Conversations avec Thot : 9

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
24/01/2018

Soyez les bienvenus ! Entrez au cœur, entrez dans la joie de la vie ! Entrez dans la joie ! La joie est grande, elle est partout autour de vous et en vous. La joie est l’énergie de base de ce monde, de l’univers. Beaucoup disent, et nous aussi le disons, que le monde a été créé à partir de deux énergies de base, la Volonté et l’Amour : ensemble ces énergies ont donné jour à la Création et cette Création est née à travers l’énergie de la Joie. L’Amour et la Volonté en s’unissant donnent la Joie, et tout ce qu’elles font ensemble passe par l’énergie de la Joie. En vous reliant à la Joie, vous vous reliez à la Vie. En vous reliant à la Joie, vous vous reliez à ce qu’il y a de plus archaïque en vous, à ce qui était en vous dès le premier instant, dès la première fraction de seconde de votre vie non pas en tant qu’être incarné mais en tant qu’Etre, esprit. La Création nait dans la Joie et c’est ainsi qu’aujourd’hui nous venons vers vous à travers la Joie !
 
Nous sommes heureux d’être ici, ensemble, là où se crée un cercle énergétique qui passe par vos cœurs et que vous pouvez sentir à tout instant : un grand cercle où circule l’énergie d’un cœur à l’autre dans le sens des aiguilles d’une montre, une énergie d’un rose pâle… mettez-y un peu de bleu et un peu de blanc… laissez-y s’installer et briller des pépites d’or… et vous avez une énergie superbe qui circule entre vous et vous unit…
 
Nous écoutons vos questions. Première question :
 
 
Question 1 : Comment peuvent cesser les poids sombres qui alourdissent et empêchent mon oiseau de s’envoler plus haut ?  
 
Réponse 1 : Tu as vu, amie, un oiseau s’envoler en trainant derrière lui quelque chose de lourd qui ressemblait à un nuage noir et tu te demandes quand ces nuages vont disparaitre… ils sont la joie de la vie !!! La joie d’en prendre conscience et de prendre conscience… écoute bien, écoute aussi ce que tu dis toi-même : de prendre conscience que l’oiseau tire ce nuage… l’oiseau tire cela derrière lui !!! L’oiseau c’est toi, cet oiseau qui est dans le cœur de chacun, l’oiseau qui représente votre Etre, c’est toi et à présent toute cette obscurité qui alourdit est derrière toi !
 
Souviens-toi, la dernière fois nous avions répondu à une autre amie qui parlait d’un arbre déraciné tombé sur sa maison, et nous lui avions dit de ne pas regarder uniquement les dégâts causés par l’arbre mais de regarder aussi les racines venues à la surface ! C’est pareil ici. Tu ne t’identifies plus à l’obscurité… réjouis-toi ! Quelle Joie !!! Dis merci pour cela, merci à toi-même, ça en vaut la peine ! Autrefois tu croyais dur comme fer que tu étais cette obscurité, n’est-ce pas ? Souviens-toi, tu croyais être cela ! Maintenant tu ne le crois plus, tu sais être l’oiseau. Tu t’attristes de temps en temps de voir encore le poids à tirer et tu te demandes quand cela va cesser, mais l’identification n’est plus dans le poids, elle est dans l’oiseau ! Quel chemin parcouru ! Que de pas ont été franchis, n’est-ce pas digne de s’en réjouir ??? C’est le moment de remercier l’univers et de te remercier toi aussi, vraiment ! Réjouis-toi !!!
 
Nous allons répondre plus directement à ta question : comment te libérer. En continuant ce que tu fais déjà et que tu fais bien ! Tu travailles, amie, à mettre plus de conscience, plus d’acceptation et plus d’amour dans ta vie, et à chaque fois que tu aimes un peu plus c’est un poids qui s’en va parce qu’il change d’aspect… de sombre et lourd il devient compréhensible et du coup perd de son obscurité puisque tu y as mis de la lumière, et il perd du poids car tu y as mis de l’amour et de l’acceptation. Il a pris des ailes et est entré dans ton cœur. Plus tu avances et plus le nuage que tu voies derrière l’oiseau s’amenuise… va-t-il pour autant disparaitre totalement ? Peut-être pas. Est-ce le but, qu’il disparaisse totalement ? Peut-être pas.
 
