La deuxième spirale de la Création – 3
Libération des âmes

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
17/10/2018

Soyez les bienvenus dans cet endroit superbe où nous pouvons œuvrer ensemble, collaborer, où nous vous apportons des informations et où vous pouvez étaler votre cœur… pourquoi parlons-nous aujourd’hui « d’étaler » votre cœur ? Parce qu’en fait c’est pour cela que vous êtes ici, pour étaler votre cœur… vous le ratatinez si souvent par crainte de ce que les autres peuvent en penser, par crainte qu’ils puissent vous faire souffrir, qu’ils puissent y voir toutes les belles choses que vous n’avez pas envie de montrer, et toutes celles, moins belles, que vous n’avez pas envie de montrer non plus !... et vous vous ratatinez encore et encore, et finalement personne n’établit de vraie communication avec personne, et cela dure… la vie passe et à la fin, au moment du départ, vous vous dites : « est-ce que j’ouvre mon cœur maintenant ?... oh, il est trop tard !... » et vous arrivez près de nous, et nous vous demandons : « alors, ton cœur s’est-il ouvert ? »
 
« Je n’ai pas eu le temps, nous répondez-vous, j’ai bien essayé mais je n’ai pas réussi, et puis j’ai vu que c’était difficile et que je n’aurai pas le temps…! » Ce à quoi nous vous répondons : « d’accord, ce n’est pas grave, regardons ensemble quand tu peux retourner sur Terre pour prendre le temps cette fois ! » et on retourne à la case départ !!!!
 
En disant cela nous vous faisons un clin d’œil. Nous souhaitons vous rappeler que vous n’avez pas de temps à perdre, que ce n’est pas demain qu’il vous est demandé d’ouvrir votre cœur mais aujourd’hui. Nous vous disons cela pour vous rappeler ce pour quoi vous êtes ici, dans cette pièce. Vous êtes venus ici pour trouver un lieu sûr, un lieu où personne ne peut vous faire de mal, un lieu où tout ce qui s’exprime depuis votre cœur, que ce soit positif ou négatif, n’est pas jugé. Il n’y a pas de jugement : c’est l’une des bases de ce lieu qui en fait un cadre sûr où chacun peut venir déclarer son désir de s’ouvrir afin de recevoir ce que nous vous apportons. Ce que nous vous apportons, c’est une grande dose d’amour, davantage de lumière, une guidance pour vos prochains pas et encore une autre dose d’amour… et c’est seulement lorsque votre cœur est grand ouvert, sans crainte, sans jugement, que vous pouvez percevoir tout cela et vous en réjouir…
 
Deux grandes énergies se retrouvent ici aujourd’hui : le vert émeraude qui règne partout ici et accueille en lui l’or. Des étincelles d’or au sein de l’émeraude et vous avez un cadre vivant qui vous entoure et vous aime. Vous avez vos familles spirituelles qui arrivent et, avec beaucoup de douceur, vous effleurent… comme lorsque vous souhaitez parfois toucher quelque chose pour vous assurer que cette chose est bien réelle… C’est aussi ce que font tous ceux qui sont près de vous en cet instant : ils viennent vous toucher, comme pour s’assurer que c’est bien vous qui êtes là…
 
Ils n’y croient pas non plus ! La plupart d’entre eux ne sont pas entrés en contact avec vous depuis très longtemps. Ils en avaient le désir sans que ce désir se concrétise… Vous ne comprenez pas encore très bien ce qui se passe ici aujourd’hui parce que l’énergie est différente des autres fois…
 
Vous êtes entrés dans ce que vous nommez « la deuxième spirale de la Création ». Cela signifie que nous pouvons fonctionner différemment d’une rencontre à l’autre… vous pouvez parfois commencer un ouvrage que nous terminons ensuite de notre côté du voile, vous permettant de passer à autre chose la fois suivante… ou bien vous pouvez venir clôturer ce que nous avons commencé de l’autre côté du voile, comme c’est le cas aujourd’hui.
 
Aujourd’hui est une journée particulière, c’est pourquoi nous l’avons commencée avec beaucoup d’amour. C’est une journée dans l’amour de la reconnexion avec des visages aimés. Depuis des jours, nous œuvrons pour vous. Depuis des jours, nous rassemblons, de notre côté du voile, des âmes qui vous ont quittés il y a quelques jours, semaines, mois, années, décades… le moment où elles ont quitté la Terre n’a aucune importance. Pour nous, c’est comme si c’était hier, que ce départ ait eu lieu il y a 30 ou 50 ans ou bien hier. Un départ reste un départ.
 
