Biodanza et Méditation 2019
5 – Dimanche 21 juillet 2019

A Saint-Jean le Thomas, par l'intermédiaire de Mariannick
21/07/2019

(Voir le message d’introduction de la canalisation 2, du jeudi 18).   

N’oubliez jamais de respirer. En fait, c’est votre respiration qui vous unit à la Vie, c’est votre respiration qui permet à la Terre de monter en vous, au Ciel de descendre en vous, à vos Frères des étoiles et d’autres mondes d’entrer en vous, donc n’oubliez pas de respirer profondément, que ce soit d’une façon précise comme nous vous l’avons montré les premiers jours, ou à votre façon…

La joie de Sirius est présente parmi vous ce soir, et la joie se répand depuis tout l’espace qui est derrière vous, à travers vous, jusqu’au centre de la pièce où elle se densifie en un soleil d’or… Respirez ce soleil, mettez-vous en accord avec lui, syntonisez-vous à ce soleil… Laissez-le vous emmener, comme si vous alliez vers l’arrière, appelés par votre famille, par vos couleurs… N’allez pas très loin, peut-être quelques mètres, la distance n’a pas d’importance. Qu’une partie de vous-mêmes, simplement, prenne un peu de recul… pour voir votre famille arriver autour de vous, vous entourer, vous épauler et être en joie avec vous, pour partager sa joie et la vôtre, pour mettre vos joies en commun… et permettez, sur une autre inspiration, à cette partie de vous-mêmes, accompagnée de votre famille, de rentreren vous… « Ca va faire beaucoup de monde dites-vous ! » Il y a de la place pour tout le monde.

Permettez, simplement… et expansez-vous… sentez l’horizon de votre corps s’expanser, tout comme vous le faites dans les danses quand vous agrandissez la ronde pour avoir de la place : agrandissez, agrandissez, agrandissez… et puis oubliez ce qu’il y a autour de vous, laissez simplement votre énergie s’expanser… avec les énergies de votre famille d’âme. Votre famille d’âme est de plus en plus présente. Votre famille d’âme est un sous-groupe de votre famille spirituelle. Votre famille d’âme ce sont les âmes avec lesquelles, au fil des vies, vous vous retrouvez pour jouer, jouer certains rôles et puis après inverser les rôles… Lorsque vous allez à la recherche de vos expériences, de vos vies passées, vous avez parfois la sensation –et ça n’est pas qu’une sensation- de retrouver des êtres dans la vie présente. Si vous leur parliez, vous pourriez leur dire : « cette fois, j’ai pris ce rôle, la prochaine fois c’est toi qui le prendra et moi je prendrai le tien, pour que tous les deux nous comprenions les deux aspects de cette expériences ». Quand la position des étoiles le permet et quand vous trouvez les familles adéquates, vous revenez sur Terre pour expérimenter la même expérience mais par un autre côté. C’est très intéressant parce qu’après, quand vous revenez parmi nous, vous pouvez en discuter et en tirer tous les apprentissages et vous en êtes heureux ! C’est ça votre famille d’âmes. Pour certaines, vous passez des centaines d’années avant de les retrouver, et puis quelques incarnations plus tard vous les retrouvez… Votre famille spirituelle, c’est un ensemble d’Etres qui ne sont pas tous incarnés. Il y a aussi vos guides et des Etres qui viennent du même endroit que vous et qui ne se sont jamais incarnés. Vous êtes, pour ces Etres, le relai qui leur permet d’avoir l’information de la Terre et de grandir même s’ils n’ont jamais été incarnés. Votre présence ici est donc très riche pour toute votre famille spirituelle.

Si nous parlons aujourd’hui de votre famille spirituelle, et à la faveur du fait que certains d’entre vous ont eu l’occasion de retrouver leur famille et leur lieu d’origine pendant ces quelques jours, c’est parce que, de plus en plus, vous allez être au contact de ces êtres. De plus en plus, vos familles vont venir près de vous se faire sentir, même ceux qui ne se sont jamais incarnés. De plus en plus, c’est leur guidance qui va se faire entendre et vous allez percevoir à quel point vous n’êtes pas seul, à quel point vous êtes le point central, le point focal d’un accord d’incarnation. La première chose qui va en découler, outre le fait de ne plus se sentir seul, c’est que vous allez vous sentir de plus en plus responsable. On ne demande pas à un enfant de 5 ans d’être responsable : on ne peut pas mettre sur ses épaules un fardeau qu’il ne pourrait pas porter. Chacun a la responsabilité qu’il est capable de porter. Le fait que, de plus en plus, votre famille spirituelle sera présente et se fera sentir, le fait que vous ayez conscience de la responsabilité de votre incarnation par rapport à elle, cela signifie tout simplement que vous avez déjà grandi. Ça n’est pas lourd. C’est une reconnaissance, on ne donne une responsabilité qu’à celui qui peut la porter, la soutenir.

