La deuxième spirale de la Création – 8
La grandeur de votre être

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
09/01/2019

Soyez les bienvenus ! Nous sommes heureux de vous retrouver ! Imaginez un cercle de feu allumé autour de vous. Vous êtes au centre d’un cercle de feu, mais ce n’est pas n’importe quel feu : il s’agit d’un feu de joie qui vous entoure et vous protège. Il marque les limites dans lesquelles vous œuvrez aujourd’hui.  Nous venons sur cette fréquence pour vous parler et vous aider. C’est la vibration de la joie et de la force, parce que la force du feu nourrit la joie et que la joie renforce le feu. Elle lui apporte une nuance particulière. Abandonnez-vous à cela : sentez entrer dans toutes les cellules de votre corps un feu de joie…
 
Et vous avez pris feu !!! A présent que vous avez pris feu, nous demandons à chacun de vous de se voir rapetisser… vous devenez tout petit, si petit que vous êtes à présent une bille de feu… une petite bille de feu et de lumière ! Et maintenant voyez le cadre changer… Vous êtes dans une forêt, au cœur de l’hiver. Une forêt sans neige où vous pouvez voir que les feuilles tombées à l’automne ont formé un tapis douillet sur lequel vous tombez en douceur… Cette petite bille de lumière que vous êtes, d’un cm de diamètre environ, tombe sur le tapis de feuilles alors que vous percevez autour de vous la présence de grands arbres…  Vous voyez, le cadre change mais le travail est semblable : il y a un cercle de protection autour de vous donné cette fois par les arbres aux grands troncs et dont la force vous offre des racines profondes.
 
Vous tombez comme vous êtes, billes de lumière en cercle, au sein du cercle des arbres… et vous vous sentez prendre place peu à peu dans ce tapis de feuilles… un vent léger soulève doucement les feuilles et vous permet de vous y enfoncer. Vous vous enfoncez dans le tapis de feuilles… vous y êtes… Votre lumière brille intensément. C’est une petite lumière qui perçoit autour d’elle les feuilles, l’humidité, l’odeur de la terre. Vous savez profondément que les autres billes de lumière sont là, à vos côtés, même si vous ne les voyez pas en raison de votre petite taille… Vous êtes là en cercle dans ce tapis de feuilles… et vous continuez à vous enfoncez dans l’odeur de la terre. Vous touchez le sol…et la force de la lumière en vous crée de l’espace, suffisamment pour que puissiez entrer dans le sol et vous y enfoncer doucement… la surface s’éloigne au fur et à mesure que vous vous enfoncez dans le sol… vous vous enfoncez dans la Terre, toujours plus profond, plus profond… Votre lumière demeure puissante, jusqu’à ce que vous arriviez au centre de la Terre. Vous vous trouvez tous au centre de la Terre et maintenant qu’il n’y a plus ni feuilles, ni terre, vous pouvez voir les autres billes de lumière qui vous entourent. Vous reprenez conscience de votre cercle…
 
Portez votre attention sur le centre de votre cercle… Le centre de la Terre allume un feu exactement au centre de votre cercle : une grande flamme ! Respirez… respirez pour percevoir la qualité de cette flamme qui est la flamme de Gaia. A chaque inspiration, la flamme grandit jusqu’à vous toucher, puis jusqu’à ce que vous vous trouviez en elle… Prenez un peu de temps en silence pour sentir ce que Gaia vous apporte, sentir l’union. C’est cela son cadeau. Chacun demeure une bille de lumière au sein de la grande flamme, dont la vibration vous emplit et vous unit. Elle laisse en vous une étincelle qui vous permettra de rester unis même lorsque la flamme se sera retirée dans la suite de votre travail.
 
