La deuxième spirale de la Création – 17
Leçon de création (suite)

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
22/05/2019

Le cadre de cette canalisation était très spécial avec beaucoup de bruit juste sous nos fenêtres en raison de travaux et de marteaux-piqueurs très actifs ! Nos guides se sont servis de ces conditions.

D’autre part, nous avons commencé par une vingtaine de minutes de « respiration du créateur » telle qu’elle nous a été donnée lors de la canalisation précédente. Notre intention commune était de créer un cadre adéquat pour notre rencontre.

Soyez les bienvenus ! En pratiquant la respiration du créateur, vous venez de créer pour vous autant que pour nous un cadre de gratitude et nous vous en remercions profondément. Cela signifie que vous vous êtes accordés les uns aux autres. Habituellement nous prenons le temps en début de rencontre pour élever les vibrations de groupe afin que vous puissiez fonctionner sur des vibrations semblables. Cette fois, avec cette pratique, c’est vous qui avez réalisé cela. Nous arrivons donc dans un cadre déjà prêt et c’est un plaisir pour nous, non pas tant parce que notre venue s’en trouve facilitée que parce que nous constatons que vous mettez en pratique ce que nous vous avons apporté et que vous devenez ainsi des créateurs actifs. Nous nous en réjouissons fort !

Continuez. Nous vous avions demandé de mettre en pratique cette respiration chaque jour et nous vous suggérons de continuer, avant tout parce que cela vous met en joie ! Vous êtes heureux des résultats que vous avez pu constater ces deux dernières semaines. Vous avez vu les qualités sur lesquelles vous travaillez parfois depuis des années s’installer beaucoup plus facilement et plus rapidement ainsi. Donc, nous vous conseillons de poursuivre cette pratique. A ceux d’entre vous qui ont gardé le même but de création pendant ces deux semaines, nous conseillons à présent d’en changer de façon à entrer dans la fluidité et dans la perception du jeu. La dernière fois nous vous disions que vous entrez dans une phase d’apprentissage de la création. Cela signifie, dans ce cas, que vous êtes tels des enfants en apprentissage, et comme vous le savez tout apprentissage s’intègre beaucoup mieux à travers le jeu. Faites donc de même : entrez dans la perception du jeu, faites des essais. En mettant tel ou tel but de création pendant 3 jours au lieu de deux semaines, qu’est-ce qui change autour de vous, qu’est-ce qui change dans votre vibration, dans votre environnement tant à partir de ce qui a changé en vous qu’à partir de ce que vous avez ouvert autour de vous ? Jouez avec les buts en ayant toujours conscience que vous créez d’abord pour vous et ensuite pour les autres.

La dernière fois, certains d’entre vous ont demandé s’ils pouvaient demander quelque chose de personnel. Mes amis, vous ne demandez pas : vous créez ! Vous êtes les créateurs à travers cette pratique ! Par exemple, vous ne demandez pas la santé. Vous créez la santé, c’est-à-dire qu’une fois que vous avez guidé les énergies du feu et du diamant vers votre cœur, qu’elles se sont unies et ont créé ensemble un cadre de création, une fois que vous avez vu la fleur s’ouvrir au cœur vers l’extérieur, alors vous placez l’intention qu’une santé rayonnante s’étende sur le monde. Et bien entendu, passant par votre cœur, elle va d’abord s’étendre à vos corps puis aux autres et au monde. Vous pouvez créer tout ce que vous désirez à partir du moment où vous gardez conscience que cela passe d’abord par vous et qu’ainsi vous allez toujours choisir une qualité qui viendra vous nourrir, ouvrir votre cœur et celui de votre environnement. Par conséquent, lorsque vous demandez : « est-ce que je peux créer seulement pour moi ? » la réponse est que cette création ne sera jamais exclusivement pour vous, mais elle sera d’abord pour vous car il en va ainsi. Vous offrez l’occasion aux autres de profiter de ce que vous souhaitez créer pour vous-mêmes. Vous pouvez vous réjouir de cet acte qui n’est donc pas seulement un acte personnel, égoïste pourriez-vous dire, mais un acte tourné vers le monde. Il s’agit d’un don d’énergie, colorée de la qualité que vous souhaitez créer.

(Changement de sujet)

Aujourd’hui vous entendez ici beaucoup de bruit. Des travaux sont en cours et votre attention a tendance à se disperser. Vous avez créé une excellente occasion de travailler votre concentration ! Entrez dans votre cœur : soyez là et nulle part ailleurs, même pas dans vos pieds. Quand quelque chose vous perturbe au dehors, rassemblez au maximum votre énergie. C’est-à-dire que si quelque chose vous gêne à l’extérieur, vous n’allez pas seulement vous concentrer sur votre corps en rassemblant vos énergies, vous allez vous rassembler davantage encore. Dans ce cas, nous vous conseillons de vous rassembler au cœur puisque c’est là que vous nous entendez. Vous êtes au cœur, dans cette sphère de votre corps physique. Vous êtes dans votre cœur… là, vous pouvez prendre note du bruit engendré par les travaux, tout en étant conscient que dans le cœur règne la paix et un silence total. La seule chose que vous entendez dans votre cœur ce sont les gouttes qui tombent d’un petit jet d’eau qui se trouve en son centre. Vous entendez seulement ces gouttes qui tombent. Elles vous calment, vous aident à écouter le silence puis à étendre ce silence autour de vous. Vous créez intérieurement votre silence… de façon à ce que ce qui vous perturbe demeure au dehors.

