Conversations avec Thot : 14

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
04/04/2018

Soyez les bienvenus ! C’est avec une grande joie que nous vous accueillons ici, dans ce lieu qui est le vôtre et le nôtre aussi, en fait un lieu qui est le nôtre de plus en plus, où vous pensez nous attendre mais où en fait nous vous attendons à chaque fois. La joie est grande pour vous et elle l’est davantage encore pour nous puisque, comme nous vous l’avons déjà dit, vous ancrez dans la dimension de la Terre ce qui se passe dans d’autres dimensions. Ce faisant, vous aidez la Terre dans son ascension comme vous vous aidez vous-mêmes.  
 
Nous sommes très joyeux aujourd’hui parce que nous refermons un cycle avec les énergies de Thot, des énergies très blanches, des énergies de connaissance, d’illumination, des énergies qui vous ont apporté la lumière en répondant à vos questions de cœur. Aujourd’hui, après avoir répondu à quelques questions, nous laisserons la place aux énergies qui viendront par la suite vous parler, vous enseigner, prendre soin de vous, vous aimer, des énergies avec lesquelles vous continuerez de grandir.
 
C’est toujours la fête quand des âmes referment un cycle et entrent dans un nouveau. Vous pourriez penser : « nous terminons l’année et changeons de classe, comme à l’école ». Seulement, vous avez avancé un peu plus vite et nous terminons l’année et en commençons une nouvelle un peu plus rapidement que ce qui avait été programmé au départ ! Vous pouvez voir les choses comme ça et vous en réjouir, être fiers du travail accompli ici et en vous. 
 
Passons à la première question :
 
 
Question 1 : Vous nous remerciez souvent de ce que nous faisons en nous disant que nous sommes sur Terre ce que vous êtes dans d’autres dimensions. De notre côté, nous ne ressentons pas toujours la même chose… pourquoi ne ressentons-nous pas cette gratitude ?        
 
Réponse 1 : (ils rient beaucoup !!!) Vous nous faites tellement rire !!! Nous ne nous moquons pas mais nous rions beaucoup ! Nous venons juste de vous dire que vous montez de classe. A présent nous nous posons des questions… peut-être finalement serait-il préférable de retourner dans la classe précédente ? Bien sûr cette réponse ne va pas te satisfaire, ami, tu désirais une réponse sérieuse ! Mais nous ne sommes pas sérieux aujourd’hui, nous sommes en joie et nous ne sommes pas là pour vous abreuver de réponses sérieuses !!! Nous allons cependant te donner dans la joie une réponse sérieuse…   
 
Tu ne ressens pas parce que ta conscience n’est pas éveillée. Tu n’as pas suffisamment développé la conscience de la joie, alors comment veux-tu ressentir la gratitude ? Si tu étais entré davantage au cœur, la gratitude coulerait en abondance, elle déborderait de ton cœur ! Elle serait partout, un fleuve coulerait de ton cœur, mais la conscience manque… A partir du moment où tu entres dans la conscience de ce qui se passe, la joie arrive et avec elle la gratitude. Il ne peut en être autrement, c’est tout simplement impossible. Dès que vous ouvrez vos portes, votre cœur, dès que vous mettez le mental au repos, c’est une grande joie pour vous comme pour nous d’entrer dans la cocréation ! De facto vous êtes alors à votre place et vous le ressentez ! Vous sentez que vous agissez en accord avec ce que vous avez décidé à un autre niveau de votre être…
 
Tu vois, notre réponse est simple et rapide : c’est une question de conscience et de positionnement. Où te situes-tu ? Encore dans le mental ou bien de plus en plus au cœur… c’est ce que tu essaies de faire alors continues, c’est comme ça qu’un jour tu pourras dire : « oui, je comprends et je me réjouis. Je ne peux que remercier tant je sens de gratitude envers tout ce qui est, tout ce qui vient à moi et ce qui est partout… c’est grandiose vraiment, toute la vie, toute cette organisation… comment j’ai organisé tout cela pour moi, comment chacun a organisé pour lui-même ce qu’il a à apprendre pour avancer… et ceci au niveau de chacun mais aussi au niveau de l’univers, c’est vraiment inouï ! C’est vraiment grandiose et la gratitude que je ressens de pouvoir vivre cela est immense ! » Cela viendra, cela viendra… Les portes s’ouvrent peu à peu et pas à pas…
 
Aime-toi, prends-toi dans tes bras, cela t’aidera.  
 
