La deuxième spirale de la Création – 1
Se relier à notre Etre

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
19/09/2018

Soyez les bienvenus ! Tous nos vœux de bonne rentrée et de belle année… (et avec beaucoup d’humour) et aussi de travail assidu !!!
 
Je suis votre préféré, le Maître Saint Germain, et je viens apporter la joie, l’humour et le CHAN-GE-MENT ! Oui, la naissance a eu lieu. C’était le but, avant et pendant les vacances, de vous amener à un nouvel état : un état où vous en avez assez de l’ancien et où vous dites : « l’ancien je le laisse derrière moi ! Pourquoi continuer à le porter, à le rechercher, à le creuser ? Je préfère aller vers le nouveau, aller vers la nouvelle spirale ! »
 
Oui, nous parlons d’une autre spirale ! La spirale précédente, dans laquelle vous vous trouviez, était très belle quoiqu’un peu lente pour vous permettre de prendre le temps de faire ce que vous aviez à y faire : reconnaitre certaines valeurs, certaines données en vous. C’était une spirale dans laquelle vous étiez entièrement tournés vers la thérapie. Nous allons prendre le temps de dire quelques mots à ce propos. La thérapie peut être très positive, dans ce sens qu’elle vous permet de sortir d’un état douloureux pour aller vers un état plus équilibré. Nous ne parlons pas à ce niveau d’état de joie. Simplement, vous alliez vers davantage d’équilibre en clarifiant d’anciennes données. C’est cela le côté positif de la thérapie. Or, comme en toutes choses, vous avez toujours à la fois un aspect positif et un aspect négatif. L’aspect négatif ici, au fur et à mesure des années passées à clarifier ce qui était inscrit en vous, est que vous vous êtes installés dans une certaine forme de contentement relative à votre douleur ! Il ne s’agit pas de masochisme, non ! Mais il y avait de la satisfaction à trouver ce qui vous faisait mal, ce qui vous mettait en difficulté, voire parfois une certaine forme d’orgueil. Vous disiez parfois : « oh moi j’ai trouvé quelque chose de très douloureux, qu’est-ce que j’ai souffert !!! Tu ne peux pas t’imaginer !!! » alors que ceux à qui vous parliez avaient eux aussi retrouvé des souvenirs tout aussi douloureux, chacun étant persuadé qu’il avait revécu les pires mémoires ! C’était un piège dans lequel la plupart d’entre vous, pour ne pas dire tous, vous êtes tombés à un moment ou à un autre et à des degrés divers.
 
Il est temps que cela change !!! Il est temps de laisser tout cela derrière vous. Vous n’êtes pas venus pour ressasser encore et encore vos difficultés ! La thérapie n’a pas pour but de vous réjouir de ce que vous avez trouvé. Elle a pour but d’apporter l’équilibre afin que vous puissiez avancer en laissant derrière vous ce que vous avez trouvé. Ce qui a retrouvé un équilibre n’a plus besoin d’être travaillé puisque le nœud à l’origine de la difficulté a été dénoué. A chaque fois que vous le ramenez à votre conscience, vous le ravivez, le réactivez alors qu’en essence il n’existe même plus ! Il n’a plus aucune substance à partir du moment où il a été travaillé ! Vous réactivez encore et encore des données qui ont perdu leur substance, et tout ça pour le plaisir que vous ressentez à dénouer les nœuds et à retrouver ce processus.
 
Il y a dans le processus de thérapie une rédemption qui s’opère et vous avez associé les deux aspects que sont la douleur (au moment où vous faites revenir à la surface des mémoires douloureuses) et la rédemption (au moment de la libération de ces mémoires). Et vous reproduisez la douleur pour percevoir à nouveau la rédemption… Assez ! Arrêtez cela… je serai clair : ce sont des enfantillages ! Or, vous avez grandi et vous n’en êtes plus là ! Vous savez fort bien qu’avec la rédemption, la joie est proche, et vous pouvez entrer dans cette joie à tout instant : vous n’avez nul besoin de replonger dans l’ancien pour accéder à l’état de joie. Vous avez accès à la joie directement ! Directement ! C’est cela le changement. C’est cela le grand changement : que vous pouvez aller directement au feu de la vie, entrer directement dans la joie de la vie qui est en vous. Il vous suffit d’accepter de faire ce saut d’une spirale à l’autre.
 
