent à votre ego, à ses imperfections, à ce que vous retrouvez dans vos thérapies, à votre passé, aux valises et aux fardeaux que vous transportez dans cette vie et dans les autres… Il vous est encore difficile d’aimer à la fois le tout et chaque détail de ce tout.   
 
Nous au contraire nous connaissons chacune de vos cellules, jusqu’au contenu de vos chromosomes. Nous savons tout de vous car vous êtes ce que nous sommes et notre amour se déverse dans vos cœurs en continu… parce que nous sommes parvenus à un degré de liaison à la Source que vous n’imaginez que dans vos rêves les plus fous. Notre amour passe ainsi de notre cœur au vôtre et nous reconnaissons tout ce que vous êtes comme nôtre, et nous vous aimons…
 
C’est cet amour que nous sommes venus vous apporter aujourd’hui. A partir de maintenant, nous allons vous parler de choses et d’autres (ils rient de nouveau) qui vous intéresseront plus ou moins, ça n’a pas d’importance ! Ce qui est important au-delà des mots qui sont dits c’est que vous perceviez la qualité de l’amour qui circule sans cesse vers vos cœurs et vers l’ensemble de vos corps durant toute cette rencontre… sans cesse !
 
 
- L’instabilité actuelle –
 
Nous venons vous nourrir de notre amour et vous apporter notre reconnaissance. Pourquoi vous nourrir ? Justement parce qu’il y a reconnaissance non seulement de qui vous êtes –vous êtes ce que nous sommes- mais reconnaissance aussi de vos efforts et de votre travail. Vous en faites beaucoup. Vous travaillez beaucoup à ouvrir votre cœur. Vous travaillez beaucoup pour arriver à un stade de compréhension, de compassion, de soutien envers vous et envers les autres. Vous en faites beaucoup. Vous avez déclaré fortement votre intention d’y arriver dans cette vie, de vous libérer des liens qui vous entravaient durant des vies ! Votre intention, l’intention de chacun de vous, est forte et ferme ! Grâce à la force de cette intention vous amenez l’énergie qui vous entoure à générer des changements, davantage de prises de conscience, encore plus de changements et d’occasions d’avancer grâce aux changements, davantage d’aide de notre part pour vous soutenir, et c’est un processus sans fin…
 
Il est vrai que vous traversez une période énergétique dans laquelle vous avez une conjonction qui vous permet de changer encore plus et plus vite. Les énergies qui vous entourent, vous et la Terre toute entière, poussent à davantage de conscience. Elles contribuent par conséquent à votre progrès, progrès qui sur Terre n’est jamais facile ! Dans de tels moments vous avez à abandonner l’ancien –et ça n’est pas facile-, et vous devez faire des choix entre un ancien mode de fonctionnement et un nouveau qui ne vous est pas encore familier –et ça non plus n’est pas facile-.
 
Vous vous trouvez donc dans une période d’instabilité. Il y a tant d’instabilité sous vos pieds ! La semaine dernière les Oiseaux sont venus, et avant eux l’Aigle, et la légèreté était là… Vous avez perçu cette légèreté, et en même temps le sol se dérobe sous vos pieds et vos structures intérieures se délitent. Voyez cette image : un être humain, vous, entouré d’une énergie qui le soutient mais qui est infiniment légère. Cette légèreté soutient la réalité terrestre d’une façon à laquelle vous n’êtes pas habitués : il y a juste contact… Ce qui vous soutenait sous vos pieds s’effondre. Le soutien de l’air est si léger que vous avez souvent l’impression que ça n’est pas à proprement parler un soutien : c’en est peut-être un pour l’aigle ou l’oiseau qui savent l’utiliser, qui savent comment prendre appui sur lui pour gagner en force et monter… mais pas pour vous qui n’avez pas encore appris. Vous avez appris à prendre appui sur le feu, la terre, l’eau, mais pas sur l’air… et vous ne percevez donc l’air qu’à partir de votre taille et plus haut… Et les parois qui vous soutenaient sur le côté s’effondrent et la terre en-dessous se dérobe… et très chers votre corps n’est plus soutenu ! Votre corps n’a plus l’appui dont il a besoin.
 
 
- La confiance –
 
Nous sommes venus vous parler entre autres du corps. Ces dernières semaines vous vous êtes envolés et de telles expériences vous nourrissent et vous ouvrent des portes, ce qui est capital. Il est tout aussi important de ne pas oublier le corps, c’est-à-dire d’incorporer tout ce que vous avez acquis ces derniers temps grâce au vol de l’Aigle et des Oiseaux.
 
