2019-2020 : la Renaissance
5 – Avec les cellules de notre corps

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
13/11/2019

Soyez les bienvenus ! Prenez le temps de respirer profondément, calmement, pour vous relier à la Terre en vous et à nous qui la représentons… nous parlons depuis l’intérieur de votre corps. Vous vous dites que la voix que vous entendez vient toujours du corps mais parfois vous la sentez venir vous parler de très haut alors qu’aujourd’hui nous venons de l’intérieur. C’est la voix du corps qui s’exprime aujourd’hui : nous représentons vos cellules. Prenez le temps de vous familiariser avec cette idée… que nous, vos cellules, nous pouvons vous parler ! 

Cela vous semble étrange, tout comme cela nous parait incompréhensible que vous nous entendiez si peu… Vous vous ouvrez à des voix venues d’autres dimensions, de champs si différents des vôtres, et vous êtes sourds à celles venues de l’intérieur ! Vous n’écoutez pas ce qui se dit en vous… Nous, l’intelligence de vos cellules, nous vous parlons à chaque instant, nous vous montrons comment nous nous sentons et vous regardez ailleurs… Vous croyez qu’en regardant ailleurs vous allez élargir votre conscience, et cela nous amuse beaucoup ! C’est vraiment très amusant que quelqu’un puisse penser qu’en regardant à l’extérieur il puisse expanser sa conscience intérieure… Vous réalisez ? Qu’en regardant à l’extérieur vous puissiez grandir à l’intérieur !!! Comment est-ce possible ?

Quand vous le voyez ainsi, cela vous parait à vous aussi inimaginable, et pourtant c’est votre façon de fonctionner habituelle ! Vous  faites des exercices pour expanser votre conscience vers l’extérieur alors que nous attendons une expansion de l’intérieur pour que vous puissiez trouver une base stable, pour que la fleur que vous êtes puisse s’ouvrir depuis sa base et non en tirant sur ses pétales.

La difficulté que vous rencontrez est que bien souvent vous ne vous êtes toujours pas réconciliés avec ce qui est à l’intérieur de vous. Vous vous êtes réconciliés avec certaines parties de votre âme mais beaucoup plus rarement avec votre corps. Vous préférez l’ignorer, n’être qu’au minimum à son contact car il vous met souvent en difficulté en occasionnant de la douleur. Son contact étant très tangible, il vous fait toucher d’emblée votre difficulté à vous relier à ce que vous êtes. 

Nous sommes vos cellules et aujourd’hui nous venons vous parler. De votre côté, ce n’est pas seulement votre cœur que vous ouvrez mais votre être tout entier. Vous ouvrez la plante de vos pieds, vos jambes, votre bassin, votre dos, vos organes, votre tête, vos bras, votre peau, votre sang, vous vous ouvrez totalement pour nous comprendre et sentir ce que nous avons à vous dire…

Notre voix est forte ! Nous ne venons pas de domaines éthérés ! Notre voix est forte car nous avons un corps, nous créons un corps, nous sommes un corps ! Nous demandons respect et contact. Nous demandons reconnaissance et communication. Oui, le respect… il est souvent absent ! Nous écoutez-vous ? Quand vous nous écoutez, nous nous réjouissons et non seulement nous créons alors un corps à votre service, mais nous ouvrons aussi des portes pour que des évènements surviennent autour de vous qui vont eux aussi venir vous servir… oui, nous ouvrons des portes ! Bien souvent quand il vous arrive quelque chose de beau c’est parce que vous vous êtes regardé, que vous accepté votre corps, que vous nous avez acceptées et que vous avez souri… nous nous ouvrons alors à notre tour et nous ouvrons de nouveaux champs d’action autour de vous !

Vous vous demandez parfois comment poursuivre sur votre chemin. Nous vous le disons : commencez par nous, par la reconnaissance de ce que vous êtes à l’intérieur, dans votre corps. Quand vous nous acceptez et que vous nous reconnaissez, nous traçons la route pour vous ! Tournez-vous vers l’intérieur et soyez heureux de vos pieds, de vos mains, de tout votre corps, de votre tête et de chacune de vos cellules… peu importe s’il s’agit ou non de cellules qui vous font souffrir, si un organe fonctionne harmonieusement ou vient vous montrer un dysfonctionnement. Acceptez tout. Vous êtes là, au-dedans. Vous n’êtes nulle part ailleurs, vous êtes ici ! Le corps est votre premier outil, le premier !