Nous vous demandons, autant que faire se peut, de demeurer dans votre axe qui est un axe de lumière, à notre contact : au contact de l’émeraude et de l’or. Nous ne souhaitons pas pour l’instant mettre de nom sur cette lumière, nous préférons que vous vous axiez sur la couleur et la qualité de l’énergie présente ici. Ce qui est important, ce n’est pas tant le nom que la qualité de lumière qui règne, alors concentrez-vous sur cette qualité… et comme nous vous le demandons fréquemment, ne vous laissez pas aller à un sentimentalisme qui vous entraîne vers le bas et vous empêche d’avancer. Demeurez au cœur, là où votre cadre intérieur est d’or… un or brillant, dans tout votre cœur…
 
Sentez, percevez… prenez le temps pour percevoir derrière vous la qualité de l’énergie qui arrive… Ils viennent tous se tenir derrière vous. La plupart d’entre eux ont réussi à effleurer votre corps l’espace d’une fraction de seconde, juste pour établir le contact… et ils se tiennent tous derrière vous. Percevez ceux qui se tiennent derrière vous… non pas avec votre intellect, il ne s’agit pas de vous souvenir de ceux qui sont partis, vous ne les trouverez pas ainsi. Certains sont partis et ne sont pas présents aujourd’hui, d’autres sont là auxquels vous ne pensez pas mais vous pouvez vous souvenir d’eux à travers votre cœur, vos sens… comme peut-être cette enfant à l’école qui est morte… ce n’était peut-être pas votre amie mais il y avait une connexion entre vous. De telles âmes peuvent être présentes aussi aujourd’hui parce que ce lien qui vous unissait d’âme à âme permet ces retrouvailles, dans ce lieu qui est aujourd’hui un lieu de thérapie…
 
Installez-vous dans vos perceptions… prenez le temps dont vous avez besoin pour vous relier à ces petites étoiles venues derrière vous… vous pouvez les percevoir sous des formes différentes, ça n’a pas d’importance, l’essentiel étant que ces âmes sont nombreuses à avoir saisi l’occasion de venir près de vous, aujourd’hui, dans ce lieu sûr. Reconnectez-vous en conscience, prenez le temps…
 
Quand vous retrouvez une âme, ne vous laissez pas aller au sentimentalisme, simplement accueillez-la. Rien d’autre. Accueillez-la dans ce travail qui se fait en ce moment. Prenez le temps… un sourire à chaque âme (pause)…
 
Même pour celles qui paraissent venir de loin (pause)…
 
Et une grande sphère de lumière descend au centre de votre cercle… or et émeraude ensemble, les énergies d’Hilarion et celles de Jésus… c’est de l’amour pur qui descend, un amour qui se teinte de vert et se répand partout… jusqu’à votre cœur, jusqu’au cœur de chacun… et entre en vous. Il vous emplit ! Il n’y a pas une seule cellule de votre corps qui ne soit emplie de cette double énergie ! Sentez cette énergie vous illuminer du dedans, sentez combien chaque cellule se réjouit, s’ouvre, s’étale… Ce n’est pas seulement le cœur qui s’étale, c’est chaque cellule qui se remplit ainsi de cette double qualité. C’est chaque cellule qui saisit cette occasion !
 
Une fois emplis, percevez vos mains ouvertes devant vous qui se sont emplies de cette énergie, et placez-les sur votre cœur en signe de reconnaissance… Puis retournez-vous pour regarder toutes ces âmes derrière vous… leur nombre est incommensurable… certaines se trouvent dans les premiers rangs, c’est comme si vous faisiez face à une salle immense, et après les premiers rangs vous distinguez les suivants et d’autres encore… et tout au fond vous ne pouvez même pas distinguer qui se trouve là ! Les âmes sont si nombreuses pour chacun d’entre vous ! En voyant ces âmes, vous ouvrez vos mains et laissez circuler tout ce que vous avez reçu… tout ce que nous vous avons apporté, vous le laissez circuler tout en sentant que nous continuons à vous envoyer de la lumière au cœur et que cette lumière vous emplit sans cesse. Nous continuons à vous emplir de cette lumière et vous, tout comme une plateforme énergétique, vous recevez cette lumière et vous la donnez à travers vos mains mais aussi à travers tout l’avant de votre corps… c’est tout le devant de votre corps qui émet cette double énergie que nous sommes venus donner aujourd’hui…
 