Ces dernières années vous oscillez d’une spirale à l’autre, vous faites deux pas en avant et un en arrière… ça n’est plus possible, ça n’est plus supportable ! Si vous voulez faire un pas en avant définitif, il est indispensable de mettre vos deux pieds dans la nouvelle spirale. Si vous souhaitez vous la représenter, vous pouvez visualiser l’ancienne s’enroulant vers la gauche et à sa droite, la nouvelle spirale s’enroulant vers la droite. Cette dernière est plus lumineuse, plus rapide, et son outil principal, plus que la thérapie, est la joie !
 
Où pouvez-vous trouver la joie ? Comment pouvez-vous vous y installer ? C’est pour cela que je suis ici aujourd’hui, que nous sommes ici avec vos guides durant les prochains mois : pour vous apporter une guidance sur la joie ! (quelqu’un se met à tousser et nous interrompons quelques instants…) bien sûr il y a des résistances ! Vous aviez enfin trouvé un certain mode d’accès à la joie et vous nous dites : « ce mode d’accès, j’ai mis des années à le trouver et ça n’a pas été facile, et maintenant il faudrait l’abandonner ? » Oui ! Nous vous l’avons dit : vous entrez dans une nouvelle spirale. Oui, vous laissez l’ancien derrière vous, tout ce qui est rattaché à l’ancien : votre façon d’accéder à la joie, à la rédemption, et ce pour entrer dans une nouvelle spirale. Pour découvrir cette spirale, nous allons avancer ensemble et en douceur.
 
Nous vous avons donné une pratique à faire un peu chaque jour durant l’été. Beaucoup d’entre vous ont noirci des cahiers entiers, d’autres ont écrit un minimum. Nous allons maintenant vous dire que si nous vous avons demandé d’accomplir cette pratique ce n’était pas tant pour remplir des pages et des pages que pour nous amener près de vous chaque jour… pour que vous entriez très régulièrement en contact avec votre Etre et vos Guides. Nous aimerions maintenant passer à la vitesse supérieure : vous connecter non seulement chaque jour mais aussi à chaque instant ! A chaque instant vous demander : « où suis-je en ce moment ? » Que chacun de vous se demande à tout instant « où est-ce que je me situe en ce moment par rapport à la joie ? »
 
Prenez comme base le fait que votre Etre Supérieur, et donc vos Guides ainsi que la Source, ne désirent pour vous que joie, santé, conscience, lumière… et vous pouvez continuer la liste des qualités positives. Votre Etre vous aime tant, et il se trouve lui-même dans une telle lumière, qu’il ne peut rien souhaiter d’autre pour vous que cela ! Donc, dans votre axe, à partir de votre soleil qu’est votre Etre, très haut au-dessus de vous, jusqu’au reflet de l’Etre situé au cœur, ce qui circule  c’est ce désir de joie absolue, de paix absolue. Il y a cela dans votre cœur, en permanence ! En permanence, le reflet de votre Etre qui se trouve au cœur rappelle à tout votre corps le désir de base de votre Etre : joie, santé, paix, lumière… En ce moment, à quel point êtes-vous relié à cette petite lumière qui émet le souhait de votre Etre au cœur ? Elle l’émet en continuité, en permanence, de l’instant de votre naissance jusqu’à celui de votre mort. Elle émet ce signal pour que vous puissiez vous y refléter et voir à quel point vous êtes relié à ce qui est émis au cœur. « Dans quelle mesure suis-je le reflet exact de ce désir en ce moment, et si je ne le suis pas, alors pourquoi ? Est-ce parce que quelqu’un m’a dit quelque chose, parce que j’ai mal quelque part, parce que je suis fatigué… ? » ou toute autre cause issue du monde tridimensionnel et de l’expérience que vous vivez… A ce moment-là, en regardant au cœur l’hologramme de votre Etre et son désir profond pour vous, laissez ce désir aller jusqu’à vous emplir afin de devenir le reflet parfait de ce désir…
 
