Méli An Ta : Quête et retrouvailles avec la complétude de notre âme


03/11/2019

Pour info, la méthode Méli An Ta va de nouveau être disponible dans une nouvelle mouture, sur le blog éponyme.

Les quatre cycles seront postés au fur et à mesure qu’ils seront canalisés durant l’année 2019-2020. Nous commençons par la première phase du premier cycle que vous pouvez d’ores et déjà trouver sur le blog, texte et version audio : 

https://blogmelianta.wordpress.com/

Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec cette méthode, vous trouverez les explications sur le blog. En voici un aperçu :

Méli An Ta est une méthode qui nous permet de recouvrer des parties de notre âme que nous avons dans le passé et pour des raisons diverses oubliées, cachées ou laissées de côté. Une fois que nous les avons retrouvées, nous pouvons les guérir et les réintégrer avec leur nouvelle énergie.    

Le but est d’avancer pas à pas vers la complétude de notre âme en réintégrant peu à peu les parties de notre âme qui s’étaient détachées de nous.  

A chaque reconnexion, nous pouvons nous réconcilier avec cette partie de nous que nous retrouvons et apprendre à l’aimer. Nous l’accueillons de nouveau « chez elle ». Une fois assimilée, cette énergie sera de nouveau disponible pour nous aider à faire nos prochains pas sur notre chemin.  

Dans les voyages guidés qui sont proposés au fil de cette méthode, nous sommes donc invités  à retrouver des « morceaux d’âme » perdus en chemin et qui ont souvent laissé une impression de vide, de tristesse ou de solitude qui peuvent conduire à des pathologies qui s’expriment tant au niveau psychique que physique.

 

Quelles sont les différentes étapes ?

Méli An Ta se compose de 4 cycles, chacun d’eux comprenant trois phases.  

Les cycles, depuis qu’ils ont été transmis par canalisation, ont évolué. Certains points de leur structure ont changé également ! 

Dans la nouvelle mouture, le premier cycle qui est proposé est celui qui nous aide à nous recontacter à des parties particulièrement belles de notre âme.   

Forts de ce que nous y avons trouvé, nous pouvons par la suite partir à la recherche de « morceaux d’âme » davantage en souffrance qui demandent, eux aussi, à retrouver le chemin de leur foyer, de notre âme.  

C’est ainsi que le 2nd cycle part à la recherche de morceaux d’âme reliés au corps causal, que le 3e cycle porte ses recherches sur le corps astral et que le 4e clôt la recherche avec le corps physique.   

Quand vous commencez un cycle il est important de compléter les trois phases et de les pratiquer dans l’ordre, chacune étant la suite de la précédente.