Question suivante :       
 
 
Question 2 : Pourquoi la prière est-elle indispensable pour que la bénédiction divine puisse pénétrer la réalité terrestre ? Ne pourrait-elle pas entrer sans y être invitée ?     
 
Réponse 2 : Ici aussi, ami, la réponse est simple : vous êtes sur une planète où règne le libre arbitre. L’intention est nécessaire. Il est nécessaire que vous demandiez, dites-le comme vous le sentez, de prier si tu préfères, mais il est absolument nécessaire que vous placiez clairement votre intention pour ne pas vivre dans la passivité et laisser dominer l’intention de ceux qui vous entourent. Plus vous placez votre intention clairement et plus vous la déclarez, plus vous devenez les créateurs de votre environnement et plus vous participez à la matérialisation du plan que vous avez conçu pour cette incarnation.
 
Alors oui, il est nécessaire que vous preniez position, nous vous l’avons dit souvent. C’est là que nous reconnaissons les travailleurs de Lumière : ce sont ceux qui prennent place. Certains prennent place à travers la méditation, d’autres à travers l’action, d’autres dans la recherche en tant que scientifiques, mais tous se positionnent ! Vous ne vous abandonnez pas à la volonté des autres. Vous allez au cœur et voyez où vous voulez aller, qui d’entre nous vous souhaitez inviter près de vous et vous demandez de l’aide. Vous demandez une guidance et nous arrivons. Plus vous demanderez notre présence et plus nous serons près de vous ! Nous nous sommes déjà beaucoup rapprochés !
 
Qu’est-ce que ça signifie ? Que vous de votre côté vous avez élevé votre vibration et que nous du nôtre nous avons abaissé la nôtre pour venir au plus près, pour que nos doigts se touchent et que la communication s’établisse. Votre intention est nécessaire tout autant que la nôtre pour cela. C’est par cette intention que le mouvement est généré. Vous comprenez donc que même dans un état de méditation il n’y a jamais de passivité. Le mouvement est partout présent dans la méditation à travers votre intention !
 
 
- Derniers conseils de Thot –
 
Vous vous positionnez quand vous déclarez ce que vous voulez, ce que vous êtes prêts à faire pour vous-mêmes et pour la Terre. Vous vous positionnez quand vous déclarez votre intention d’œuvrer pour la Lumière, pour les Hiérarchies de Lumière ! Vous prenez place ! Bien sûr, quand vous vous positionnez, ici sur Terre ça n’est peut être pas très apparent, vous pouvez communiquer votre positionnement à 2-3 personnes, ou même à personne et que ce positionnement soit intérieur. Au niveau énergétique, quand vous prenez place, quand votre intention est ferme, que votre appartenance aux Hiérarchies de Lumière est claire, alors vous devenez visibles de l’autre côté du voile. Vous devenez très visibles !
 
Quelles en sont les conséquences ? Une conséquence magnifique : nous arrivons tous en courant et en disant : « voilà une antenne qui s’est dressée et qui fonctionne ! » Nous arrivons pour aider, pour renforcer cette antenne afin qu’elle puisse entrer dans un réseau d’aide à la Terre et à l’humanité. L’antenne s’intègre au réseau, à partir de là elle reçoit aide et protection. Il vous suffit de le demander, pour les raisons que nous vous avons données tout à l’heure : en raison de votre libre arbitre.
 
