La deuxième spirale de la Création – 5
La réflexion de la Feuille

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
14/11/2018

C’est la seconde fois que l’énergie présente en ce jour nous rend visite. La première fois c’était le 23 mars 2016. Vous pouvez retrouver cette canalisation en allant dans les « Messages » puis en choisissant « Le cycle des énergies du Soleil » et en bas de page le texte « 2- La focalisation de la Feuille ».   
 
Soyez les bienvenus ! Nous allons poursuivre la discussion que vous aviez auparavant : vous parliez de la nécessité d’unification de votre cercle avant toute canalisation. Certaines personnes se rencontrent, créent ensemble une énergie donnée qui va à son tour attirer une autre énergie… Que chacun de vous s’installe au cœur. Sentez ce cœur ouvert non seulement à notre égard mais à l’égard de ceux qui sont assis près de vous… vous pouvez les trouver très sympathiques ou très antipathiques… vous savez que nous vous demandons de ne juger personne, ni vous ni les autres,  mais vous pouvez vous sentir à l’aise avec certains et moins à l’aise avec d’autres.
 
Vos yeux sont fermés. Vous ne voyez pas ceux qui vous entourent. Ouvrez votre cœur à l’énergie du cœur de chacun, au-delà de son apparence, de ses pensées, de ce qu’il amène avec lui, reliez-vous au cœur de chacun dans le cercle… Là, vous êtes à même de percevoir la richesse de votre groupe. Là, vous pouvez percevoir que personne n’est à la traîne par rapport aux autres. Vous venez tous ouvrir votre cœur aux autres. Point.
 
Sentez cette ouverture si grande qui vous permet d’aller toucher les cœurs de vos voisins… L’énergie de votre cœur va toucher le cœur de vos voisins pour faire sa connaissance de plus près, du dedans… pour dire à ce cœur : « c’est moi, tu me laisses entrer ? » et il vous laisse entrer. C’est comme cela que vous pouvez aller un peu plus loin et créer une chaîne. Si l’image de la chaîne dérange certains parce qu’elle les renvoie à des associations pénibles, alors voyez plutôt une série de huit qui unissent vos cœurs.
 
L’énergie de chacun voyage dans le cercle que vous avez créé entre vos cœurs. Tous vos cœurs sont dans ce cercle et l’énergie de chacun voyage dans ce cercle… Vous tissez le cercle. Vous tissez la coupe dans laquelle nous pouvons venir vous toucher, vous caresser, vous reconnaitre. C’est parce que vous vous  reconnaissez et que vous reconnaissez les autres que vous pouvez aussi nous reconnaitre…
 
Respirez dans cette reconnaissance, sentez la qualité de notre énergie particulièrement fine, beaucoup plus fine que celle qui vous a rendu visite la dernière fois. Entrez de plus en plus dans la finesse du contact… plus vous acceptez ce que vous êtes et plus vous pouvez accepter une énergie que vous ne connaissez pas ou dont vous n’êtes pas familiers.
 
Prenez le temps d’entrer davantage encore dans la subtilité, dans une vibration extrêmement subtile de vos cœurs… nous passons d’un contact, la semaine dernière, particulièrement puissant, à un contact d’une extrême subtilité aujourd’hui… c’est ainsi que nous vous mettons au travail ! Vos perceptions s’élargissent et vous apprenez à faire confiance dans ce que vous captez. Quand les énergies sont fortes, c’est relativement facile, mais quand elles sont très subtiles c’est un peu plus difficile, il est nécessaire que vous gardiez votre intention axée sur votre but, votre concentration totale et que vous vous abandonniez au flux…
 
Le fait que vous tissiez un cadre entre vos cœurs vous aide à capter cette énergie. Voyez sa couleur… ouvrez encore votre cercle… en cet instant, vous êtes entrés dans le flux et vous avez ouvert votre cercle à la présente qui arrive…
 
Mes amis, à chaque fois que vous vous ouvrez à un tel niveau, vous pouvez –en regardant les autres et ce que vous tissez ensemble- voir d’autres aspects de vous-mêmes et reconnaitre, toucher ce que vous êtes dans d’autres lieux, autrement… non pas en tant que personne, en tant que personnalité, mais en tant qu’expression de l’énergie. Les expressions de l’énergie sont multiples. Quand vous entrez dans le tissage d’énergie comme vous le faites aujourd’hui, vous laissez la porte ouverte à une connexion à des formes de vie, des formes d’expression de la vie, très éloignées de celles que vous connaissez…
 
Une Feuille, pas une feuille d’arbre, une Feuille d’or prenant la forme d’une feuille d’arbre… si fine que c’est à peine si vous la distinguez. Nous apportons la vie. C’est la seconde fois que nous venons dans ce cercle, la seconde fois que vous nous acceptez, que vous acceptez cette autre forme d’expression de la vie, si différente de la vôtre.
 
