La deuxième spirale de la Création – 19
Le Rire

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
19/06/2019

Nous avons commencé par une méditation sur la « respiration du créateur » (voir Spirale-16). Notre intention commune était de créer un champ d’amour de soi soutenu par un cadre de reconnaissance.

Vous avez préparé le terrain, vous nous avez souhaité la bienvenue et nous vous disons à notre tour que nous sommes heureux de vous retrouver ! Les choses changent voyez-vous et vous changez aussi. Vous avez posé l’intention de créer un champ de reconnaissance pour tout ce que vous avez reçu cette année ici, puisqu’aujourd’hui est notre dernière rencontre avant l’été. La reconnaissance est double : la vôtre à notre égard et la nôtre à votre égard. Elle emplit ce lieu et bien au-delà. Elle avance en vagues qui vont toucher les cœurs de personnes qui se trouvent loin mais auxquelles vous êtes reliés, des âmes auxquelles vous êtes liés consciemment ou non.

Nous vous avons demandé d’y ajouter l’intention d’un élargissement d’Amour de soi. Vous avez donné votre accord et créé un champ permettant de recevoir cette magnifique énergie qui s’installe à présent et va grandir au fil de cette rencontre. A la fin elle sera pleinement présente, rayonnant la joie ! Vous ne pouvez pas parler d’Amour de soi sans qu’un sourire ne vienne éclairer votre visage ! Vous pourriez même parler de rire, un rire cristallin comme le tintement de clochettes… pas un petit rire timide, ni un rire sarcastique ou ironique, pas du tout, un rire ouvert, vraiment comme le tintement de clochettes, qui fait que la nature autour de vous se met à rire avec vous ! Les oiseaux chantent pour vous et avec vous ! C’est cela le rire de l’Amour de soi.

Cela vous parait bien étrange que nous parlions de rire, de joie aussi clairement exprimée, en apportant l’Amour de soi, Amour avec un « A » majuscule cela s’entend. Vous ne pouvez pas percevoir, vous relier, vous syntoniser à cette énergie sans passer par celle du rire ! Que cela soit clair. Pourquoi ? Parce que l’Amour de soi présuppose de vous regarder avec une distance telle que vous ne pouvez rien faire d’autre que de rire de tout votre cœur… pas avec votre tête, avec votre cœur !

L’énergie de l’Amour de soi ne circule pas tant que vous vous regardez en ayant au fond de vous un peu de honte, de tristesse, comme si vous disiez « oh, j’ai fait ça, je n’aurais pas du… » ou encore « comment je vais pouvoir me pardonner ? ». Tant que vous êtes encore dans cette énergie, vous bloquez totalement –oui, ce sont des termes forts que nous utilisons-, vous empêchez le flux d’Amour de soi parce que vous demeurez dans le jugement. C’est très simple. Et votre jugement est négatif ! Quand vous sortez du jugement et que vous osez, parce qu’il s’agit bien d’oser, appeler l’Amour de soi, la seule chose que vous pouvez dire alors c’est : « j’ai vécu tant de choses, accumulé tant d’expériences, et moi qui pensais que j’étais comme ceci ou comme cela, que je faisais cela pour une raison ‘x’ ou ‘y’, je pensais… rien de tout ce que je pensais n’est vrai ! Rien, parce que ce que je voulais simplement c’était de rassembler un maximum d’expériences pour grandir et laisser l’Amour circuler de plus en plus par mon cœur. »

Quand vous arriverez à ce stade, en toute sincérité, vous rirez réellement ! Vous rirez car votre joie sera grande d’avoir vécu tout cela, d’avoir digéré tout cela pour l’offrir à tout ce que vous êtes dans les diverses dimensions et au-delà à la Source du Tout. La seule chose que vous aurez envie de faire ce sera de rire dans l’univers, d’écouter l’écho de votre rire que l’univers vous renvoie et de vous en réjouir !