Vous pouvez projeter votre conscience dans l’axe de ce jet d’eau, là où l’eau monte avant de retomber vers l’extérieur. Dans cet axe, vous vous trouvez dans un silence absolu… au-delà du cœur, la Terre peut s’effondrer, cela ne vous perturbe aucunement : vous êtes dans la paix totale du cœur. C’est ce que vous créez…

Nous vous apportons cet exemple aujourd’hui pour vous montrer que vous pouvez créer tout ce que vous voulez même lorsque les situations dans lesquelles vous vous trouvez vous paraissent totalement contraires à ce que vous souhaitez créer. Souvent sur Terre vous avez la sensation que ce que vous souhaitez créer va à l’encontre de ce qui domine. Ce qui domine sur Terre c’est la compétition, la course à plus d’argent, plus de matière… et vous souhaitez prendre vos distances par rapport à ces valeurs et à l’inverse vous installer dans la paix du cœur pour pouvoir la rayonner sur la Terre. Cela va à l’encontre de ce qui est dominant actuellement mais cela ne vous empêche aucunement de maintenir votre place !

En conscience, transposez les conditions dans lesquelles vous vous trouvez ici à celles dans lesquelles votre société baigne ces jours-ci… vous vous trouvez en période électorale. Chaque candidat l’affirme : « je suis le ou la meilleure… » Laissez-les dire. Entrez dans le silence. Beaucoup de paroles sont exprimées ces jours-ci. N’en ajoutez pas d’autres au bruit ainsi créé par tous ces mots vides de sens et de sincérité. Entrez dans le silence. Vous demeurez au cœur et vous vous réjouissez de la gratitude créée. Gratitude au cœur dans le cadre que vous avez créé ici aujourd’hui mais aussi gratitude envers la Terre qui vous offre tant et vers le Ciel, ce mot étant une façon de nommer les dimensions qui vous apportent leur aide, leur soutien et leur guidance. Laissez ceux qui ne peuvent proférer que des mots vides de sens n’exprimant en rien la vérité.

Qu’écoutez-vous ? Ce que vous entendez ou bien espérez-vous entendre la vérité ? La vérité ne vient jamais de l’extérieur. Vous allez la laisser vibrer au cœur et écouter sa vibration là où elle se trouve, dans l’axe du jet d’eau, dans la chambre de votre cœur.

Faites cela. Vous êtes dans l’axe du jet d’eau et vous n’entendez que les gouttelettes qui tombent autour de vous doucement, en rythme. L’eau s’écoule et reflète la volonté de votre cœur. Vous percevez l’image qui se reflète à la surface de l’eau… laissez une sensation, la sensation de votre vérité, apparaitre. Prenez un peu de temps (pause)…

Votre vérité voit le jour dans l’eau, au jet d’eau de votre cœur. A présent, créons autre chose ensemble. Voyez le jet d’eau au cœur : il est posé sur une base, un socle. Il a besoin à sa base d’une énergie qui va propulser l’eau vers le haut. Cette énergie provient de votre feu. Voyez le feu que vous avez activé par la respiration du créateur venir nourrir le jet d’eau. Il monte… et qu’arrive-t-il lorsque le feu entre au contact de l’eau ? L’eau se met à bouillir et à s’évaporer ! Là où vous aviez l’image de votre vérité, la vapeur s’élève à présent et votre vérité change de forme. Elle se transforme en petits nuages de vapeur d’eau auxquels vous ouvrez la porte de votre cœur afin qu’ils puissent en sortir… des petits nuages blancs et transparents, la pure vapeur de votre vérité s’élève et se disperse… elle se répand sur le monde. C’est votre façon de répandre votre vérité.

Certains s’abreuvent de paroles qui ne reflètent en rien la vérité. Dans votre silence, vous répandez la Vérité de votre Etre. Voyez ces petits nuages emplis d’une absolue pureté se disperser… C’est cette fois le feu allié à l’air qui soutiennent l’eau. Ensemble ils répandent votre vérité : aujourd’hui vous reconnaissez que vous êtes des créateurs. Vous l’avez prouvé, reconnu et vous vous en réjouissez. Vous répandez la gratitude que vous avez créée sur Terre et elle vient apaiser les énergies qui s’y trouvent. Elle apaise les cœurs désespérés et coléreux, elle apaise tout ce sur quoi vous souhaitez répandre la paix….