Le but c’est que tu sois suffisamment bien pour entrer dans la création, dans la joie de ta vie. De la même façon, comme nous le disions plus haut, que la Création s’est réalisée sur la vibration de la Joie, ton but comme le but de chacun est d’entrer dans la création de sa propre vie, dans la création qu’il est venu réaliser dans la joie. A partir du moment où tu peux entrer dans cette joie et créer, tu vas bien ! Est-ce que nous recherchons la perfection ? Non chère amie, nous ne cherchons pas la perfection !!! (avec un sourire) et parce que les énergies de Saint Germain arrivent avec humour apporter leurs commentaires, nous les laissons vous dire que ce serait vraiment ennuyant si tout était dans la perfection, si tout pouvait arriver à la perfection !
 
Vous n’êtes pas dans le monde de la perfection mais dans celui de la dualité. Trouvez la joie dans ce monde ! Trouvez la joie dans les imperfections ! Ce sont les imperfections qui vous ouvrent la voie pour aller encore plus haut, pour élargir votre entendement. Les imperfections font grandir l’amour que vous vous portez. Elles sont un cadeau divin ! Par conséquent nous le répétons : tu n’es pas ici pour devenir parfaite mais pour aimer ce que tu es avec toutes tes imperfections, et avec tout cet amour et toute ta volonté, avec joie, créer ce que tu es venue créer… C’est ce qui t’attend, ce qui se trouve devant toi, ce dans quoi tu entres de plus en plus car le nuage est de moins en moins lourd.
 
Continue, tu es sur la bonne voie, réjouis-toi… réjouis-toi-même du nuage ! D’une certaine façon il t’aide à t’enraciner… Nous n’entrerons pas dans les détails aujourd’hui, ce n’est pas le sujet. Sache simplement que le nuage a, lui aussi, sa beauté propre… ce n’est pas une raison bien sûr pour ne pas y travailler ! Continue ton travail… et de temps à autre, en tant qu’oiseau, regarde derrière toi et envoie de l’amour à ce nuage. Tu l’aideras ainsi à se détendre, à lâcher prise, et ce qui doit se détacher se détachera plus facilement… Nous t’aimons beaucoup, aime-toi, toi aussi… aime l’intérieur avec tout ce que tu y voies de bien et aussi toutes tes imperfections.         
 
Question suivante : 
 
 
Question 2 : En rapport avec ce qui a été dit la dernière fois : est-ce dans le présent que vient la compréhension des matelas et du petit pois ? La compréhension ne vient-elle que dans le présent ? L’avant et l’après du monde de l’illusion, celui dans lequel nous vivons, conduisent-ils à cette compréhension ou est-ce que le moment présent suffit ?  
 
Réponse 2 : Entrons dans le présent… Entrez dans votre 3e chakra, dans votre plexus solaire et là, percevez la liaison avec le cœur et le centre du ventre sous le nombril. Voyez un axe unir ces trois lieux avec pour centre le 3e chakra, le plexus solaire… Cet axe unit le plexus solaire –l’incarnation- à ce qui se trouve au-dessus du voile. Il unit la Vérité aux vérités. Il unit ce que nous percevons de notre côté du voile à ce que vous percevez, l’illusion dont tu parles. Il unit tout cela. Toi, tu peux prendre place où tu le souhaites mais tu ne peux pas oublier l’incarnation ! Tu ne peux pas prendre place de façon stable au-dessus du voile, tu dois prendre conscience de l’axe vers le bas : prendre conscience non seulement de l’axe qui vient d’en haut, pénètre  par la couronne et s’étend jusqu’au cœur en passant par le cou, mais aussi de celui qui se poursuit du cœur vers le 3e chakra et qui s’incarne pleinement au niveau du ventre avant de s’enraciner entre vos pieds et sous la plante de vos pieds où il se relie à la terre… 
 