L’an dernier nous vous avons demandé d’axer cette rencontre, le stagede cette année,sur la réconciliation. Cela signifie que la réconciliation avec vous est suffisamment en cours pour que vous puissiez aussi avoir accès à la réconciliation avec votre famille d’âmes. Cela demande un regard différent car il y a beaucoup d’âmes avec lesquelles vous avez été en conflit justement pour apprendre à résoudre ces conflits. Vous le savez, ce sont les êtres qui vous sont les plus chers qui se sont incarnés en même temps que vous, en vous donnant l’occasion des conflits les plus importants : « je suis ton meilleur ami, je me suis incarné en même temps que toi, parce que je t’aime suffisamment au niveau de mon âme pour venir m’opposer à toi, parce que je sais que même si nous nous opposons toute une vie, même si cette opposition est frontale, nos âmes s’aiment tellement que dès que nous nous retrouverons sur un autre plan, nous rirons de cette expérience. Au pire nous nous dirons ‘allez, recommençons cette expérience parce que nous n’en avons pas tiré tout ce que nous souhaitions en tirer’ puis nous en rirons, nous en serons heureux parce que nous nous aimons déjà et qu’à ce niveau-là nous n’avons rien à apprendre. L’amour est déjà là. »

Donc la réconciliation se poursuit. Ce que nous aimerions vous proposer, c‘est que cette réconciliation se poursuive l’année prochaine également. Vous avez démarré cette année, vous avez fait les premiers pas, nous aimerions que le pas suivant soit la réconciliation avec votre famille d’âme. Oui, vous avez eu un petit exemple de cela hier soir(question 1), alors toutes les réconciliations ne sont pas douloureuses, elles sont parfois franchement heureuses, cela dépend de vous, de votre abandon et de la joie qui naitra justement de cette réconciliation avec les autres âmes de votre famille. C’est la joie qui va tout emporter, une fois de plus. Alors, mettez en place une nouvelle rencontre pour approfondir votre lien avec votre famille d’âmes.  

Ce lien peut être découvert à travers une canalisation avec votre famille d’âmes. Quand vous entrez en contact avec nous, vous entrez parfois en contact avec de grands êtres de lumière, pourquoi ne pas entrer en contact avec un représentant de votre propre famille, avec un de vos guides ? Un de ces guides présent dans l’entre-deux mondes pour vous conseiller sur votre plan de vie avant votre naissance, pour arranger certains détails diriez-vous afin que certaines expériences puissent avoir lieu et qu’elles soient des jalons. Tous les détails ne sont pas écrits mais vous avez posé certains jalons pour être sûrs que certains pas seront faits, que vous retrouverez certains de vos compagnons et que vous résoudrez les énigmes que vous vous êtes posés les uns aux autres. Ce ou ces guides non incarnés veillent sur vous de près ou de loin. Les guides sont nombreux, ils s’assurent que les jalons qui ont été posés seront bien sur votre route d’une façon ou d’une autre. Vous pouvez avoir accès à ce guide. Cela pourrait être une piste de rencontre pourvous, si vous le souhaitez. Nous serons heureux de vous guider en ce sens si vous nous demandez notre aide…

Nous sommes infiniment heureux de percevoir la joie qui est dans le cœur de chacun à co-créer une énergie commune, un amour commun qui vient vous nourrir. Comme il a été dit hier soir, il ne faut que très peu de temps à cet anneau qui se crée entre vos cœurs pour s’unifier. L’énergie qui circule à l’intérieur ne porte plus chacun de vos noms séparément. Elle porte l’énergie de tous vos noms qui se mélangent, comme si, pour vous donner une image, toutes les lettres de vos prénoms se séparaient et que toutes les lettres allaient danser ensemble. Vous ne pouvez plus reconnaitre un prénom mais toutes les lettres dansent dans le cercle. Elles sont partout dans le cercle : il y a au moins une lettre de votre prénom partout dans le cercle qui danse avec les lettres des autres. C’est une image bien entendu, mais nous pensons qu’elle vous parle ! Ne vous limitez pas à une petite énergie limitée ! L’énergie de chacun peut s’expanser et se mélanger à celle des autres pour former une énergie unifiée et co-créer afin d’aider, débloquer, ouvrir.