Vous devenez visibles de l’autre côté du voile… nous vous le disons avec le sourire parce que nous nous en réjouissons. Nous tenons à transmettre dans la joie ce que nous vous apportons, c’est le plus important ! Voilà l’image : il y a une partie de vous-mêmes sous le voile qui continue de vivre dans un monde en 3D, il y a le voile qui vous traverse et enfin il y a une autre partie de vous-mêmes qui se trouve en conscience au-dessus du voile ! Là il y a beaucoup de lumière et vous êtes bien visibles. Sous le voile, les choses sont plus… plus floues disons, elles ne sont pas aussi claires, la lumière est plus faible. De l’autre côté donc, puisque vous êtes visibles, il y a de la joie, de l’ouverture, mais vous devez avoir conscience que vous êtes visibles de tous ceux qui circulent dans ces dimensions et auprès de qui vous n’avez pas forcément envie d’être visibles !!!
 
A ce stade vous vous demandez si la peur peut vous gagner… Non, nous ne sommes pas dans ce registre. Mais vous vous dispersez. Vous vous perdez au milieu du « trop plein » d’informations, d’énergies que vous ne connaissez pas, que vous n’avez pas appris à connaitre encore, vous ne savez pas vous mouvoir ni comment garder votre axe, garder votre stabilité… et vous êtes perdus. Un autre danger est de vous laisser prendre par votre curiosité, ou par votre orgueil, et d’oublier vos racines… là, vous n’êtes pas bien ! Là, vous vous mettez en danger parce que vos racines, ce qui est sous le voile, c’et votre ancrage, ce qui maintient votre axe, votre stabilité, ce qui vous donne un axe de vie ! Nous vous l’avons dit maintes fois : vous êtes venus dans l’incarnation pour œuvrer sous le voile et pas au-dessus ! Au-dessus vous aller chercher des informations pour les transférer au-dessous. Si vous demeurez au-dessus vous êtes perdus, vous avez perdu vos racines, le sens de votre vie, votre ancrage.
 
Nous vous demandons de ressentir cela en profondeur parce que pour la plupart d’entre vous vous aimeriez beaucoup demeurer au-dessus du voile et vous n’êtes pas venus ici pour cela ! Sinon vous ne vous seriez pas incarnés et vous avez fait des pieds et des mains pour prendre cette incarnation et participer au changement, pour avoir l’honneur d’être là pour faire avancer les choses. Au-dessus du voile les choses ne changent pas aussi vite qu’au-dessous, c’est pour cela que vous vouliez « descendre ».
 
Vous devez travailler chaque jour votre connexion à la Terre et à la joie d’avoir vos deux pieds sur Terre. Oui, cette place est parfois difficile, douloureuse. Mais c’est ce que vous avez créé !!!! Soyons clairs là-dessus : c’est votre création et vous pouvez la changer à tout instant ! Vous êtes des créateurs ! C’est vous qui changez la donne. C’est pour cela que vous êtes descendus : pour changer la donne, alors changez-la !
 
Vous êtes dans une période où vous avez la possibilité de tout changer et c’est ce que vous faites. Vous prenez une situation qui semblait stable, vous la renversez et vous changez la donne. D’autres renversements seront nécessaires, beaucoup d’autres… jusqu’à ce que toutes les données soient changées, et c’est pour cela que vous êtes ici ! Vous avez le choix : ou bien de vous plaindre tout le temps de toutes les difficultés que vous devez traverser, ou bien d’entrer dans le flux et de savourer la rapidité des changements ! Si vous essayez de vous raccrocher à tout ce qui passe à proximité, vous allez être en difficulté. Si vous entrez au centre, vous pourrez observer le cyclone passer autour de vous tout en restant profondément stable. Votre joie demeurera, indépendamment de ce que vous verrez autour de vous. C’est ce que vous devez apprendre : à regarder le cyclone autour de vous tout en demeurant dans l’œil de ce cyclone, là où règne la paix, une paix profonde due au fait que vous êtes reliés sans cesse au Ciel comme à la Terre. Vous demeurez dans cet axe.
 