Nous vous l’avons déjà dit et d’autres aussi vous l’ont dit : si vous n’aviez pas voulu de cet outil vous seriez resté dans d’autres sphères. Vous vous êtes incarné et le corps est donc votre premier outil ! Le premier outil qui doit être respecté et entendu ! Vous êtes nombreux à marcher sur la pointe de vos pieds… à ne pas enfoncer vos talons en terre à chacun de vos pas ! Vous êtes toujours en train de courir et votre corps se projette vers l’avant… pourquoi ? Installez-vous dans votre axe, installez-vous dans votre corps, sur vos talons et sur toute la plante de vos pieds car la pointe n’est pas plus importante que le talon. C’est toute la plante de vos pieds qui est importante. Vous ne pouvez pas respecter le corps tant que vous ne marchez pas sur cette Terre de toute la surface de la plante de vos pieds. Le corps dans son entier sur Terre, en contact permanent avec la Terre…  

La Terre nous soutient. La Terre. Vous souhaitez souvent la fuir, vous ouvrir à d’autres horizons… et vous faites bien de vous ouvrir, mais avant tout il est nécessaire que vous construisiez une base solide. C’est sur cette base que vous pourrez installer la statue. L’artiste ne pose pas sa statue sans aucune base pour la soutenir sinon elle tomberait au premier coup de vent, vous le savez bien…

Reconnaissez le corps en tant que premier outil, en tant que cadeau que la Terre vous offre, à vous, à votre âme, à votre Etre, un cadeau offert avec beaucoup d’amour et qui est la matérialisation de son union avec votre Etre… C’est pour cela que le corps se doit d’être respecté, écouté, et qu’il est important que vous preniez votre temps pour vous y installer.

Ce qui est dit ici aujourd’hui est différent de ce que vous entendez habituellement, différent de vos voyages dans d’autres dimensions à la rencontre d’autres énergies… mais comment pouvez-vous incorporer ces énergies, cette ouverture, en maintenant un équilibre total et en harmonisant le tout, si vous n’avez pas une base solide ?...

Nous sommes les cellules de votre corps. Nous changeons en permanence. Notre vie ne dure pas longtemps. Nous vivons quelques années, mourons et d’autres cellules naissent à leur tour pour maintenir la base de votre corps stable afin que vous puissiez continuer ce que vous avez à faire ici, vous développer, comprendre… et quand il est important que vous compreniez quelque chose, nous sommes là pour vous le montrer ! Nous générons des dysfonctionnements, des dysharmonies pour servir votre plan de vie, votre Etre, vous montrant ce qu’il est bon que vous regardiez, où il est nécessaire que vous concentriez votre attention pour avancer… et vous, le plus souvent, ne désirez qu’une chose : nous réduire au silence, ne plus souffrir, mettre fin à la dysharmonie.

Nous vous parlons ! Nous sommes ici pour vous, comprenez-le ! Il ne s’agit ni d’une critique ni d’une punition, vous n’en êtes plus là, ne réagissez pas comme de jeunes enfants ! Nous ne sommes pas ici pour vous punir ! Là où vous êtes arrivés sur votre chemin, nous sommes là pour coopérer !!! Nous coopérons et demandons à ce niveau  de la reconnaissance! Nous vous montrons comment vous pouvez faire le prochain pas, ce que vous avez à prendre en compte, à accepter, comment vous pouvez vous ouvrir davantage. Nous sommes à votre service ! Mais nous sommes des serviteurs valeureux, ayant conscience de notre valeur et c’est pourquoi nous demandons reconnaissance et respect…

Nous vous demandons de cesser de vous plaindre, de cesser de jurer lorsque vous avez mal ou qu’un dysfonctionnement apparait dans votre corps. Au contraire, tournez alors votre regard vers la partie de vous en souffrance et souriez-lui… remerciez-la et ouvrez-vous à la communication… si la communication vous parait encore difficile, à tout le moins ouvrez-vous à l’acceptation du message qui vous est envoyé. Une fois le message reçu, vous agirez comme bon vous semble, vos décisions étant susceptibles de changer selon les cas.