Plus vous serez présents et plus cette expérience va s’imprimer en vous. Jusque là, vous avez souvent eu le réflexe de dévaloriser vos expériences, alors plus cette expérience s’imprimera en vous et plus ce sera difficile à votre ego de la dévaloriser par la suite, parce que vous serez plus aptes à dire à votre ego : « souviens-toi, je te mets au repos, je sais, je sais qui je suis, je sais à quelle création j’ai participé et ce n’est pas de ton ressort de dire ce qui est et ce qui n’est pas, c’est de mon ressort ! » et vous lui caresserez la tête, lui donnerez un bisou en lui disant que vous l’aimez beaucoup mais qu’il reste un petit enfant et que vous, vous avez grandi.

Nous allons donc poursuivre avec une joie profonde, parce que nous co-créons avec vous, que nous sommes ensemble dans cette action. Nous sommes des experts en co-création et nous venons vous offrir notre expertise ! Nous attendons donc vos questions et serons heureux d’y répondre.

 

Question 1 : J’aimerais savoir ce que je fais, ici, et qui je suis, là-haut.

Réponse 1 : Tu es l’un de nos amis, cher, et tu es venu pour rétablir le contact, pour ne plus te sentir coupé de tout lien, sans savoir à quoi tu es rattaché, pour retrouver les liens. C’est une démarche qui se fait au fil du temps, mais dans cet endroit, avec les personnes que tu as côtoyéeset avec nous, il y a des liens qui se sont manifestés et qui sont au-delà des liens visibles. Ils étaient là vois-tu, simplement tu ne les avais pas encore perçus, tu pensais qu’il n’y avait pas de lien. Tu pensais que tu étais parachuté là, et que tu n’avais de lien avec rien de spécial en haut tout comme avec rien de spécial en bas non plus. A quoi te rattacher dans ces cas-là, c’est bien difficile ! C’est flotter entre deux mondes sans savoir auquel on appartient ! Et si tu appartenais en fait à un troisième, si tu n’appartenais ni au monde des étoiles ni à celui des humains ? Ca n’empêche pas les liens. Les liens qui nous unissent sont des liens de toute beauté, comme les fils d’or que vous avez sentis entre vos regards. Ce sont des fils d’or qui nous rattachent de cœur à cœur, des fils d’or qui te rattachent à certains au fil des vies. Il y a des fils d’or entre nous et tu nous connais bien et nous te connaissons bien, et puis il y a des fils d’or avec la Terre, que tu aimes, même si tu n’as pas l’impression d’appartenir à cette Terre.

Sur cette Terre, il y a d’autres règnes que le vôtre, certainsvisibles et aussi d’autresinvisibles à vos yeux. Dès que vos yeux vont s’ouvrir à des dimensions plus élevées, ces règnes vont pouvoir réapparaitre de plus en plus près de vous, d’abord pour ceux qui auront une vision aiguisée et puis pour les autres aussi. Nous parlions du monde des Elfes hier, il y a aussi le monde des Lutins qui est représenté dans votre cercle, et puis le monde des Fées…

Qu’est-ce que c’est qu’une Fée ? Nous allons t’en donner une petite définition qui n’est absolument pas limitative, qui n’est qu’une très légère indication pour ce soir : c’est un être d’une lumière extrêmement subtile, tu dirais fragile par rapport à ce que vous connaissez de la matière. C’est un être qui ne supporte pas la matière, mille fois trop lourde. C’est aussi un être créateur de par sa subtilité. Malgré sa subtilité et sa densité très faible, cet être a un pouvoir de création par la projection. Les Fées sont des êtres qui projettent des formes lumineuses, qui donnent forme à la lumière. Elles peuvent jouer, pas comme vous mais d’une façon beaucoup plus subtile ! Tu peux t’y essayer, tu peux essayer de jouer avec la lumière dans les moments où tu te sens entre deux mondes. Tu peux sentir que de la lumière jaillit de tes mains ou de ta bouche et que cette lumière prend forme, que des mots s’inscrivent à partir de la lumière qui a jailli au préalable, comme la matière avec laquelle tu peux t’amuser pour créer quelque chose. Vois d’abord la lumière jaillir et après prends-la pour créer des formes, des sons, des mouvements, tout ce que tu veux, sans limitations. N’imagine pas un seul instant que cette subtilité en toi puisse être laide, parce que c’est complètement antinomique, ces deux données ne marchent pas ensemble, c’est comme si tu disais que le noir c’est le blanc, ça ne va pas !