Nous pensons, nous sentons, nous reflétons la Lumière. C’est cela que nous faisons. Nous reflétons la Lumière de notre soleil et celle du grand Soleil qui est la Source du tout. Nous ne connaissons pas vos perceptions. Notre nourriture est la Lumière, notre expression la réflexion, notre but la perfection de cette expression, de la réflexion de la Lumière. La perfection, nous n’y arrivons jamais, et en même temps nous y sommes continuellement puisque tel est notre but.
 
En même temps, et aussi étrange que cela puisse vous paraitre, la perfection demeure toujours un pas devant nous. Nous pouvons toujours aller vers plus de subtilité, vers une plus grande pureté dans notre réflexion de la Lumière. Le jugement  n’existe pas là où nous nous trouvons. Si l’idée même de jugement pénétrait, la perfection se perdrait. La Lumière vient à nous, et plus nous sommes dans l’acceptation, plus nous sommes présents dans chacune de nos cellules, même si celles-ci sont bien différentes des vôtres ! La Lumière nous nourrit et nous la reflétons pour d’autres. Aujourd’hui c’est vers vous que nous l’envoyons pour que vous vous ouvriez encore davantage à tout et à tous, pour que vous appreniez à ne pas juger, que vous appreniez à vous tenir simplement au contact de la Lumière et dans la réflexion de la Lumière dans votre cœur…
 
Vous pourriez dire que ce que nous avons entrepris est une action passive. Pour nous elle est pleinement active car il n’y a pas un seul instant, une seule fraction de seconde où notre but n’est pas actif dans chacune de nos cellules. Nous reflétons la Lumière à un niveau de plus en plus subtil, de plus en plus pur, avec de plus en plus d’ouverture. C’est parce que nous sommes une surface totalement ouverte que nous percevons la moindre chose qui vient à nous, comme le feraient des vagues venant à nous avec vos questionnements, vos doutes, vos difficultés et vos espoirs, la lumière qui passe à travers vous… nous percevons l’amour que vous laissez passer et qui circule entre vous et jusqu’à nous. Nous distinguons tout cela. Vous pourriez dire que nous avons un très bon système de décodage de tout ce que nous recevons. La reconnaissance de chaque type d’énergie qui vient à nous est immédiate. Nous captons, reconnaissons, décodons, et laissons circuler dans cette réflexion que nous vivons.
 
Chacun de vous a déjà entendu parler de l’effet miroir. Voyez-vous, tous les systèmes se sont unis dans l’univers pour apporter des données à la Terre afin qu’elle devienne une bibliothèque d’or pour l’univers. Nous avons apporté la réflexion que vous nommez « miroir ». A chaque fois que vous vous permettez d’entrer dans la neutralité, c’est-à-dire que vous allez jusqu’à oublier l’idée même de jugement, vous vous reliez à nous. C’est ce que nous avons apporté et donné à la Terre depuis notre système très éloigné du vôtre.
 
Quand vous respirez dans cette qualité d’être, tout s’apaise et vous pouvez atteindre l’union à la Source et à tous ceux qui vous entourent, quels qu’ils soient, à un niveau sans précédent à chaque fois… Pour ce faire, il est indispensable que votre intention demeure vivante, active : l’intention d’aller toujours au plus subtil, l’intention que la surface que vous êtes reflète toujours ce que vous recevez.
 
Nous parlons de surface : il ne s’agit pas ici du contraire de la profondeur car ce que nous vous présentons est très profond. Nous parlons de surface car c’est ce que nous sommes. Nous sommes une surface qui se meut au gré de l’énergie que lui envoie le soleil. C’est cela que nous sommes et que nous nous réjouissons d’être. C’est cela que nous souhaitions partager avec vous aujourd’hui. Nous souhaitions vous montrer que vous avez accès à cela car vous êtes le résultat d’un nombre incommensurable de cadeaux venus de tout l’univers à travers un nombre multiple de systèmes. Vous avez reçu un peu de chacun de ces systèmes et vous êtes donc en mesure de vous relier au mode de fonctionnement de chacun d’eux et ainsi d’atteindre votre vérité de manières bien différentes : ou bien en puissance, ou bien en arrêtant quasiment de respirer. C’est alors comme si l’arrêt de la respiration, la quasi immobilité permettait à la réflexion d’emplir l’espace… 
 
Percevez, en ouvrant chacune de vos cellules, à quel point l’énergie présente s’est ouverte et a changé depuis le début de cette rencontre… à quel point cette énergie est maintenant palpable alors même qu’elle est d’une extrême subtilité… alors même que presque rien ne bouge… et pourtant la vie est extrêmement présente ! Il n’y a pas une seule molécule d’air dans cette pièce où la vie n’est pas en train d’éclater, d’emplir chaque atome ! La vie est partout ! La revitalisation de chacun est possible à partir du moment où vous vous y ouvrez, où vous vous ouvrez à la vie présente dans la qualité de votre contact avec la Lumière, aujourd’hui. Vous respirez, votre cœur se dilate… vous respirez, votre cercle s’élargit encore… vous respirez, des étincelles de lumière vous nourrissent, s’inscrivent dans vos corps si vous le permettez…
 
Il y a quelques semaines, vous avez accepté le changement. Ce changement a besoin de s’incorporer de multiples façons : c’est la raison pour laquelle vous entrez au contact de systèmes si différents qui viennent toucher vos corps de manières fort différentes les unes des autres.
 