Comment pouvez-vous incorporer ce que vous avez vécu, si haut et si loin de la Terre ? Et comment pouvez-vous l’incorporer à un moment où tout s’effondre, tout ce que vous saviez et que vous teniez pour du solide ? Il n’y a pas dix réponses à cette question, très chers. La réponse est une et c’est la confiance…
 
Tant que la confiance n’est pas là, ce que nous vous apportons va jusqu’au cœur et vous dites alors : « comme c’était bien ! Merci pour cette ouverture… qu’est-ce que ce serait bien de vivre ça tout le temps ! » et vous demeurez au stade de l’espoir. Vous tendez vers une chose que vous n’amenez pas vers vous et que vous ne vous appropriez pas. Nous allons essayer de vous l’expliquer autrement pour que vous compreniez bien…
 
Vous entrez dans un plan radicalement différent du plan auquel vous êtes habitués. C’est le plan de la légèreté, un plan très proche de la Source, proche de Métatron, là où tout commence… et vous le percevez au niveau de votre tête, de votre cœur, mais pas en-dessous de la taille parce que vous voulez voler vous aussi ! Quelque part le corps se dit qu’il est trop lourd pour voler, que c’est bien de vivre ça un moment mais que ça n’est pas pour vous, c’est pour les Oiseaux…
 
Et qui êtes-vous donc ? Qui êtes-vous ? Nous vous l’avons dit dès le départ : vous êtes ce que nous sommes, et nous sommes cela, nous aussi sommes près de la Source. Nous sommes à un niveau identique de connaissance et de légèreté. Nous vous demandons de nous faire de la place, car ce que nous sommes nous aimerions venir l’offrir à la Terre et nous ne pouvons pas le faire tant que vous ne vous croirez pas dignes de notre présence !
 
Très chers, regardez un peu ce qui se passe et qui est bien étrange ! Nous sommes devant vous. Nous sommes ce que vous êtes parce que nous vous avons donné une partie de nous, qu’une de nos cellules vit dans votre cœur. Notre seul souhait est que nous soyons de plus en plus ‘un’ dans ce corps que vous avez adopté dans votre incarnation afin d’apporter et de donner tout ce que nous sommes, et nous sommes très grands ! Bien plus grands que tout ce que vous pouvez imaginer ! Donner tout ce que nous sommes à la Terre afin de l’aider dans son ascension : c’est pour cela que nous sommes tous venus sur Terre… pour aider ! Et vous, vous dites : « pas possible, je ne suis pas assez bien… » et vous nous fermez la porte !!!!
 
Vous fermez la porte à ce que vous êtes, c’est très drôle, totalement incroyable ce qui se passe si vous regardez tout ça en prenant un peu de recul ! Ce que vous êtes vous dit : « soyons ce que nous sommes ! Osons être ce que nous sommes ! » et vous n’y croyez pas, vous n’y croyez pas !!! Et pourtant, c’est bien cela que vous êtes ! Un petit hologramme de ce que nous sommes, et notre seul but en cet instant est de nous unir à un niveau tel que toute notre lumière devienne consciemment toute votre lumière. Laissez-nous entrer totalement dans votre corps… et ne croyez pas que nous pénétrions par un chakra déterminé. Nous entrons par toute la surface de votre corps. C’est si facile pour nous, si facile à partir du moment où vous l’acceptez, à partir du moment où vous nous reconnaissez et où vous reconnaissez la qualité que nous vous apportons ! Notre lumière passe ainsi dans votre corps et vous pouvez percevoir la qualité de l’or dans toutes vos cellules. Prenez un peu de temps pour sentir ce qui a changé en vous au niveau corporel, de la tête aux pieds en passant par vos mains, votre ventre, partout, toute la peau, partout (courte pause)…
 
Lorsque vous vous regardez avec le sourire et un peu d’humour, nous pouvons passer beaucoup plus facilement et vous emplir, parce que même si vous pensez alors « je ne suis pas digne », vous comprenez que ça n’est qu’une petite voix dans votre tête qui parle ainsi et que tout le reste du corps se réjouit de la reconnaissance et de la visite qui lui est faite…
 
 
- L’onction christique –
 
Autre chose… Certains se disent « mais qui est donc cet Etre ? Pourquoi cette énergie d’or ? Pour moi l’énergie d’or est l’énergie du Christ… » Nous vous disions bien que le seul obstacle c’est le manque de confiance ! Récemment ici vos rencontres s’intitulaient « le cycle du Christ » et tout le monde venait et s’extasiait « super, les énergies christiques ! » et à présent que ce sont vos Etres qui sont là certains se demandent « mais pourquoi ce n’est pas une grande entité qui vient nous rendre visite, une grande énergie ? » (Fort !) Qui croyez-vous que nous soyons ??? Qui croyez-vous être ??? Pas en tant que petit être sur Terre mais en tant que grand Etre au cœur : qui croyez-vous être ??? Le Christ sur Terre.
 