Cette subtilité est d’une beauté infinie et c’est ça la difficulté vois-tu, c’est que cette beauté tu la sens, mais que dès que tu l’apportes dans le monde en 3D et qu’en faisant cela tu lui donnes inévitablement de la lourdeur, tu as l’impression qu’elle devientlaide. Tu te dis que ça n’est pas possible parce que tu as perçu la beauté au départ, tu as vu ou au moins senti la subtilité au départ, alors quand cela prend forme… c’est une histoire de vibration : tu perçois une vibration très haute, subtile, et tu ne peux la traduire que par une vibration plus basse parce que tu es dans ce monde. Tu fais alors une comparaison : tu te dis par exemple que la vibration qui se trouve à 20000 Hz est belle et que celle qui vibreà 1000 Hzest laide. C’est un jugement : il s’agit simplement d’une différence vibratoire, prends conscience de cela : tu ne peux pas faire passer 20 000 Hzdans un monde qui voit et entend à 1000 Hz, c’est tout simplement impossible. Si tu faisais passer la vibration à 20 000 Hz, personne ne pourrait l’entendre.Il est nécessaire que tu fasses passer cette vibration à 1000 Hzpour que certains prennent conscience de l’existence d’autres choses, et pour que le monde d’où tu viens puisse prendre sa place ici aussi.

Vois-tu, il y a des mondes venus de tous les coins de l’univers, venus de toutes les dimensions, qui se trouvent sur cette Terre et souhaitent plus ou moins et de façon différente s’incarner pour participer à l’éveil de la Terre. Permettre  la prise dans la matière à ces dimensions subtiles, c’est leur donner accès à votre voyage commun et c’est un cadeau que tu leur fais avec tes semblables. Alors ne t’excuse pas, ouvre-leur ton cœur et transmets au mieux ce qu’elles viennent y apporter en ayant conscience de la beauté que tu transmets. Moins tu auras conscience de cette beauté et plus tu vas l’assombrir. C’est donc très important que tu aies conscience de la beauté que tu transmets ! C’est ta façon à toi d’être présent à ta famille, à l’endroit d’où tu viens. C’est une façon de les honorer. C’est aussi une des raisons pour lesquelles tu es ici aujourd’hui : pour mettre un terme à une certaine façon d’agir et commencer à agir d’une autre façon. Boucler un cycle et en commencer un autre, te rapprocher des tiens et les honorer. C’est en honorant les tiens que tu te percevras dans l’accomplissement et que tu pourras aussi aider les autres à s’accomplir.

C’est en t’honorant que tu aideras tes enfants à s’honorer, même s’ils ne viennent pas des mêmes mondes que les tiens. C’est en voyant que tu honores le monde d’où tu viens qu’ils apprendront à honorer celui d’où ils viennent. Et c’est assez pour aujourd’hui… merci de ton écoute !  

 

Question 2 : J’ai des bourdonnements d’oreilles depuis quelques mois. Qu’est-ce que ça veut dire et comment résoudre ce problème ? Merci !     

Réponse 2 : Mettez en route l’anneau et faites tourner votre énergie… voyez un anneau avec, à l’extérieur, de l’or, du jaune, du blanc, et à l’intérieur toutes vos énergies rassemblées et du violet, beaucoup de violet. Faites tourner en douceur et en constance. Ouvrez vos cœurs pour que cette énergie circule dans le sens des aiguilles d’une montre…

Agrandissez un peu cet anneau, permettez-lui d’élargir son diamètre afin de comprendre, non seulement vos cœurs mais aussi vos têtes pour que les oreilles de votre ami baignent dans cette énergie. Que l’énergie circule aussi à travers vos têtes et en particulier à travers celles dans lesquelles l’énergie s’est rassemblée, condensée, et a eu du mal à circuler en revenant de votre voyage vers Sirius (dans l’atelier de l’après-midi)… de façon à ce que l’énergie circule à nouveau dans toutes vos têtes, partout… lâchez, lâchez, permettez la circulation… ne vous posez pas de questions du type « qu’est-ce qui circule, pourquoi ça circule »… quelle importance ! Etes-vous en mesure de comprendre ? Pourquoi vouloir comprendre ? Mariannick n’apprécie pas du tout nos paroles, elle a toujours pensé qu’il était important de comprendre !... Alors, que la petite Mariannick se calme et qu’elle entende elle aussi ce que nous avons à dire…