Permettez à la Feuille d’or de s’élever… très haut… si vous le souhaitez envoyez-lui de l’amour, permettez cela… rien d’autre à faire que de permettre à l’amour de circuler et de se donner…
 
Avec un remerciement, des étincelles de lumière blanche tombent autour de vous… une pluie très subtile de lumière… acceptation… laissez la joie s’installer…
 
Un nouveau cadre prend place en vous qui permet un nouvel élargissement de conscience. Comme nous vous le disions, les bases continuent de s’installer : des lignes créent un cadre dans lequel le changement peut s’inscrire. Le changement ne peut devenir effectif que si vous lui faites de la place, si vous permettez aux données anciennes de partir sans vous y accrocher… laissez partir ce qui doit partir et permettez à chaque système qui vous fait l’honneur de vous toucher de son énergie de tracer de nouvelles lignes qui vont venir créer une structure, unique pour chacun d’entre vous.
 
Il est nécessaire que la confiance s’installe plus profondément car c’est elle qui nourrit le changement.
 
Laissez-nous enraciner dans vos corps énergétiques ce que vous avez reçu… plus vous vous ouvrez, plus vous laissez le vide s’installer en vous sans rien attendre, juste en entrant dans la confiance, et plus nous pouvons enraciner profondément le changement…
 
Vous voyez, nous n’entrons pas en puissance dans votre structure. Nous y entrons en subtilité. Nous pénétrons profondément les structures de vos corps et nous tissons à notre tour une base qui va être soutenue par votre confiance et l’amour profond à l’égard de votre Etre : pas le petit être, bien que lui aussi vous pouvez l’aimer bien sûr, mais l’Etre avec un ‘E’ majuscule. Que signifie l’amour pour l’Etre ? L’acceptation. « Mon Etre, tu m’apportes cette leçon ces jours-ci… c’est toi qui sais. C’est de cela dont j’ai besoin alors je l’accepte. Je regarde ce que tu m’apportes et j’avance et je te remercie de ce que tu m’envoies car c’est ainsi que je m’expands et que Tu peux venir prendre de plus en plus de place dans mon cœur. »
 
L’amour pour l’Etre vous permet de ne pas demeurer dans la négation par rapport à ce que la vie vous apporte. Il vous permet de ne pas vous rebeller face à ce qui vous arrive et de reconnaitre qu’il y a du sens partout. Il n’y a pas la moindre chose dans votre vie qui n’ait un sens, qui ne vous permette de faire un pas en avant, de vous expandre et d’apprendre davantage qui vous êtes. A travers l’acceptation et l’amour pour l’Etre et ce qu’Il vous apporte, vous avancez dans la compréhension de vos leçons de vie, pouvant ainsi les dépasser et augmenter votre fréquence.
 
Vous vous tenez au cœur. Vous êtes assis en lotus dans votre cœur. En pensée, chacun donne la main à son voisin et vous laissez l’énergie circuler… chacun a quelque chose à offrir aux autres et chacun a quelque chose à recevoir des autres, tout cela à l’intérieur du cercle…
 
Vous pouvez laissez vos mains à présent et les réunir devant votre cœur, en signe de gratitude à l’égard des autres et de votre Etre. En apprenant à reconnaitre ce que l’autre vous apporte et ce que vous pouvez lui offrir, vous faites le premier pas vers l’acceptation de ce que nous vous apportons et de ce que vous pouvez offrir à l’univers. Certains d’entre vous se disent : « mais c’est bien plus facile d’accepter quelque chose de votre part et de vous donner en retour que de le faire à notre niveau ! » Vous savez, la qualité de ce que vous acceptez de notre part et de ce que vous nous donnez ne gagne en excellence que lorsque vous êtes passés au préalable par l’acceptation de ceux qui vous entourent parce que c’est ainsi que vous ouvrez votre cœur efficacement. Ce n’est qu’alors que vous êtes en position d’entrer en communication avec nous efficacement là aussi, sans parasitages de l’ego et du bas astral. Les parasitages sont nombreux. C’est seulement lorsque vous entrez dans l’acceptation comme vous l’avez fait au début de notre rencontre, c’est-à-dire lorsque chacun accepte de tisser avec les autres, que vous pouvez aussi accepter notre grandeur et accepter ce que vous êtes dans votre grandeur également.
 
Savourez ! Savourez l’autre car chacun vient faire miroir à l’autre à travers la lumière qu’il est.
 
L’univers de la Feuille d’or vous salue. Il demeure présent en vous, dans vos cœurs, à chaque fois que vous entrez dans la réflexion, dans la neutralité parfaite de votre cœur qui reflète la lumière de votre soleil !
 
Et il en est ainsi.
 
Nous vous remercions !