La force et la conscience de Gaia grandissent en vous. Chacun prend conscience de quelque chose de personnel, d’unique… ne cherchez pas à y mettre des mots. Ce que dépose Gaia dans le cœur de chacun vous le comprendrez dans quelques instants (pause)… 
 
C’est une qualité, une étincelle spécifique qui a pris place au cœur de chacun, et votre travail d’aujourd’hui est d’aller déposer cette étincelle dans un autre lieu… C’est un cadeau qui grandit dans votre cœur et qu’à votre tour vous allez donner ailleurs. Pour l’instant, il vous nourrit. Percevez simplement ce qui vous nourrit, laissez venir un mot, une impression. C’est peut-être dynamique ou tout doux, une compréhension, ça peut être n’importe quoi. Ne jugez pas, prenez ce qui vous est donné et préparez-vous à en faire cadeau à votre tour…
 
La flamme qui était au centre de votre cercle se retire doucement… et vous vous sentez vous alléger. La bille de lumière que vous êtes commence à remonter vers la surface de la Terre… une Terre qui tourne sans cesse… ce qui fait que vous n’avez pas la moindre idée de l’endroit où vous allez ressortir, pas la moindre ! Ne permettez pas à votre mental d’intervenir, percevez simplement votre légèreté et votre remontée vers la surface, vers un point sur Terre dont vous n’avez encore aucune idée !... Vous n’avez rien à désirer, juste à être votre légèreté, à vous souvenir du cadeau reçu au cœur et de votre identité de petite sphère de lumière…
 
Et hop !... vous êtes arrivés à la surface ! Chacun vient de se coller à la surface du sol. Peu à peu, la petite sphère de lumière que vous êtes perce le sol et ressort à la surface de la Terre… Prenez le temps, en silence, de sentir comment sont les choses autour de vous… voyez-vous des images ou est-ce une sensation qui vous inonde, une sensation de chaud ou de froid, une odeur, un bruit ?... Vous êtes au centre de votre petite sphère de lumière, à l’écoute de vos perceptions… percevez où vous êtes, s’il y a des êtres autour de vous ou si la région est désertique, s’il y a de l’eau, la mer, ou autre chose, prenez le temps (pause)…
 
Peu à peu, la petite sphère de lumière prend conscience de l’endroit où elle se trouve à la surface de la Terre, il se peut que le nom d’un pays, d’une région ou d’une ville vienne à vous… Vous êtes là. Vous êtes assis là… Vous reprenez votre forme : la bille de lumière demeure dans votre cœur et vous êtes assis là en lotus, chacun de vous dans un endroit différent. Vous vous souvenez de l’union, de ce que vous avez reçu dans la grande flamme de joie de Gaia… la joie va d’un cœur à l’autre. Vous tirez des lignes entre vous : en fait nul besoin de le faire vous-mêmes, vous avez juste à prendre conscience de ce qui se fait…
 
Ce qui s’est installé au centre de la Terre prend forme ici, à la surface. Vous unissez des lieux, vous unissez des billes de lumières. Vous permettez à la vibration de la joie de circuler à la surface de la Terre…
 
Concentrez-vous de nouveau sur le lieu où vous vous trouvez et laissez venir un, deux ou trois mots caractérisant cet endroit (courte pause)…
 
Certains mots peuvent désigner une qualité qui vous semble positive et d’autres une qualité qui vous parait négative. Nous vous demandons de permettre le don du cadeau qui vous a été fait à ce lieu de façon à ce que vous percevez comme négatif puisse respirer et changer de vibration… permettez simplement, dites un « oui » intérieur… et observez les changements qui se produisent… 
 
Voyez que cet endroit, maintenant différent grâce à ce qu’il a reçu, s’unit aux autres lieux que chacun de vous représente… laissez-vous aller à voyager sur les lignes de lumière autour de la Terre. Voyez à quel point elle s’est embellie ! A chaque fois que vous œuvrez ainsi, la Terre s’embellit !
 
Vous offrez une thérapie à la Terre aujourd’hui, en ce début d’année. Pour bien commencer l’année, vous déclarez votre appartenance à la Terre, et à chaque fois que vous œuvrez pour la Terre, sachez que vous travaillez pour vous également. Sur la Terre, pour la Terre, en vous, pour la Terre que vous devenez, qui grandit, prend conscience de certaines données et change. La Terre change à toute vitesse mes amis ! La Terre change à un rythme effréné, à un niveau que vous n’imaginez même pas ! Les changements sont profonds et partent du centre de la Terre. Comme dans une spirale, une ouverture se produit et ils arrivent jusqu’à la surface. Ils vous emmènent dans une autre spirale de création dans laquelle vous changez vous aussi… vous changez et vous créez un champ de lumière autour de la Terre : la lumière de la joie ! C’est comme une nuage magnifique dans les rose-blanc que vous créez autour de la Terre : vous l’atteignez dans la spirale puis revenez à la surface de la Terre où vous reprenez de l’élan pour jouer entre ces deux couches : celle du nuage blanc-rose, assez haut, à peu près là où l’atmosphère terrestre se termine, et la surface de la Terre où vous reprenez votre élan… 
 
