Cycle des énergies du Soleil – 2016
12 – Reconnexion à l’Etre

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
15/06/2016

Soyez les bienvenus mes amis ! Quelques respirations profondes pour nous relier… pour que vous nous sentiez… laissez-vous aller… à vous souvenir… entrez dans le souvenir… le souvenir de qui vous êtes, de ce que vous avez retrouvé il y a quelques semaines au cours du voyage vers votre Maison auquel nous vous avons convié… et si vous n’étiez pas là ce jour-là entrez simplement dans l’intention de vous souvenir…
 
Certains se demandent : « nous souvenir oui, mais nous souvenir de quoi ? de notre grandeur, de notre couleur, de notre qualité ? » Rien de tout cela. Abandonnez-vous davantage… Souvenez-vous simplement de notre connexion. La semaine dernière nous parlions de la Cellule sacrée au cœur. Concentrez-vous là, juste là, sur cette Cellule, avec votre intention. 
 
Voyez-vous en tant que petit point de lumière. Ce petit point de lumière circule dans le corps. Il peut partir de l’intérieur de votre tête et descendre au cœur… Il s’installe au cœur et regarde autour de lui… Concentrez-vous sur vos sensations… La perception de ce petit point de lumière est grande ouverte… Et là, il La voit, il voit au centre du cœur cette Cellule… Oui, ce n’est plus une Cellule en dormance. La Cellule sacrée s’est réveillée et éclaire l’ensemble du cœur. Elle ne rayonne peut-être pas encore autant qu’elle pourra le faire à un autre stade mais sa lumière s’est réveillée ! Regardez cette Cellule…
 
Percevez la lumière qu’elle dégage… reconnaissez-la… c’est comme si elle vous disait : « Je te montre le chemin… il n’y a pas d’autre lumière ici que la mienne. Aucun risque pour toi de te perdre car Je suis la seule à émettre de la lumière. Tu n’as qu’à t’abandonner à ma guidance et à faire un pas vers moi… » Et le petit point de lumière que vous êtes s’abandonne à cette lumière. C’est tout juste s’il a le temps de désirer, de déclarer son intention : il l’a à peine pensée qu’il se retrouve tout près de la Cellule et sa lumière le recouvre et le traverse… Le petit point de lumière s’abandonne encore plus à la qualité de la lumière émise par la Cellule sacrée… il la laisse le traverser totalement jusqu’à être tellement empli de sa vibration que la sienne se met à changer… la vibration du petit point de lumière se calque sur celle de la Cellule. C’est ainsi qu’il peut passer à travers sa membrane. Le fait d’avoir adopté la même vibration lui permet de pénétrer la membrane de la Cellule et d’être maintenant à l’intérieur…
 
Il laisse la Cellule l’attirer toujours plus. Le petit point de lumière ne fait plus rien : il laisse l’énergie de la Cellule le guider et l’attirer en son centre… Il est à présent au centre de la Cellule, en son centre exactement. Vous respirez… dans la conscience de la Cellule qui parait bien grande à ce petit point que vous êtes…   
  
 
- Au centre de la Cellule –
 
En totale conscience de la Cellule qui vous entoure… structure cristalline… qui émet ce qu’elle est… et soudain, cette émission de lumière vers l’extérieur s’arrête et toute l’énergie de la Cellule se tourne vers l’intérieur, vers son centre, vers vous…
 
Toute l’énergie de la Cellule est tournée vers vous. Vous êtes son but. Toute son énergie se donne à vous… pour vous redonner force et mémoire… reconnaissance de votre lien et de la route que vous avez accepté de faire en étant reliés. L’un est l’autre…
 
Et vous entrez dans une inspiration profonde de ce que vous êtes, vous vous remplissez de l’énergie de la Cellule tout autour de vous. Vous vous emplissez de gratitude pour ce qui vous est donné, pour la force qui vous est donnée aujourd’hui…
 
Vous pouvez fonctionner en lien avec les autres, faire un gros travail de reconnaissance de votre lien aux autres sur cette Terre. Il est tout aussi important de trouver le lien avec vous-mêmes… non pas pour définir ce lien, le nommer mentalement… mais pour vous emplir de l’énergie que Je viens vous donner. C’est l’Etre de chacun qui s’exprime.
 
Vous allez bientôt vous envoler. Vous allez refermer les cercles que vous formez ici (la dernière canalisation de groupe est prévue pour le 6 juillet) et chacun va suivre sa route pendant l’été. Nous vous demandons autant que faire se peut de répéter ce que vous venez de faire afin de retrouver le plus souvent possible la sensation présente en ce moment : un petit point de lumière au centre d’une grande Cellule, un petit point de lumière qui se nourrit de cette Cellule. Vous vous nourrissez lorsque vous vous reliez à ce que êtes sans passer par le mental, en laissant de côté les questions : d’où est-ce que je viens, qu’est-ce que je viens faire et pourquoi… Vous mettez le mental au repos et vous entrez dans un positionnement où vous êtes nourris pas votre Etre supérieur.
 