Une fois que vous ressentez cela, regardez de nouveau ce qui vous avait éloigné de ce reflet (des mots, une douleur, une fatigue, mais aussi des idées préconçues, vos pensées…) regardez cela depuis votre cœur où vous reflétez totalement le désir de votre Etre. Vous ne cherchez pas à résoudre des problèmes, vous laissez cela à l’autre spirale ! A présent, vous entrez dans le reflet de votre Etre et vous regardez ce qui vous a bousculé avec Son regard, en percevant la joie, la paix et la lumière… Vous laissez Votre énergie, l’énergie de votre Etre circuler vers ce qui vous a bousculé, que ce soit vers votre corps ou vers d’autres personnes, vers une situation donnée…
 
Vous pouvez faire cela à tout moment et inscrire vos progrès sur vos cahiers : pas besoin d’entrer dans les détails, juste inscrire combien de fois vous avez pensé dans la journée à entrer dans le reflet du désir de votre Etre…
 
« J’hésite, je n’ai pas confiance en moi » disent certains… Alors entrez dans le reflet du désir de votre Etre, c’est-à-dire dans ce qui est parfait pour vous ! Comprenez-vous ? Vous êtes ce que votre Etre a envoyé sur Terre pour grandir, pour qu’Il puisse avoir accès à davantage encore de compréhension, pour agir et apporter de la lumière. Quelle importance que vous ayez ou non confiance dans votre petit être, quelle importance ??? Laissez tomber ces anciens reflexes, regardez au cœur ce que Vous êtes, ce qu’est votre Etre… Ayez confiance en Lui ! C’est de lui que vous êtes né ! Votre mère et votre père terrestres ne sont que des supports ! Ils vous ont donné l’occasion de vous incarner dans cette vie sur Terre mais vous n’êtes pas nés d’eux ! Vous êtes nés de votre Etre supérieur !
 
En regardant votre être dans l’ancienne spirale, vous pouvez voir dans l’univers un petit corps qui croit être né d’un père et d’une mère et qui poursuit sa route sur Terre. En regardant dans la nouvelle spirale, vous comprenez que tout cela n’est qu’illusion, que ce n’est qu’une occasion qui vous est donnée pour continuer votre œuvre, apprendre et vous expandre. Vous comprenez que vous venez de bien plus haut, d’ailleurs, et que vous pouvez vous regarder au cœur et y voir votre lumière : c’est de cette lumière que vous êtes né ! Comment ne pas avoir confiance en ce que vous Etes ?
 
Dans la première spirale, vous pouviez vous dire : « je n’ai pas confiance » parce que vous pensiez n’être qu’un petit corps. Dans la seconde spirale, vous savez que vous n’êtes pas ce petit corps : ce petit corps vous sert pendant un laps de temps donné sur Terre, mais il n’est pas ce que vous êtes. Vous êtes le reflet de votre Etre et c’est impossible de ne pas avoir confiance en cela ! Tout simplement impossible ! Quand vous vous reliez à ce que vous Etes, l’amour circule avec une telle abondance que la confiance est immédiate et totale. Savourez cela, sentez, prenez le temps (pause)… 
 
Vous grandissez, sentez… C’est votre Etre qui grandit en vous, dans le petit être…
 
Il y a une certitude qui s’installe, la certitude de ce lien, de ce que vous Etes, et ce sans orgueil… tout simplement, c’est ce que vous Etes ! Une lumière peut-elle être fière d’être lumière, quand tout est lumière ? Simplement elle s’en réjouit !
 