Nous t’avons dit la dernière fois que tu as le choix : tu entres au 3e chakra et tu entres en expansion… corps physique, éthérique, astral, causal… dans tous tes corps et tu respires en conscience dans tout ce que tu es, dans le présent, dans cet espace où tu te trouves… avec la pleine conscience de l’espace du présent… si tu peux rester dans cet état de façon permanente, tu es un Bouddha et tu n’as besoin de rien d’autre. Tu as tout dans l’instant présent, tu acceptes tout, le flux d’amour circule en tout, la joie et la volonté de l’Etre aussi, tu n’as besoin de rien d’autre. Tu es le tout en conscience…
 
Pour ceux qui parviennent à cet état, la question qui se pose est : « dans quelle mesure est-il utile que je revienne sur Terre ? » Pour tous les autres la question qui se pose est : « comment arriver à cet état et y demeurer ? »
 
Oter un à un les matelas qui recouvrent le petit pois et arriver jusqu’à ce pois, le reconnaitre et le manger, c’est découvrir une partie de toi à travers tout cela qui demeurait encore dans l’ombre, que tu n’avais pas reconnue, un endroit où tu ne pouvais pas encore envoyer l’énergie du présent puisque tu ne l’avais pas reconnue. C’était un endroit oublié, qui ne respirait pas, ne recevait pas de joie. A chaque fois que tu ingères le petit pois que tu découvres, à chaque fois que tu soulèves un matelas, tu nettoies le plan dans lequel tu te trouves et il est plus facile ensuite de respirer avec tout ce que tu es…
 
Si tu es dans le présent… pas le présent de l’illusion, mais l’espace du présent… si tu peux te tenir à cette place de façon permanente c’est que derrière toi un travail immense a été fait, cela signifie que tu as tout reconnu, que le nombre de tes vies est immense… pour arriver à la libération de toutes ces vies, il est nécessaire que tu parviennes à ce point où tu peux dire : « je vous libère, je n’ai plus besoin de vous car j’ai trouvé ce que je suis et je peux y demeurer, j’ai apporté dans l’ici et maintenant ce que je suis dans l’ici et maintenant au-delà du voile ».
 
 
- Perspectives pour 2018 –
 
Vous vous demandez souvent : « pouvons-nous y arriver dans cette vie ? » parce que cela vous parait impossible de tout nettoyer afin d’habiter énergétiquement tout ce que vous êtes. Nous vous le disons avec certitude : c’est faisable ! Maintenant c’est faisable. Dans cette fenêtre de l’espace-temps c’est faisable et c’est la raison de votre incarnation actuelle, justement parce que c’est faisable. Et pourquoi est-ce faisable ? Parce que vous avez de l’aide, parce que vous n’êtes pas seuls, parce que chacun représente une famille et que cette famille au complet est à vos côtés pour vous aider… et aussi parce qu’il vous suffit de demander de l’aide de tout votre cœur pour que cette aide vous soit donnée, pour que nous soyons là avec toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, avec tous les éléments, pour vous offrir une catharsis.
 
Il vous suffit de le croire et d’entrer dans cet espace… l’espace du miracle dites-vous… non, pas exactement, l’espace où tout est faisable…
 
Nous vous avons dit souvent et vous le savez, vous l’avez lu à travers d’autres sources aussi, que vous créez chacun des pas de votre vie, vous créez aussi les conditions dans lesquelles vous vivez. Quand vous répétez à l’infini « ça n’est pas possible », alors ça n’est pas possible ! Vous êtes créateur, vous créez un monde où ça n’est pas possible… qu’il en soit ainsi ! Cela reste impossible tant que vous ne vous éveillez pas à un autre monde où l’impossible devient le possible. Pourquoi est-ce devenu possible dans l’autre monde ? Parce que votre confiance a grandi : confiance en vous, confiance en nous, confiance dans le Plan, dans la Source.
 
Quand la confiance grandit, vous entrez dans le ‘possible’ et tout doucement, à petits pas au début puis plus rapidement, vous avancez et vous créez de l’espace pour que le miracle puisse advenir, pour ce que vous appelez ‘miracle’ et que nous nommons simplement ‘coopération’.
 