Vous pouvez voir tout votre corps, toute la surface du petit point de lumière formée de multiples petites portes toutes grandes ouvertes. Pour l’exprimer autrement, vous pouvez voir tous vos sens ouverts, toutes vos antennes ouvertes sur toute la surface du petit point de lumière, et ce afin de comprendre la qualité de la nourriture qui vous est donnée. C’est cette nourriture qui vous permet d’aller plus loin, plus profond en vous chaque jour… 
 
Il s’agit d’une reconnexion profonde à ce que vous êtes. Beaucoup d’entre vous êtes entrés ici dans le processus de reconnexion. Vous pouvez l’activer de bien des façons, en utilisant tous les outils qui vous sont proposés ou seulement l’un d’entre eux, comme vous le sentez et comme cela vient à vous. Sachez que ce que vous avez fait aujourd’hui est une reconnexion profonde à ce que vous Etes.
 
 
- Changements corporels –
 
Respirez profondément et réveillez l’amie qui s’est endormie…
 
Ce n’est pas grave que vous vous endormiez mais après vous êtes tristes d’avoir manqué la liaison, le travail que nous faisons ensemble en conscience. Alors ne vous laissez pas aller au sommeil : nous vous faisons l’honneur d’être ici parmi vous tout comme vous nous faites l’honneur de venir jusqu’ici pour nous rencontrer. Ne vous laissez pas aller au sommeil parce qu’ainsi vous manquez ce que vous désiriez et ce que vous désirez est source de joie. Ne manquez pas cette joie de la reconnexion consciente avec nous, avec vos Etres !
 
Oui, certains jours nous venons vers vous avec des mots très forts, avec d’autres énergies qui nous accompagnent dans un but de guidance. Aujourd’hui, c’est l’Etre de chacun qui est là. C’est nous… et ce sont des instants sacrés que ceux où nous laissons un peu plus de nous-mêmes s’installer en vous.
 
Qu’est-ce que cela signifie ? Quand vous naissez, nous laissons dans votre cœur une de nos cellules et plus vous grandissez et entrez en conscience dans le souvenir de notre liaison, plus la Cellule sacrée s’active, se réveille et commence à irradier de la lumière. Elle irradie ce dont elle se souvient, elle irradie sa force. Dans ce processus des portes s’ouvrent au niveau de cette Cellule et ainsi l’énergie de l’Etre a la possibilité de s’ancrer un peu plus en vous. 
 
Vous dites parfois : « je suis fatigué, c’est difficile ! » alors que vous traversez une période qui ne vous parait pas particulièrement laborieuse. C’est une période où vous vous ouvrez à ce que vous Etes, où vous ancrez profondément le travail que vous faites depuis des semaines, des mois, des années. Cet ancrage c’est exactement cela : notre énergie qui s’installe un peu plus qu’avant dans votre corps de chair. Ce n’est pas facile. Cela provoque parfois des désagréments jusqu’à ce que le corps s’adapte et que vous vous adaptiez à la nouvelle vibration que vous avez reçue.
 
A chaque fois que nous nous incarnons un peu plus, que notre vibration s’incarne en vous davantage, la vibration de votre corps change : elle augmente un peu, ne serait-ce que très peu, mais le changement s’opère et vous devez vous y adapter dans la mesure où vous n’y étiez pas habitués. Vous vous sentez parfois en manque de racines, vous avez du mal à vous concentrer, votre mémoire vous joue des tours, vous vous sentez ‘ailleurs’ et en même temps vous ne vous êtes jamais senti autant présent au cœur…
 
 
- L’adaptation –
 
C’est cela dont il s’agit : de plus en plus nous prenons place dans votre cœur et c’est tout votre corps qui doit s’adapter. C’est pour cette raison, entre autres, que nous vous avons demandé il y a quelques semaines d’honorer votre corps, d’honorer ce que vous mangez et ce que vous buvez. Nous vous demandons d’honorer ce que vous ingérez car si vous êtes dans une énergie basse en mangeant alors que dans le même temps vous recevez une énergie plus haute, un conflit va s’installer, risquant de générer un trouble.
 
Si vous mangez dans la culpabilité, la colère, si vous mangez dans une énergie plus basse que celle qui s’installe de plus en plus dans votre corps, vous allez générer des troubles. Soyez attentifs ! Soyez attentifs à votre positionnement, à votre positionnement intérieur au moment où vous mangez !
 