Les choses ne sont pas toujours faciles sur Terre. Les évènements que vous vivez ne sont pas toujours porteurs de joie. Nous ne parlons pas à ce niveau. Nous parlons de la joie de votre connexion à l’Etre. Cette joie est indépendante des évènements extérieurs et de vos douleurs. Cette joie ne dépend que de votre degré de mémoire ! Dans quelle mesure prenez-vous le temps de vous regarder au cœur et de vous connecter à la lumière que vous êtes ?
 
C’est ce que nous souhaitons renforcer en vous cette année, afin que vous marchiez sur cette Terre avec l’absolue certitude de ce que vous êtes, non pas au niveau de l’ego mais à celui de la lumière que vous êtes venus représenter ici, sur Terre.
 
C’est pour cette raison que nous avons demandé à Mariannick d’organiser un atelier qui commencera en octobre et se nomme « Solidarité et canalisation » : il est indispensable que vous appreniez à travailler ensemble, non plus en tant que petits êtres marchant sans conscience sur Terre, mais en tant que lumière, chacun reconnaissant la lumière de l’autre au même niveau que la sienne. Dans cet atelier, vous ne viendrez pas en tant que Pierre, Paul, Marie ou Jeanne, non, chacun viendra en tant que lumière apporter sa lumière à chaque question qui se posera. Vous apprendrez à vous relier de plus en plus intensément à la lumière que vous êtes, et vous permettrez à cette lumière de s’exprimer.
 
Oui, il y aura de l’aide : des Maîtres, des Anges et des Archanges, mais nous serons tous en coulisses. Nous installerons le cadre qui sera le support du contact que vous établirez avec votre Etre. C’est cela le but principal de cet atelier : renforcer votre relation à ce que vous Etes dans la lumière !
 
Nous nous adressons pour cet atelier à ceux qui ont déjà suivi un atelier canalisation, mais voyez-vous, vous êtes ici comme à l’école : sans vouloir instaurer une hiérarchie, car comme nous venons de le dire chacun de vous est lumière, rien que lumière, certains d’entre vous ont déjà commencé un travail et il est bon qu’ils le poursuivent. Par la suite, d’autres apprendront et entrerons à leur tour dans ce processus.
 
D’autres encore cette année vont prendre ici davantage de responsabilités et guider à leur tour ceux qui désirent entrer dans la thérapie nommée « Méli An Ta ». Ils vont vraiment entrer dans la responsabilité, ne plus se cacher, déclarer ce qu’ils sont, leur désir. Ils vont déclarer qu’ils peuvent le faire et ils le pourront parce que ce n’est pas leur petit être qui pourra, ce sera leur grand Etre qui s’exprimera à travers leur cœur. Ils vont apprendre peu à peu à faire taire leur petit être pour que leur grand Etre puisse s’exprimer clairement et aisément.
 
Nous, nous demeurerons à vos côtés, en regardant comment vous avancez et, en fonction de vos difficultés et des pas que vous ferez, nous vous apporterons nos lumières, notre joie… toujours la joie ! Et une joie très profonde aujourd’hui de voir l’incroyable pas que vous franchissez !
 
Comprenez bien que vous n’êtes plus du tout dans la même vibration que celle dans laquelle vous étiez avant l’été, et réjouissez-vous !
 
Il est possible que les personnes présentes dans ce cercle changent : certaines vont continuer, d’autres vont arriver… la vibration change, chacun se positionne de nouveau face à ce changement. Sans jugement, ni de votre part ni de la nôtre, chacun détermine de nouveau où il se situe. Vous êtes prêts ? Alors avançons !
 
Et il en est ainsi.  
 
 
Pour tout renseignement concernant « Méli An Ta » voir le blog www.blogmelianta.wordpress.com