C’est cela l’élargissement de conscience total mes amis. Souvenez-vous : c’est ce que vous avez demandé la dernière fois. C’est à cela que vous arrivez, à un grand rire qui éclate avec beaucoup d’Amour et résonne dans tout l’univers. Il dit, à travers cette résonnance : « je me suis éveillé, je me suis éveillé et je me réjouis de venir offrir ma joie au Tout ! » Votre joie s’élargit alors et embrasse le tout, atteint les confins de l’univers… comme le ferait une pierre précieuse qui formerait des cercles concentriques jusqu’aux limites du lac dans lequel vous l’avez lancée. Vous faites de même avec votre rire qui va informer, par cercles concentriques, tout l’univers qu’un petit être s’est éveillé à la surface de la Terre, a compris et s’en réjouit. C’est alors tout l’univers qui se réjouit avec vous et qui est en fête.

Oui, aujourd’hui est jour de fête. Nous fêtons ensemble et nous nous réjouissons de vos avancées, de chaque atome qui s’éveille en chacun de vous car chaque atome qui s’éveille est un pas vers l’éveil. Nous applaudissons et nous nous réjouissons !...

Regardez au centre de votre cercle. Pas besoin d’être sérieux, de demeurer dans une énergie de travail pour inviter les énergies qui sont ici et viennent se réjouir avec vous ! Les énergies christiques sont présentes ici mes amis aujourd’hui, les énergies du Christ, des énergies d’or partout, partout ! L’or règne partout… vous ne pouvez pas parler d’Amour de soi sans parler des énergies christiques, et quand la joie règne, quand le rire est présent, ces énergies arrivent non pas en un axe concentré mais comme des milliers de petites étoiles qui se dispersent partout en suivant le mouvement créé par votre joie ! Elles viennent danser autour de vous, en vous… vous prendre par la main et vous faire virevolter, danser avec elles ! Elles se dispersent dans toutes les directions… C’est cela la fête : comme un feu d’artifice, de énergies qui éclatent partout, une Lumière qui se donne partout. Cette Lumière ne se demande pas où elle va s’arrêter, où elle peut être accueillie. Elle se répand là où vous la laissez aller, et lorsque vous vous trouvez dans l’état de joie et de rire qui est le vôtre aujourd’hui, votre expansion est telle qu’elle ne s’arrête jamais : ni dans l’espace, ni dans le temps…

C’est ainsi que cette Lumière va toucher tout ce qui se trouve autour de vous. Il vous suffit de penser à quelqu’un, à une situation, un lieu, et la Lumière va le toucher. Voyez cela en silence, prenez quelques minutes pour laisser cette Lumière circuler, se donner, aller danser avec tout un chacun… voyez-la se répandre dans le monde, sur la Terre, voyez chaque petite étoile de cette énergie dorée aller toucher le cœur des personnes que vous aimez et celui des autres aussi… Voyez cette énergie aller toucher le cœur de vos dirigeants, des politiques… s’ils n’en veulent pas, ils la chasseront, mais vous pouvez l’offrir en riant, ainsi personne ne s’inquiétera : offrez avec le rire et la joie. Qui pourrait refuser une telle énergie ? Et si quelqu’un souhaite refuser, il le dira et la petite étoile s’en ira plus loin. Votre intention est qu’elle aille partout. Prenez votre temps. Mettez la force de votre intention afin qu’elle avance partout (pause)…

N’oubliez pas le rire, continuez… vous pouvez aussi envoyez aux lieux où la puissance s’exerce, pour qu’elle change de vibration. N’oubliez pas votre énergie première de joie, de rire, car c’est à travers elle que vous donnez (pause)…. Et aux mers et aux montagnes… voyez la Terre encerclée d’une multitude d’étoiles dorées. Elles viennent la recouvrir d’une couche de rire qui apporte la joie et la nourrit différemment.

Vous permettez ainsi, nous permettons ensemble à la Terre d’augmenter son niveau vibratoire ! C’est incroyable à quel point ce niveau peut s’élever ! Sentez cela (pause)….