Vous laissez passer toute cette énergie à tous ceux qui sont venus recevoir ce cadeau… donnez ! Etendez vos mains ! Etendez vos mains et touchez-les si vous le souhaitez ! Touchez-les, voyez comme ils sont beaux, combien vous les aimez, même les visages dont vous ne gardez pas le souvenir… les circonstances de votre rencontre, les noms… vous ne vous souvenez pas, mais ils sont là. Ils sont là, connectés à vous… étendez vos mains, touchez-les, ne serait-ce qu’un peu, permettez à vos mains de s’allonger pour aller toucher ceux qui se trouvent dans le fond de la salle… même ceux qui se cachent, à l’arrière… vous désirez que personne ne se cache car, comme nous l’avons dit précédemment, personne n’est jugé ici ! il y a des âmes qui sont ici pour le pardon. Il se peut qu’elles demandent le pardon depuis de nombreuses vies, ça n’a pas d’importance… elles sont connectées à vous, elles l’ont été autrefois…
 
Etendez vos mains, laissez l’émeraude passer, laissez passer l’or et laissez passer le pardon, la thérapie, laissez la lumière venir toucher tous ceux qui sont venus pour vous, pour vous, seulement pour vous… Chacun en ce moment œuvre avec les siens, et nous œuvrons avec vous tous… vous tous… vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point et jusqu’où s’étend votre cercle aujourd’hui ! Abandonnez-vous… votre intellect s’est mis au repos depuis longtemps, abandonnez-vous… laissez l’énergie passer et se donner… Prenez le temps, plusieurs minutes, pour vous abandonner à ce processus… vous êtes dans votre cœur et dans les cellules de l’avant de votre corps qui permettent à tout ce que nous apportons à l’arrière de votre corps de passer et de se donner. Sentez, vous êtes dans vos perceptions… Vous donnez, nous donnons, nous donnons ensemble le pardon, nous donnons la thérapie et nous donnons l’amour. Entrez dans ce processus (grande pause)…
 
Voyez des petites lumières sortir de votre corps : elles sont dorées, vert émeraude, petites lumières blanches de pardon… elles s’échappent de votre corps et de vos mains pour aller toucher ceux venus pour vous… envoyez beaucoup de pardon à ceux qui sont restés en arrière, ce sont ceux qui n’osent pas avancer jusqu’à vous, afin qu’ils puissent oser et faire quelques pas vers vous… Voyez : les autres se sont écartés pour créer un passage au milieu… les âmes de devant ouvrent un passage pour celles restées en arrière… celles qui se trouvaient en arrière s’avancent et viennent s’agenouiller… vous pouvez les aider à se relever… et les toucher pour que notre lumière, devenue aussi votre lumière, arrive jusqu’à elles…
 
Oui, les premiers sont maintenant les derniers et les derniers sont devenus les premiers… cela vous rappelle quelque chose, un sourire… il n’y a pas d’ordre de priorité dans l’amour, la thérapie, le pardon. Il y a simplement des bras qui s’ouvrent et des âmes auxquelles vous pouvez dire : « tu es aussi ce que je suis, nous savourons ensemble la lumière émeraude, or et blanche. Nous sommes un seul cœur, un seul cœur ! »
 
Un cercle entier s’est formé à partir des âmes rassemblées pour chacun de vous… et chacun de ces cercles se remplit de lumière dorée… chaque cercle se referme avec toutes les âmes le constituant. Il s’est empli d’amour. Chaque cercle est empli d’amour en son centre, un amour qui gonfle comme un ballon et permet à chacun de ces cercles de s’élever, de changer de vibration, de dimension… chacun suit sa route après s’être empli de pardon, de thérapie et d’amour. Les cercles s’éloignent à présent, retournent de l’autre côté du voile, vous saluent en vous remerciant…
 