Faites circuler… Rien à comprendre… Plus vous essayez de comprendre… parfois c’est important oui, à d’autres moments ça peut être important, mais parfois il est aussi important de ne pas chercher à comprendre parce que vous placez sans cesse votre quête au niveau de votre tête. Vous avez beau vous dire que vous essayez de comprendre avec votre cœur, ça n’empêche que vous essayez de placer des mots, des phrases, parfois des pages entières, parfois des histoires entières afin de comprendre… Cessez l’espace d’un instant d’avoir envie de comprendre et faites descendre en spirale cette énergie…

Nous allons vous expliquez ce qui se passe. Vous partez d’un anneau centré au niveau de votre tête avec une énergie violette qui circule à l’intérieur. Une spirale se crée à partir de cet anneau et descend doucement… il n’y a pas beaucoup d’espace entre les strates de la spirale… et puis elle arrive au cou, toujours dans un anneau d’or avec l’énergie violette qui fait descendre vos énergies… elle arrive au niveau du cœur, vous retrouvez la même sensation que tout à l’heure… Vous continuez à faire descendre jusqu’au plexus… ce plexus qui vous relie au soleil… et vous continuez à faire descendre jusqu’à votre ventre et jusqu’à vos organes sexuels, jusqu’à votre bas-ventre. Là, vous placez un deuxième anneau, l’anneau de base de votre spirale. Il y a donc l’anneau de départ au niveau de votre tête et l’anneau de l’arrivée au niveau de vos organes sexuels. Entre deux, toute la spirale. Peu à peu, vous allez laisser cette énergie qui circule à présent partout, se rassembler. Peu à peu l’anneau qui était autour de votre tête commence à descendre dans la spirale en disparaissant au fur et à mesure qu’il descend : la spirale se rassemble depuis le haut vers le bas… C’est votre énergie qui est en train de se rassembler plus bas, autour de vos organes sexuels, autour de votre énergie de base, de votre énergie créatrice, de votre pulsion de vie…

Faites tourner, voyez qu’en même temps un anneau se forme autour de chacun de vous et un autre anneau circule autour de votre cercle et l’unifie. Vous êtes tous reliés. Toute votre énergie est descendue. Vous allez de nouveau vous centrer sur votre énergie personnelle, partir du cercle autour de vous, et créer une nouvelle spirale descendante dans un nouvel anneau d’or et dans une énergie violette. Doucement, une spirale assez resserrée se dessine, comme précédemment, pour permettre à votre énergie de descendre en douceur, sans heurt… permettez à cette énergie d’arriver au niveau de vos genoux, et de continuer dans le mouvement à descendre jusqu’à vos chevilles. Un troisième anneau se crée autour de vos pieds…

Voyez qu’un anneau commun se crée et que l’énergie de votre groupe circule à présent également autour de vos pieds, dans un troisième anneau d’or… Redémarrez de celui que vous avez laissé dans votre bassin et de nouveau rassemblez l’énergie : faites-la descendre et ce faisant voyez le deuxième anneau d’or disparaitre au fur et à mesure de sa descente… en rassemblant votre énergie la spirale disparait peu à peu jusqu’à ce que toute votre énergie tourne maintenant au niveau de vos pieds. Elle s’inscrit dans le cercle d’or tout autour de vous, de vos pieds, en un seul cercle commun.

Bien souvent vous maintenez vos énergies à un certain niveau avec une intensité inappropriée parce que cela vous parait approprié. Vos sens sont parfois trompeurs, et lorsqu’une gêne, une perturbation corporelle tire la sonnette d’alarme, alors écoutez-la ! Bien sûr, il peut y avoir un problème d’un autre ordre, comme par exemple un problème alimentaire, mais il peut y avoir aussi surcharge d’énergie à un certain niveau de votre corps. Il est parfois très efficace et très rapide de faire descendre cette énergie, de la rassembler à vos pieds et d’en être conscient à cet endroit. Etre conscient également du vide que vous avez créé au fur et à mesure de la descente de l’énergie. N’ayez crainte, il ya toujours un minimum d’énergie qui subsiste et qui permet d’assurer le bon fonctionnement de votre corps ! En faisant cela, vous allez permettre au trop plein accumulé à l’étage en souffrance de revenir à un niveau acceptable et confortable pour vous.

Nous t’invitons, l’ami, à faire le plus souvent possible cet exercice en percevant le mouvement de cette énergie autour de toi et en percevant l’aide que Saint Germain t’apporte, comme à son habitude, dans la décompression de cette énergie.