Quand vous travaillez ainsi… le terme de « travail » n’est pas approprié pour des instants aussi plaisants, il serait plus juste de parler de… création joyeuse ! Quand vous entrez dans une telle création de joie sur Terre, vous êtes la continuation des doigts du Christ… ces doigts qui permettent à Son énergie de se donner à la Terre. Vous êtes Sa continuation sur Terre, c’est pour cela que vous vous réjouissez à ce point, parce que Lui aussi se trouve perpétuellement dans un état de joie, indicible selon vous, un état de gratitude aussi et de tant d’autres qualités qui se déversent sans cesse sur Terre ! Vous permettez qu’elles se donnent quand vous êtes ainsi syntonisés à Ses énergies…

Vous voyez, ce n’est pas si difficile de vous permettre de prendre une telle place avec autant de joie ! Il vous suffit de vous regarder autrement et d’arrêter de vous auto-punir. Il vous suffit de vous regarder autrement, avec la joie qui est celle de Son cœur, et de laisser passer Sa Lumière riante à travers vous…

Vous pourriez nommer cette rencontre « le Rire » avec une majuscule car le Rire est ici sacré. C’est le Rire qui exprime la vie, se réjouit de toutes ses formes… de toutes ses formes… un Rire qui se réjouit de chacune de vos expériences, bien au-delà du jugement ! La joie de l’expérimentation et de la vie, la joie de faire partie du plan, de cette école de vie qu’est la Terre, de son éveil et de celui de l’humanité !

Oui, nous rions davantage encore ! Vous entendez « éveil de l’humanité » et beaucoup se disent : « comment est-ce possible, quand est-ce que ça va avoir lieu ? L’humanité dort profondément, comment pouvez-vous parler ainsi ? » Parce qu’il y a ce potentiel en chacun de vous. Oui, nous rions avec beaucoup de joie, avec de la Lumière d’or, parce que voyons que vous êtes entrés dans cette phase d’éveil et que vous ne le voyez même pas !!! Vous ne le voyez pas ! L’éveil a commencé, il se déploie, repousse les frontières ! Il recule les limites, les brise, les dilue ! Vous n’avez plus de limites, de barrières, juste celles que vous souhaitez encore garder… et à chaque fois qu’une barrière tombe, vous riez en ouvrant votre compréhension jusqu’à ne plus être qu’un grand rire au cœur…

Vous riez à cœur joie ! Vous ouvrez votre cœur, le laissez se donner et s’unir à tout ce qui vous entoure ! C’est cela l’Amour ! L’Amour de soi quand il n’y a plus de barrière entre le soi et le Tout. Vous ne percevez plus aucune limite. L’Amour s’écoule partout, un Amour aussi grand pour vous-mêmes que pour des êtres comme le Christ, l’Archange Saint Michel, votre bienaimé Saint-Germain ou tous vos guides…

Il s’écoule unifié car les limites sont tombées et la respiration est elle aussi unifiée… Elle ne s’arrête pas à vous. La respiration avance et vous respirez le tout. Vous respirez toute la Terre, tout l’univers car lorsque vous êtes un Rire vous n’avez plus de limite et votre son se diffuse partout…

Nous vous remercions tellement d’apporter notre joie sur Terre ! Notre reconnaissance est indicible car sur cette vague tout change… tout change ! Entrez autant que vous le pouvez cet été dans cette énergie dorée de l’Amour, de l’Amour de soi, de l’Amour du Christ… c’est la même chose, exactement la même chose ! Vous séparez mais il n’y a aucune séparation, il n’y a qu’un Amour unifié partout. Vous entrez dans cet Amour ou pas : c’est à vous de décider. Dès que vous commencez à rire vous y êtes ! Riez de vous : pas des autres, de vous ! Dès que vous riez vous êtes dans le courant, à la Source…

Que cette expansion soit présente non seulement dans votre cœur  mais aussi dans tout votre être pendant ces semaines où nous serons apparemment séparés. Vous comprenez bien à présent que cette séparation est factice. Nous fonctionnons, ensemble, sur la même vague !

Nous vous laissons aux alentours du solstice et vous retrouverons aux alentours de l’équinoxe, comme à l’habitude. Gardez votre cœur ouvert, votre conscience ouverte, la conscience d’être la joie qui rit. C’est ce que vous apportez à la Terre car c’est ce que vous êtes et nous vous en remercions profondément ! Et nous vous aimons tout aussi profondément… Nous demeurons dans vos cœurs, c’est notre place permanente, tant que vous nous acceptez… mes amis !

Et il en est ainsi !