Arrêtez de vous plaindre de tout ! Entrez dans la responsabilité ! Tout ce qui est dans votre vie, c’est vous qui l’avez créé ! Tout ce qui existe dans votre vie est votre création et vous aviez vos raisons pour créer tout cela. Chaque chose vous permet d’apprendre, de prendre conscience. Chaque chose est une occasion alors réjouissez vous de tout ! Ne jugez pas : « c’est facile, c’est difficile, ça fait mal ou pas… » Vous avez tout créé alors ouvrez les bras à tout ce qui se présente en disant : « bienvenue ! Qu’est-ce que tu viens m’apprendre, me montrer ? Comment vais-je pouvoir grandir grâce à toi ? Bienvenue dans ma vie ! » Ainsi, avec beaucoup de joie et d’amour envers toutes choses, la vitesse de vos pas atteindra des records que vous n’imaginez même pas !
 
Ce sont les derniers conseils donnés par les énergies de Thot. Une vie dans la joie ! Une vie dans la reconnaissance de ce que vous êtes en tant que créateurs. Vous prenez la responsabilité de votre création, nous le répétons, avec joie et gratitude. Nous le soulignons et posons un point-barre… 
 
Les énergies changent…
 
 
- L’Archange Sandalphon –
 
Nous avons l’insigne honneur d’accueillir les énergies de l’Archange Sandalphon… Ouvrez votre cœur et chaque cellule de votre corps à cette énergie qui descend au centre de votre cercle et prend toute la place… Les énergies de Thot reculent d’un pas… et demeurent tout autour, comme en rang d’honneur. Elles accueillent avec nous l’Archange. Videz votre mental… Essayez d’arrêter toute pensée…
 
Concentrez-vous sur votre corps, sur vos pieds, sur les cellules de la plante de vos pieds… La plante de vos pieds est ouverte et ses cellules respirent le sol, le sol qui vibre d’une nouvelle énergie, de cette énergie descendue dans ce lieu jusqu’au sol. Ce sont les plantes de vos pieds qui reconnaissent cette énergie alors prenez quelques minutes pour sentir l’énergie qui vient du sol (pause)…
 
Sentez cette énergie monter lentement dans votre corps… faites de l’espace pour elle dans vos genoux… votre bassin… faites de l’espace pour cette énergie dans votre ventre, jusqu’au 3e chakra… et de là laissez-la s’ouvrir vers le cœur, les mains, les épaules, le cou, la tête…
 
Nous sommes les énergies portées par l’Archange Sandalphon. Vous apprendrez à nous reconnaitre peu à peu car jusqu’à maintenant le contact entre nous n’avait pas été établi aussi étroitement. Nous sommes ici pour ouvrir… voyez cela comme un grand parapluie, au-dessus de chacun de vous. C’est ce que nous venons de créer. Nos énergies sont entrées en chacun de vous, nous avons créé un axe dans votre corps et une fois cet axe créé, nous avons ouvert au-dessus de vos têtes un grand parapluie de couleur noire. Beaucoup d’entre vous se demandent pourquoi cette couleur… 
 
La dernière fois, il vous a été dit qu’un voile noir serait apposé sur chacun aujourd’hui, mais voyez-vous une telle image est souvent reprise par votre mental comme symbole de tristesse, voire de punition, et nous ne sommes pas là pour ça ! Nos énergies n’apportent ni tristesse ni punition. Elles apportent une paix infinie, la paix de Gaia avec laquelle nous sommes étroitement liées. Elles apportent aussi une grande protection. Le parapluie est votre protection. 
 
Gardez ce parapluie ouvert : un grand parapluie noir. Voyez-vous le tenir à deux mains à hauteur du cœur. Tenez l’axe de ce parapluie à hauteur du cœur et voyez-le ouvert au-dessus de vos têtes sur un diamètre de 2 à 3 mètres… Quand vous entrerez en méditation chez vous et que vous vous reconnecterez à ce parapluie, n’hésitez pas à le voir grandir… C’est aussi ce que nous allons faire à présent… 
 
Vous êtes assis au cœur en position de lotus. Vos genoux sont ancrés en terre, tout comme votre coccyx. Un triangle stable est ainsi créé. Vous tenez à deux mains l’axe du parapluie, un axe d’un noir brillant. Oui, même le noir peut briller… et vous respirez… à chaque respir votre parapluie s’agrandit, s’élargit… Il monte un peu plus et s’agrandit… encore… encore, sur chaque respir…  tout votre être est dans votre respiration et dans la dilatation de votre parapluie… 5 mètres… 7… 10… tous vos corps se trouvent sous le couvert de votre parapluie… tous vos corps énergétiques sous ce parapluie… d’une énergie totalement protectrice…
 