Le Christ ne s’incarne pas en une personne à l’époque présente. Il vient en des milliers, des centaines de milliers d’êtres pour réussir l’ascension qu’Il a initié il y a 2 000 ans, et Il a placé un peu de son énergie en chacun de vous et en chacun de nous en tant qu’Etres. Nous venons de là, de Son énergie, et nous y retournons. Il y a de nombreuses familles dans la hiérarchie spirituelle et vous pouvez appartenir à une, deux, trois, mais sachez que vous êtes de la famille du Christ ! A partir du moment où vous vous en rendez compte, où « quelque chose vous parle » quand vous entendez le mot « Christ » et que votre cœur s’ouvre, vous pouvez être certains que lorsque vous vous reliez à vos Etres, vous vous reliez également aux énergies du Christ !
 
La confiance ! Confiance en l’Etre –toujours avec un E majuscule bien sûr- car l’Etre n’est pas comme le petit être qui arpente la Terre : il est pure lumière, pure lumière mes très chers ! Nous sommes pure lumière ! Et nous venons vous guider en reconnaissant votre chemin et en reconnaissant que vous êtes ce que nous sommes. Pure lumière ! Confiance… Nous ancrons tout ce qui nous est donné des autres royaumes. Lorsque les Oiseaux arrivent, lorsque l’Aigle arrive, il est capital d’ancrer l’énergie qu’ils vous apportent et vous ne pouvez le faire qu’à travers la confiance, la confiance dans ce que vous êtes et ce que vous représentez ici sur Terre.
 
La confiance à ce niveau est liée à la responsabilité. Oui, nous vos Etres apportons aussi la responsabilité en venant dans vos cœurs et en activant ce que nous sommes en vous : la responsabilité de donner à la Terre ce que nous sommes venus lui donner, la responsabilité d’être canal d’énergie.
« Nous acceptons la responsabilité de prendre part au processus d’ascension et d’apporter à la Terre et aux humains les énergies que nous recevons et qui nous ouvrent le cœur. Nous les laissons s’écouler du cœur à la taille, au hara, au premier chakra, aux genoux et aux pieds jusqu’à la terre. Nous permettons à toutes ces énergies d’être offertes à la Terre afin qu’elles s’y unissent et lui donnent les informations dont elles sont porteuses».
 
C’est ainsi que nous faisons ce que nous sommes venus faire ensemble ! Nous avons placé dans votre cœur une petite part de ce que nous sommes pour agir ensemble… pas de cet ‘ensemble’ qui sous-entend la dyade, mais de celui qui sous-entend le ‘un’. Chacun est une unité : le petit et le grand Etre ensemble, une unité. Quand le petit être accueille le grand et qu’ils agissent d’un seul cœur… d’un seul cœur, d’une seule source, alors le cœur est tout autant relié à la Source qu’il l’est au centre de la Terre et il fait ce pour quoi il est venu. Nous ne sommes pas plus petits que ces belles énergies qui sont venues vous parler ici car nous sommes tous des représentants de la Lumière de la Source. Il n’y a pas de grand et de petit, il y a la confiance dans le Plan et dans l’union.
 
Laissez-nous emplir vos corps. Percevez-nous clairement et voyez-vous vous donner la main… Ouvrez vos perceptions, voyez la force que nous créons unis, tous ensemble, et la qualité du flux d’énergie qui se déverse au centre du cercle et pénètre en Terre, en tant que force d’équilibre et d’illumination, une force qui ouvre les cœurs… pur amour… Nous sommes des représentants de l’énergie du Christ et tous ensemble nous laissons passer Son énergie vers la Terre afin qu’elle y enracine tout ce qu’elle contient, tout ce que vous avez perçu les semaines passées pour apporter un équilibre aux fardeaux du monde. Nous apportons l’équilibre à travers l’amour et la confiance. Plus vous demeurez dans ce que vous êtes et plus vous renforcez cette pratique, plus vous permettez à l’énergie de passer et à l’équilibre de s’installer…
 
Savourez… Savourez la confiance dans tout votre corps. Savourez la lumière que nous sommes et qui vous emplit. Savourez la reconnaissance que nous vous apportons et notre amour pour vous. Savourez les énergies du Christ qui en s’écoulant vous apportent aussi un miroir qui vous permet de reconnaitre cet aspect de Vous… Oui, vous êtes grands, nous sommes grands dans notre union et nous nous en réjouissons tout comme nous nous réjouissons de ce que nous apportons à la Terre à travers cette reconnaissance.
 
Avec tout notre amour !
Et il en est ainsi.