Accepte que cela circule ! Accepte de ne plus sentir un bouillonnement au niveau de ta tête, parce que quelque part ce bouillonnement te plait beaucoup : il te donne la sensation d’être relié aux royaumes d’en haut. Tu associes ta tête au royaume d’en haut, et quand ta tête bouillonne, tu as souvent envie de te laisser aller à croire que nous sommes plus unis de cette façon, mais nous avons besoin de tout ton corps, l’ami, pas seulement de ta tête. Lorsque ta tête est en surpression, nous ne pouvons plus avoir accès au reste, ni avoir accès à ton cœur, sans parler de tes organes de vie… Alors lâche les faux-semblants, lâche tes souhaits ! Laisse descendre non seulement cette surpression mais aussi toutes les idées et les faux-semblants, toutes les croyances qui s’y rattachent en rapport à des ouvertures de la tête soi-disant sublimes… Accepte de lâcher tout cela et accepte de voir autant de beauté dans tes pieds que dans ta tête, autant de sublimation dans tes pieds que dans ta tête ! Vois cela, vois la possibilité d’avoir accès à l’éveil autant par tes pieds que par ton cœur, avec une tête au repos. Et c’est avec des oreilles calmées, des yeux apaisés et des sens enfin ouverts, que nous pourrons venir te parler ! Merci de ton écoute et merci à tous d’avoir participé à cette création en chacun de vous, une création qui est aussi valable pour beaucoup d’entre vous, à des niveaux différents. Que chacun la reçoive au niveau où il peut et où il souhaite l’entendre, et c’est ainsi !

 

Question 3 : Qu’en est-il des francs-maçons et qu’est-ce que le monde des portes ?  

Réponse 3 : Nos réponses vois-tu sont toujours axées sur un vécu personnel, sinon elles n’ont pas beaucoup de sens. Elles ne sont qu’informatives et ne s’imprègnent pas dans vos cellules. Elles ne font que conforter des peurs et ne sont en aucun cas utiles.

Que sont les francs-maçons pour toi, donc ? Ces personnes sont à plaindre, pas à craindre. Aies beaucoup de compassion pour elles, rien que de la compassion. Ce sont des êtresqui,il n’y a pas si longtemps, avaient une puissance très grande dans cemonde. N’oublies jamais que ces structures ont été crées par le désir de certains hommes d’aller au-delà d’eux-mêmes, d’apprendre sur eux, ce que tu fais toi aussi, maintenant, à ton stade. C’était aussi leur désir. Certains ont dévié, d’autres continuentd’être infiniment honnêtes dans leur démarche. Ne juge pas une masse d’êtres au vu de 2 ou 3 personnes. Dans leur ensemble, ils sont plutôt à regarder comme un groupe qui a besoin d’amour, car c’est ce qu’ils ont perdu au fil de leur recherche.

Ils ont voulu, et nous revenons à ce que nous disions précédemment, ils ont fortement désiré comprendre et ils ont compris beaucoup mais sont restés à ce niveau de désir et leur cœur ne s’est que très peu ouvert. Leur quête a par conséquent stagné à un moment et leur puissance vacille. Beaucoup d’entre eux ne comprennent plus, certains intensifient leur recherche, d’autres la quittent, d’autres sont désabusés : ce sont des êtres qui ont besoin d’amour et de ta compassion. Ils sont encore dans une recherche telle qu’elle était faite il y a quelques siècles ou quelques dizaines d’années. Ils n’ont pas pris le tournant que beaucoup d’êtres dans l’humanité ont pris après les années 50. Ils n’ont pas pris ce tournant et sont donc dans une obscurité que tu n’as pas à craindre mais à plaindre !    

Pourquoi craindre ceux qui sont dans l’obscurité ? Est-ce que cela t’apporte quelque chose, à toi ou à eux ? Est-ce que tu fais œuvre de créateur en agissant ainsi ? Tu conviendras avec nous qu’une telle attitude est bien loin d’une attitude créatrice. Tu les rejoins ainsi. La question serait peut-être : pourquoi as-tu envie de les rejoindre ? C’est une question que tu peux peut-être te poser et que nous n’ouvrirons pas avec toi ce soir, ça n’est ni le lieu ni le moment. Nous nous contenterons de cette réponse : ils ne sont pas à craindre mais à plaindre, et si tu souhaites entrer dans ton rôle de créateur, appelle-nous et envoie-leur de l’amour. Demande-nous d’œuvrer ensemble pour que cet amour passe à travers toi vers eux, et tu verras que non seulement les choses pourront changer pour ceux à qui tu enverras cet amour, mais que paradoxalement, alors que tu ne t’y attends pas, des choses vont changer en toi aussi et pour toi. Tu asun lien avec eux, et en permettant à la compassion de passer, ce lien va pouvoir respirer et te permettre de respirer. C’est un peu comme si tu avais un nœud à la gorge quand tu penses à eux, comme si quelqu’un souhaitait t’étrangler. C’est une sensation de ce type, et plus tu permettras à la compassion et à l’amour que nous pouvons faire passer à travers toi de se donner, et plus cette sensation, qui est une sensation symbolique, nous insistons sur ce terme, plus cette sensation va s’apaiser et plus tu vas pouvoir, aussi, respirer. Ce sera tout pour ce soir, c’est assez de travail pour toi ! Merci.