Vous faites ainsi des cercles, qui deviennent des spirales dans lesquelles vous jouez, dans lesquelles à chaque fois vous vous apportez de la joie en jouant avec la Terre… après avoir joué avec ces spirales que vous créez entre la surface de la Terre et le nuage blanc-rose, vous retournez à la surface et vous entrez en Terre… Vous créez ainsi un huit de lumière : ce huit s’élève d’abord, nous frôle, nous qui nous trouvons dans des vibrations plus hautes, il revient à la surface puis entre en Terre, va jusqu’à son centre… au centre de la Terre, il fait une boucle et remonte au point d’ancrage à la surface… Vous jouez dans ce huit de lumière dans lequel sans cesse vous venez glaner des données auprès de nous pour les apporter à la surface, et glaner d’autres données de Gaia que vous ramenez elles aussi à la surface… Vous équilibrez le tout. La nourriture du haut vient nourrir le bas et celle du bas va nourrir le haut de ce que vous êtes. Notre nourriture vient nourrir l’aspect de la Terre et la nourriture de Gaia nourrit l’aspect du ciel en vous et à l’extérieur de vous.
 
Plus vous agirez ainsi, vous et bien d’autres, créant des huit de lumière, et plus vous contribuerez à l’activation, à l’ascension de la Terre. Vous contribuez au changement en l’acceptant ! Certains se disent : ‘non, non, je n’accepte rien du tout, j’ai très peur ! » mais en fait nous voyons que cette réaction est superficielle. Nous voyons dans vos cœurs une joie profonde et une ouverture totale au changement et à la lumière qu’il apporte.
 
La joie du changement est grande ! La joie qu’apporte l’année 2019 est grande ! Vous entrez dans une année de joie ! Beaucoup vous disent que des changements d’une telle ampleur sont en cours que tout va être chamboulé et que vous n’allez pas vous y retrouver, alors que nous vous disons que c’est une année de joie qui commence parce qu’en fait, au fond, les chamboulements de la surface vous importent peu ! Ce que vous êtes à la surface n’est qu’un petit point au sein du grand huit que vous êtes ! Oui, bien sûr, une petite partie de vous se trouve bel et bien à la surface de la Terre et peut se trouver dans ses perturbations… mais regardez toute la partie de votre être qui descend profond en Terre chercher la force, le soutien, les racines, et toute la partie de vous au-dessus de la Terre qui monte se nourrir de la joie ! Vous êtes tout cela, et vous êtes tellement plus grand que le petit point à la surface de la Terre, tellement plus grand !!!
 
La partie de vous qui est dans la joie et dans vos racines est tellement plus grande que la partie qui se trouve dans les perturbations ! Savourez cela : savourez la grandeur de votre être !
 
C’est cela votre programme pour cette année : de savourer la grandeur de votre être telle que vous en avez pris conscience aujourd’hui. Vous vous êtes rendu compte de la grandeur de votre être ! Puisque cette rencontre est notre première rencontre de l’année et qu’il est de tradition d’offrir des vœux dans une telle circonstance, nous vous souhaitons d’avancer tout au long de cette année dans la pleine conscience de la grandeur de votre être ! Sans cesse, de demeurer dans cette conscience car c’est ainsi que vous apportez des racines à tous ceux qui en manquent, et ils sont nombreux ceux qui ne savent plus où tourner leurs regards ! et c’est aussi ainsi que vous apportez la joie sur une Terre qui tremble et souffre, ainsi qu’à tous ceux qui tremblent et souffrent à sa surface. Vous faites ce pour quoi vous êtes venus sur Terre : vous agissez et vous vous réjouissez !
 
Nous aussi nous réjouissons beaucoup : Gaia et tous ceux qui viennent auprès de vous, en provenance de différents royaumes, de différentes vibrations que les vôtres. Nous attendons cette ouverture de cœur que vous avez offerte aujourd’hui pour apporter joie et lumière sur la Terre. Nous vous remercions !
 
Et il en est ainsi !