Oui, vraiment, il est nécessaire en parallèle de faire de la place pour la confiance… C’est la raison pour laquelle nous avons commencé par la plante de vos pieds : pour que vous perceviez ce qui vient et que toutes vos cellules sachent bien, en reconnaissant la qualité de la lumière, qu’elles peuvent être dans la confiance… Si vous êtes prêts pour cela, vous pouvez déclarer votre intention de demeurer, jusqu’à notre prochaine rencontre, sous la protection de ce parapluie noir… tous vos corps sous la protection de cette énergie noire… 
 
Simplement cela… quand une graine entre en terre, elle ne se demande pas ce qu’elle va devenir. Elle ne se demande pas si elle deviendra une fleur, un arbre, un brin d’herbe… elle entre en terre, simplement, elle savoure la chaleur de la terre, la sécurité qu’elle y trouve, l’humidité aussi parce que tout cela la nourrit et l’aide à tout instant à se préparer à autre chose… la graine ne se pose pas de questions. La graine se replie sur elle tout comme le fœtus et elle respire… c’est tout…
 
Le fœtus ne se demande ni quand ni comment il va sortir de la matrice. Le fœtus sait qu’une autre dimension de lui-même a déjà programmé une suite pour lui, et il entre dans la gratitude et la confiance. Il respire, il respire pour grandir, mûrir, il ne fait rien d’autre que cela…
 
Oui, ce que nous vous apportons aujourd’hui est un positionnement où tout mental est absent. Vous êtes dans la sensation. Vous êtes dans la maturation. Vous êtes dans la terre, totalement protégés… totalement protégés… Tout à l’heure, vous avez senti, avec les énergies de Thot, une partie de vous-mêmes sous le voile et une autre au-dessus. Vous avez perçu à quel point vous êtes visibles pour les énergies qui se trouvent au-dessus du voile tant il y a là de lumière ! Ici, à présent, vous êtes entrés dans un lieu où personne ne peut vous voir, personne ne peut vous nuire, personne… Vous êtes sous la protection de l’Archange Sandalphon et de Gaia et vous êtes dans un processus de maturation tout comme peut l’être une graine qui se développe en terre, et vous respirez comme respire la graine, à ce niveau.
 
Nous vous demandons, aussi souvent que vous le pouvez durant les deux semaines à venir, de vous relier à cette respiration. Si cela vous est plus facile, reliez-vous à la respiration du fœtus. Simplement la respiration avec la conscience de la protection en vous et autour de vous…
 
Que quiconque souhaite se relier à cette métamorphose déclare son intention, en lisant ces mots et en se positionnant comme il a été décrit, que les énergies de l’Archange Sandalphon viennent aider à la mise en place de son parapluie de protection tant à l’intérieur qu’à l’extérieur afin que la protection soit totale durant deux semaines… sans questionnement, sans attente, sans empressement, simplement vous êtes… graine en terre. Ce que vous ressentez c’est la protection, l’humidité et l’obscurité de la terre, ce qui permet la métamorphose intérieure. Rien d’autre que cela. 
 
Reconnectez-vous à cet état le plus souvent possible durant les deux prochaines semaines, toujours sur le rythme de votre respiration. Si cela vous est difficile, retournez dans la plante de vos pieds et demandez aux cellules qui s’y trouvent de s’ouvrir et de sentir… de sentir et de s’ouvrir aux énergies de l’Archange Sandalphon. Respirez avec la plante de vos pieds et tout le reste suivra.
 
Que la plante de vos pieds soit votre guide durant ces journées ! Que la plante de vos pieds soit votre cœur durant ces journées ! Que la plante de vos pieds soit vos poumons, votre respiration, votre vie durant ces prochains jours !
 
Qu’il en soit ainsi !
 
Et il en est ainsi.