 

Question 4 : la question est noyée dans les rires ! (il s’agit ici de la suite à la question-réponse1 de la canalisation de la veille). 

Réponse 4 : Amie et grande chérie, tu m’as appelé de tous tes vœux, tu m’as appelé de tout ton être. Chacune de tes cellules m’a appelé et j’ai répondu à chacune d’elles. Tu savais, tu sentais que ce serait difficile, mais tu savais, tu sentais que c’était indispensable et que le moment était venu pour aller au-delà, pour nous retrouver.Tu m’as appelé de tous tes vœux et c’est pour ça que j’étais là !

Je ne suis pas le guide qui t’est attribué. Je suis le guide de ta famille d’âmes qui veille à ce que les plans soient poursuivis afin que chacun trouve sa lumière. Je suis heureux ce soir, je suis profondément heureux de ce qui s’est accompli et de tes retrouvailles avec toi-même ainsi qu’avec un autre être de ta famille d’âmes. C’est la fête ici, vois-tu, c’est vraiment la fête et de cœur à cœur je t’envoie la vibration de cette fête pour que, définitivement, ce soit aussi la fête dans ton cœur !

J’ajouterai juste une petite explication pour que tu ne penses pas que je ne suis capable que de te secouer comme un prunier ! Je suis aussi capable d’amour, et d’un amour infini pour tous ceux dont j’ai la charge et la responsabilité, et que j’aime profondément. Hier je t’ai secouée. Certains ont pu trouver cela violent, peut-être que toi aussi. Si je n’avais pas secoué l’ensemble de tes cellules, la porte serait restée fermée. Tu aurais entendu mes paroles mais l’information qu’elles véhiculaient n’aurait pas pénétré en toi et le résultat aurait été une résistance accrue et la sensation d’un stage pour rien… Il est parfois indispensable de secouer l’organisation des cellules d’un organisme pour que les petites portes vibratoires de cet organisme s’ouvrent à une information cruciale pour elles.

Je savais, nous savions tous ici que ceux qui se trouvent autour de toi allaient pouvoir t’aider et te soutenir pour réorganiser ensuite cet ensemble vibratoire qui te constitue. Et puis l’eau de mer a participé aussi à cette reconstitution et a permis que les scories accumulées soient évacuées grâce au sel qu’elle contient (certains des participants étaient allés se baigner à la mer un peu plus tôt).

Nous sommes heureux vois-tu, et je n’ai qu’un mot à ajouter : félicitations… et aussi merci à tous ! Et c’est ainsi. 

 

Question 5 : Est-ce que mes parents sont devenus mes anges gardiens après leur passage dans l’autre monde ?

Réponse 5 : Il garde. Lui, il garde, il maintient, il protège. (Je n’ai pas la sensation d’un ange gardien…) Il est toujours là et sera là jusqu’à ton passage, il sera là pour te guider. En ce sens, c’est un gardien mais ça n’est pas un ange… C’est l’être qui a été ton papa et qui continue de te protéger car c’est ce qu’il souhaitait faire, de ce côté ou de l’autre. C’est un peu différent, vois-tu : il y a des êtres qui vous protègent et qui ne sont pas forcément issus du royaume angélique. Et puis il y a des êtres à d’autres niveaux qui veillent à l’ouverture de votre cœur, à votre avancée sur le chemin, et ceux-là font partie du monde angélique. L’un n’exclut pas l’autre. Pourquoi toujours se limiter et penser qu’une personne ou qu’un ange est à vos côtés ? Tellement d’êtres sont à vos côtés, pas forcément en permanence : certains vont et viennent selon les énergies qui vous entourent, selon les courants énergétiques dans lesquels vous baignez et selon ce qu’ils ont à faire eux aussi dans les mondes dans lesquels ils vivent. Vos parents, vos amis passés de l’autre côté du voile ont parfois des choses à accomplir pour eux mais aussi pour vous, pour votre descendance. Parfois, les portes énergétiques sont telles que vous vous retrouvez et qu’à d’autres moments c’est plus difficile ou ça n’est tout simplement pas le moment et chacun œuvre de son côté. Il y a aussi ceux qui sont en permanence près de vous et ceux qui veillent à votre maintien sur le chemin.