Vous ramenez vos mains à votre cœur et vous vous retournez vers nous…
 
La sphère centrale grandit et s’étend… la sphère vert émeraude grandit jusqu’à vous inclure en elle, jusqu’à recouvrir tous vos corps énergétiques. Les âmes qui étaient venues sont reparties : beaucoup d’entre elles étaient encore reliées à vos énergies, à un niveau que nous qualifierions de palpable, et ce en raison des comptes que vous aviez encore avec elles et qui n’avaient pas été réglés. Il a fallu que la thérapie s’installe, que l’amour et le pardon circulent pour qu’elles puissent s’éloigner dans la lumière…
 
Percevez l’émeraude derrière vous. Le vert vient cicatriser toutes les petites plaies qui peuvent s’être créées au cours de ce processus. Elle vient combler les vides créés par la résolution des comptes que vous aviez avec ces âmes qui ont maintenant quitté votre énergie. Nous remplissons les vides avec l’or et l’émeraude… sentez nos mains… elles passent derrière vous et adoucissent tout ce qui peut l’être dans votre dos… Elles aident votre énergie à former une sphère parfaite, recouverte d’or et remplie d’émeraude en son centre… une fine pellicule blanche la recouvre…
 
Chacun retrouve tout son potentiel ! Voyez-vous, lorsque certains comptes n’ont pas été réglés et doivent l’être, il arrive que des âmes se rapprochent de vous et que pour un temps elles se nourrissent de votre énergie, jusqu’à ce que tout soit réglé entre vous… c’est ce qui s’est passé aujourd’hui. C’est ce que nous avons fait ensemble : nous vous avons aidé à réglé des comptes en aidant, en aimant, en laissant la thérapie faire son œuvre en vous comme en chacun…
 
Vous pouvez à présent respirer dans une sphère qui est vôtre dans sa totalité. Personne ne vient s’y agripper car tous ont reçu ce dont ils avaient besoin.
 
C’est ainsi que nous réglons les comptes mes amis : avec le pardon, la thérapie pour vous et les autres,  et avec beaucoup d’amour. Vous ne pouvez pas, comprenez-le bien, envoyer de la thérapie vers d’autres sans l’avoir reçue pour vous au préalable. La thérapie concerne les deux parties de chaque relation établie avec l’autre. Elle n’est jamais unilatérale. L’amour, vous le laissez circuler et le pardon, vous l’exprimez. Plus votre cœur se sera ouvert, se sera « étalé » avant un tel processus, et plus le courant d’amour sera efficace… 
 
Vous êtes nombreux en cette période à percevoir de la fatigue et pour beaucoup d’entre vous cette fatigue provient de comptes anciens qui demandent à être réglés comme nous venons de le faire. Ils remontent à la surface afin qu’ensuite chacun puisse suivre sa route en toute liberté. Ceci est tout aussi valable pour les âmes là où elles se trouvent que pour vous sur le plan de la Terre, vous pouvez donc vous réjouir du fait que chacun a gagné en indépendance aujourd’hui ! Chacun est plus indépendant, et nous vous le disons avec le sourire, parce qu’en même temps chaque énergie est à même de suivre son chemin sans interférences, et que toutes vos âmes demeurent unies dans le flux de l’amour, de la thérapie et du pardon.
 
Ceux qui ressentaient une profonde fatigue vont percevoir une différence notable dans leur vie les prochains jours. A chaque fois que vous en prendrez conscience, installez-vous dans la gratitude pour tout ce qui vous a été donné à partir de la Source du Tout aujourd’hui. Vous pouvez individuellement reprendre ce processus à chaque fois que vous en ressentez la nécessité. Cela peut être dans 6 mois, un an ou 10 ans. C’est un processus d’une grande utilité qui vous a été apporté aujourd’hui, avec beaucoup d’amour !
 
Nous rassemblons nos énergies. Une grande colonne de lumière s’élève au centre de votre cercle… gratitude pour tout ce qui est advenu aujourd’hui !
 
Nous vous remercions chaleureusement. La libération des âmes n’est pas seulement souhaitable pour vous-mêmes. Elle l’est aussi pour les âmes concernées et pour tout l’univers. A chaque fois que la vibration d’une âme s’élève, à chaque fois qu’une âme est libérée, c’est l’univers qui respire mieux. Soyez-en remerciés !
 
Allez avec la paix au cœur, et toujours dans la lumière de l’amour !
 
Et il en est ainsi.