Vous voyez ces petits nuages de vapeur d’eau tout autour de la Terre. C’est la vérité pure de quelques personnes qui expriment leur gratitude. Ces nuages rencontrent les énergies de la Terre et du Ciel qui se syntonisent à cette intention pure et la soutiennent. C’est ainsi que cette intention se répand, apportant une nourriture pure, douce, paisible à tous les lieux qui en ont besoin. Une intention pure se situe toujours dans la confiance. Parce que vous êtes dans la confiance, vous pouvez laisser votre intention, votre vérité atteindre même les endroits les plus en souffrance, ceux où règne la guerre. Il peut s’agir d’une guerre entre des peuples, des pays, entre les hommes et les femmes, entre les adultes et les enfants… oui, une telle guerre existe sur ce monde où les adultes qui ne supportent pas la pureté des enfants font tout ce qui est en leur pouvoir pour l’étouffer dès la plus tendre enfance en transformant les enfants en de petits adultes, en adultes sans espoir, sans but, sans pureté.

Les guerres sont multiples. Vous n’êtes pas ici pour y participer, sinon vous ne feriez que participer à cette vibration. Vous êtes ici simplement pour grandir en conscience. Présents dans le petit nuage de votre vérité, vous pouvez tout observer et constater l’état de l’humanité avec les guerres, les difficultés, la haine, le manque de compréhension. Vous pouvez alors émettre l’intention que le petit nuage rencontre la Terre et le Ciel et tout ce qui se syntonise à cette intention pure de telle sorte qu’emble nous répandions une autre énergie sur les situations difficiles. Tout en douceur, sans rien vouloir changer, nous prenons acte et nous répandons une énergie différente. Ce qui se passe ensuite n’est plus entre vos mains : les énergies ainsi rassemblées peuvent ensuite adoucir ou montrer une autre route possible aux énergies combatives, voire les guider vers une autre planète où elles pourront continuer d’apprendre ce qu’elles ont à apprendre. Sur Terre, les jours leur sont comptés parce que les choses changent et que la vérité s’étend. Votre vérité, la vérité de vos Etres apparait de plus en plus au grand jour.

Il se peut que vous ayez l’impression, en écoutant les médias, que rien de tel ne se passe et qu’inversement ce qui se répand c’est un grand nuage sombre qui vient recouvrir la vérité. C’est ce que l’on veut vous montrer. Ne vous y arrêtez pas, ne croyez pas tout ce qui vous est montré ou dit parce que les niveaux sont multiples et que ce qui vous est montré ne reflète qu’un de ces niveaux, lequel est loin d’exprimer tout ce qu’est la Terre à cet instant. La confiance que vous avez étendue ces deux dernières semaines vous permet de poser votre regard à d’autres niveaux et de reconnaitre d’autres niveaux d’action sur Terre. Elle vous ouvre les yeux à d’autres vérités, à d’autres réalités. Entrez de plus en plus dans la confiance parce qu’elle élève vos vibrations et vous permet de voir plus clairement ce qui existe autour de vous et tout autour de la Terre.

Si cela vous aide, vous pouvez vous percevoir vous élever dans le petit nuage de votre vérité pour voir plus clairement… faites cela dans le silence. Le silence vous aidera à vous maintenir loin du flot de paroles qui se déverse à la surface de la Terre.

Mes amis, vous êtes à la fois avec tous ceux qui se trouvent à la surface de la Terre et aussi avec nous : vous êtes en même temps sur de multiples niveaux. Ne vous limitez ni à l’un ni à l’autre. Vous n’êtes pas qu’avec nous non plus : vous avez à agir sur Terre, au milieu des autres. Vous avez à apporter votre silence à l’abondance de paroles afin que la qualité du silence puisse être reconnue par tous ceux qui y sont prêts. Vous avez à être à la surface de la Terre avec vos antennes pointées vers nous pour que l’interaction entre ces deux plans puisse se faire. C’est ainsi que vous apportez votre vérité sur Terre et que vous ouvrez la surface de la Terre à la vérité du Tout !

Cette interaction s’active de plus en plus et vous êtes l’un des acteurs de ce jeu. Nous nous en réjouissons et vous en remercions profondément. Nous reconnaissons pleinement la gratitude que vous avez répandue dans le champ d’interaction entre nous. A notre tour nous vous envoyons confiance et gratitude… sentez cela… nous vous emplissons de notre gratitude et à votre tour vous ouvrez vos mains, votre cœur, et vous laissez passer cette gratitude pour qu’elle aille nourrir la Terre entière…

Nous vous faisons un clin d’œil et nous exprimons notre vérité en vous assurant que c’est votre meilleur moyen de voter ! Vous êtes dans une période d’élections et aujourd’hui vous avez voté : vous avez voté la confiance et la vérité et vous les avez répandues. Ce bulletin de vote est le meilleur que vous puissiez glisser dans l’urne et nous vous en remercions chaleureusement ! Vous créez à chaque instant : vous créez le futur au présent !

Et il en est ainsi.