Tu peux t’adresser à celui qui a été ton père : il est très fréquemment pour ne pas dire quasiment en permanence près de toi.

Celle qui fut ta mère œuvre pour l’instant dans des limbes… elle est donc moins présente mais sache que l’amour circule et que si tu souhaites lui envoyer de l’amour à travers nous ou à travers ton guide, il atteindra toujours son but. L’amour est toujours transmis : c’est une vibration qui atteint toujours son but, toujours, et qui aide l’autre à l’endroit où il se trouve à voir plus clair, à s’apaiser, à avancer sur son propre chemin. Même si tu la sens moins, il te suffit souhaiter de participer à une co-création d’amour pour elle pour qu’elle reçoive cet amour. Et c’est ainsi.

 

Question 6 : Quel rapport est-ce que j’ai avec le cristal ?  

Réponse 6 : Il y a parfois des perceptions, des sensations qui sont peu claires, et c’est un euphémisme. Vous percevez quelque chose et vous mettez un terme dessus parce que votre conditionnement, vos craintes, vos douleurs vous portent à placer ce terme plutôt qu’un autre. Ce midi vous parliez en souriant de la grosseur des baleines… et tout cela sous-entendait la difficulté de certains êtres, dont toi l’amie, d’accepter le schéma de votre corps parce que vous l’assimilez à de la lourdeur, parce que votre société vous entraine à l’assimiler à de la lourdeur… Est-ce qu’une montagne se sent lourde ? Peux-tu imaginer une montagne se sentir lourde ? Une montagne se sent forte, c’est autre chose ! Une montagne se sent puissante. Une montagne se sent prendre de la place, oui, mais pour exprimer sa puissance : c’est son rôle de montagne. Le cristal est une montagne divinisée. Tu nous vois venir n’est-ce pas ?

Vois-tu, dans la montagne que tu es, il y a la finesse de la perception, il y a la divinité du cristal et il y a à diviniser la matière, le roc, le minéral en toi qui prend place, pour en faire du cristal. Le cristal qui est chez toi est beaucoup moins là afin d’être utilisé pour les autres qu’afin d’être utilisé pour toi. Mets du cristal partout, dans tous les coins de ta maison pour te souvenir à chaque instant que tu es là pour ça : c’est ton chemin de vie, tu es là pour diviniser ta matière, pour faire de ton roc un cristal, et tous les cristaux qui sont chez toi sont là pour te rappeler qu’ils t’attendent. Il peut y avoir des tas de chemins pour y arriver. Demande chaque jour, demande à ton Etre de t’aider, demande-nous, demande à tous ceux à qui tu te sens reliée, demande aux cristaux autour de toi de t’aider à devenir cristal, à t’aider à aller vers la transparence la plus pure… Demande tous les jours, tous les jours, ne rate pas une seule journée ! Tous les jours demande la transparence du cristal ! Chaque jour que Dieu fait, demande la transparence du cristal et remercie pour la transparence qui s’installe déjà peu à peu…

Tu sais, il y a une petite phrase qui dit : « je t’aime beaucoup plus qu’hier et beaucoup moins que demain »… demande la transparence pour aujourd’hui et pour demain et remercie pour le plus de transparence acquis depuis hier ! Merci !

 

Poème

Et pour finir, en cadeau,le poème inspiré de l’un des participants à l’issue de ce stage de réconciliation qui fut aussi un très beau stage de co-création !

Messager de notre temps,

Rencontre des éléments,

Hauteur de vue, c’est évident.

Réponse pour tous, si différent,

Juste et précis, s’en est bluffant.

Si je comprends,

C’est le changement,

D’un autre temps,

Et c’est maintenant.

 

Messager d’un autre temps,

Rencontre des éléments,

Hauteur de vue, c’est évident.

Tous en chemin, c’est rayonnant,

Nos quelques cœurs, tous en pulsant,

Moteur, lumière, tout en tournant,

Lumière violette tournant, tournant,

Soutien humain, présent maintenant,

Ouvrons ensemble les portes fermées,

Soufflons à l’unisson pour libérer

Tant d’âmes bloquées

Depuis maintenant

La nuit des temps.

 

Ici, maintenant, c’est commencé,

Nous y avons tous participé,

Nos âmes ont grandi

Et remercient

D’avoir participé

Ace nouveau départ de l’humanité.

 

Merci à tous !