C’est ce qui se produit dans cet axe entre le cœur et le ventre, là, au niveau du 3e chakra, là où s’incarne la force du cœur. C’est là que vous vous ouvrez au plan où tout est possible, où tout est faisable. Ne croyez pas qu’il s’agisse de naïveté. Au contraire. Il est nécessaire que vous dépassiez la naïveté pour entrer dans cet espace. Il est nécessaire que vous dépassiez la naïveté pour devenir créateurs. Un créateur ne peut être naïf mais il est nécessaire qu’il croit en ce qu’il peut créer ! C’est ainsi qu’il donne vie à ce qu’il crée.
 
Comment voulez-vous donner un coup de pinceau si vous êtes persuadé que votre main ne peut pas saisir le pinceau et qu’elle ne peut pas se mouvoir suffisamment pour créer un trait ? Il est nécessaire que vous soyez certains de pouvoir faire ce geste de la main afin de pouvoir le réaliser. Ce n’est pas de la naïveté, c’est de la connaissance de soi, connaissance du plan dans lequel vous vous trouvez, connaissance de la coopération que vous pouvez demander… voire réclamer ! Pour le bien de tous et votre bien propre. A partir du moment où vous placez cela et où vous venez créer avec nous, nous sommes nous aussi dans votre main, dans vos paroles, dans votre cœur, dans tout votre corps et nous agissons ensemble et des ‘miracles’ s’accomplissent, c’est-à-dire des choses que vous n’aviez pas encore vues jusque là. Elles commencent à prendre forme parce que vous savez que c’est cela que vous voulez créer et vous savez que vous pouvez les créer parce que petit à petit vous avez rassemblé les trois éléments : votre volonté a grandi, le flux d’amour coule dans votre cœur, et la joie nait, la joie de la création, et nous sommes ensemble.
 
C’est en cela que vous avancez, que vous avancez tous en cette nouvelle année. Vous avancez sur un plan totalement différent parce que non seulement vous l’avez découvert mais vous l’avez fait vôtre. Jusqu’à maintenant la plupart d’entre vous disiez : « ces miracles c’est bon pour les autres, ou dans une autre vie, c’est ce que nous lisons mais pas ce que nous vivons dans la réalité »… et pourtant, maintenant vous êtes entrés dans cette possibilité, vous êtes entrés dans cette confiance en l’être, une confiance qui vous conduit à la création et aux pas que vous faites avec nous sur un autre plan tout en étant incarnés sur Terre. N’est-ce pas magnifique ?
 
Souvenez-vous : n’était-ce pas votre rêve lorsque vous étiez enfant ??? Petit enfant vous vous disiez « je vais y arriver ! » et puis après vous avez dit « moi ? les autres peut-être mais moi… » Cette année vous y arrivez. Vous vous êtes rapprochés de nous et nous venons à vous et nous nous unissons car vous croyez au créateur en vous à tous les niveaux dans le même temps. La conscience de votre être s’est élargie. Nous ne parlons pas ici d’une connaissance mentale. Nous parlons d’une connaissance profonde, vous pourriez parler d’une « connaissance du corps », des corps. C’est quelque chose que vous connaissez profondément, que toutes vos cellules connaissent à présent.
 
Vos premiers pas en cette année 2018 sont décisifs. Tout change et vous changez aussi. L’ici et maintenant est lumineux mes amis, lumineux parce que vous laissez la joie circuler…
 
Nous vous demandons, nous demandons à chacun de se relier davantage encore à son axe de lumière… la lumière, la joie entre en vous par votre 7e chakra, votre couronne, et s’infiltre dans tout votre corps, dans votre axe central, dans toute votre colonne vertébrale et rayonne à partir de votre colonne vers le centre de votre cercle… Voyez Gaia au centre de votre cercle, une sphère, la Terre, et laissez le flux de lumière s’écouler vers la Terre, en cadeau de nous tous… La lumière que nous envoyons ensemble, vous et nous, passe par vos corps pour être assimilable par la Terre… permettez ce don, ce cadeau, et savourez, percevez, entrez dans vos sensations pour quelques minutes, entrez dans la vibration de ce cadeau (pause)…
 
Quand l’espace du présent entre dans l’ici et maintenant de l’illusion dans laquelle vous vivez, le miracle s’accomplit… c’est cela qui se crée, cela que nous créons ensemble et nous vous en remercions.  
 
Et il en est ainsi.