Nous répétons ce que nous vous disions l’autre jour : il n’est pas question ici de ce que vous mangez mais bien de votre positionnement au moment du repas. Si vous êtes dans la reconnaissance, si vous honorez la nourriture et votre corps à cet instant, la nourriture va être assimilée correctement. Le corps va reconnaitre la vibration qui accompagne la nourriture et il va mieux l’assimiler. Au contraire, si l’énergie qui accompagne la nourriture est basse, l’organisme ne va pas la reconnaitre et aura tendance à la rejeter, d’où des difficultés de digestion et d’assimilation. Soyez attentifs à cela et que ce soit bien clair pour tout le monde. Nous insistons de nouveau sur le fait que nous ne parlons pas de ce que vous mangez, ce n’est pas notre but aujourd’hui tout comme ça ne l’était pas il y a quelques semaines. Nous parlons du positionnement et de la vibration que vous émettez, vibration qui vient accompagner la nourriture que vous ingérez.
 
Prenez un petit exemple : vous voulez manger un biscuit. Beaucoup d’entre vous vont prendre ce biscuit entre leurs mains avec de la culpabilité. Ils vont se dire qu’il vaudrait mieux ne pas le manger, que ça n’est pas bon pour eux. En émettant cela, c’est cette vibration qui va venir accompagner, recouvrir et pénétrer ce petit biscuit. Cette vibration, vous la mangez en même temps que le biscuit : oui, vous la mangez aussi ! Le corps, qui désire fonctionner à un niveau différent, un peu plus élevé, reconnait tout cela comme un seul et unique paquet. Ce paquet, c’est-à-dire le biscuit et l’énergie dont vous l’entourez, il le reconnait alors comme indésirable et il va tout faire pour le rejeter. Il va se sentir mal d’avoir à le digérer. Bien entendu il n’y a à ce moment là aucune gratitude et c’est un rejet qui va s’installer dans tout votre système digestif. Ce rejet, lorsqu’il se reproduit régulièrement, peut conduire à la formation d’un trouble.
 
Au contraire, si en considérant ce biscuit –au-delà du plaisir qu’il vous procure- vous le regardez avec gratitude et que vous honorez votre corps en mettant une joie profonde dans l’acte de le manger, alors c’est toute l’énergie de la gratitude –envers le blé poussé en terre qui a donné la farine, envers les personnes qui ont réalisé ce biscuit- qui s’installe autour et dans le biscuit que vous ingérez. Cette énergie va grandement faciliter sa digestion en même temps que la digestion de l’énergie dont il est porteur.
 
De cette façon il n’y aura pas d’un côté un cœur et un corps qui grandissent dans une vibration plus élevée, et d’un autre côté un corps qui ingère des énergies basses avec pour résultat un conflit intérieur puissant entre ces deux tendances. Vous êtes très nombreux, vraiment très nombreux en ce moment sur Terre les travailleurs de lumière qui vous trouvez  en conflit intérieur entre les vibrations basses avec lesquelles vous continuez de fonctionner, et de hautes vibrations que vous incorporez et que vous souhaitez voir s’étendre à tout votre corps. Le conflit est intense ! Calmez-vous, trouvez la paix…
 
Il est nécessaire que vous entriez dans la tranquillité. C’est la raison pour laquelle nous vous avons emmenés dans ce que nous Sommes en vous, nous vos Etres, dans ce que nous devenons ensemble. Apaisez-vous. Tout va bien… (avec un sourire) tout est sous contrôle diriez-vous… il vous suffit de changer un peu votre regard sur ce que vous ingérer, sur la nourriture que vous donnez à votre corps. Changez de positionnement à chaque fois que vous mangez ou buvez : de positionnement, pas de régime, de positionnement ! De cette façon vous apporterez votre soutien à ce que nous faisons ensemble plutôt que de le rendre plus difficile. Apportez votre soutien mes amis, mes amours, à ce que nous faisons ! Mettez de l’amour dans ce que vous prenez en vous ! Vous donnez beaucoup d’amour vers l’extérieur… apprenez à recevoir concrètement l’amour au moment où vous mangez… à mâcher l’amour en même temps que la nourriture ! Nous vous le demandons, pour nous tous, pour ce que nous faisons ensemble, pour votre bien, pour votre équilibre. C’est nécessaire !
 
Honorez ce que vous êtes dans votre corps ! Honorez ce que vous mettez dans ce corps même au niveau tridimensionnel !
 
Nous vous en remercions chaleureusement !
 
Et il en est ainsi.