Acceptez le fait que nous ne sommes pas ici, nous les cellules de votre corps, pour, entre guillemets, « vous faire mal ». Nous sommes ici pour vous montrer différents chemins que vous pouvez prendre pour grandir. Quand vous aurez compris cela, votre ouverture changera radicalement. Vous n’attendrez plus qu’un trouble soit dans un stade avancé pour comprendre ! Nous tirons des sonnettes d’alarme pour attirer votre attention et entrer en communication avec vous. Nous sommes probablement le meilleur outil que vous puissiez avoir parce que nous sommes un outil tangible, facile, direct… ne nous rejetez pas, ne nous mettez pas de côté en pensant que ‘vous’ avancerez ainsi plus vite, vous et nous sommes un ! Vous ne pouvez pas rejeter la moitié de vous, nous sommes un ! Plus vous communierez avec nous de tout votre être, psychiquement, spirituellement, vibratoirement, et surtout avec beaucoup d’amour, et plus votre chemin, notre chemin sera facile ! Unis, nous sommes tellement plus fort et la conscience peut alors s’expanser…

Cessez de vouloir tout séparer, le corps d’un côté et l’âme de l’autre : ensemble, ensemble, nous sommes un ! Quand la cellule de l’Etre quitte le corps pour retourner dans son foyer, nous nous diluons. Nous n’avons plus de raison d’être. Nous retournons à l’énergie de la Terre. Nous sommes ici, toutes les cellules rassemblées en un corps, pour vous… La force qui nous organise est celle de l’Amour de la Terre pour votre Etre. C’est cette force d’Amour qui nous maintient en cohésion et nous pousse à agir d’une seule voix, à vivre ensemble et à communiquer avec vous… Cette force est indescriptible. C’est une force de vie.

Vous parlez parfois de force ou de pulsion de vie et de mort. Barrez la pulsion de mort ! Il n’y a que la force de vie qui existe car la vie est partout. Quand vous décidez de continuer votre vie sous une autre forme, nous retournons à la Terre, changeant nous aussi de forme. La vie continue sous une autre forme. Elle ne cesse jamais d’exister. Nous parlons ici de cette force de vie et non pas du contraire de la mort qui n’est autre que la naissance… le début et la fin, c’est ce qui va ensemble. La force de vie est constante, au-delà du temps. La vie peut changer de forme mais elle est toujours là, elle nous unit, nous construit, nous structure, nous, les cellules de votre corps. C’est elle qui nous permet d’avancer, qui nous maintient en cohésion dans une structure donnée, et tout cela pour vous ! Nous sommes ici, à chaque instant, à votre service : comprenez-le bien ! Acceptez et respectez cela !  Ainsi nous avancerons plus unis, incroyablement plus forts car le jour où vous, en tant que petit être, nous accepterez avec toute notre force de vie, et que vous accepterez le cadeau d’amour que nous vous faisons, alors la base même de votre ouverture changera et ce sera le jour et la nuit  avec ce qu’elle est aujourd’hui… oui, il est bien question d’un tel changement, quel que soit votre niveau d’ouverture présent !

Vous n’avez aucune idée de la force qui est la nôtre et que nous pouvons mettre à votre disposition ! Vous n’en avez aucune idée parce que vous avez coupé beaucoup de ponts entre nous en pensant que la seule chose que vous pouvez recevoir de notre part est la douleur et qu’aucune collaboration n’est effective entre nous pour vous aider à cheminer vers votre but ultime… Nous vous le disons, il n’y a pas de réalisation du but ultime sans connexion totale à votre corps ! Ça n’est tout simplement pas possible car vous êtes ici pour transcender le corps et vous ne pouvez y parvenir qu’après l’avoir tout d’abord totalement accepté, totalement entendu, totalement respecté !

Regardez-nous… aimez-nous… ouvrez-nous vos mains et votre cœur car nous sommes ici pour vous, avec un Amour sans limite, pour vous… Nous vous aimons à un point tel et d’un Amour tel que vous n’en avez pas idée… Nous donnons tout pour vous… nous allons jusqu’à mourir pour que d’autres cellules, nouvelles, viennent prendre la relève, pour vous… Dans l’Amour, nous donnons tout, pour vous !

Nous sommes une force de vie inimaginable à votre disposition ! Entrez en communication avec nous, entrez dans l’acceptation et vous pourrez nous toucher… et nous serons alors encore plus disponibles, en tant que cellules et en tant que force de vie, pour vous aider à avancer sur votre chemin. Percevez-nous, nous sommes là, dans l’ouverture. Quand vous vous ouvrirez à votre tour, notre union pourra s’activer et la force de vie s’écouler… alors, la joie de vivre débordera de partout, de chacune de vos cellules, car c’est notre but comme le vôtre. Nous sommes ici avec un but commun et nous avançons ensemble vers lui.

Nous vous remercions de nous avoir écoutées, pour la première fois, avec un cœur aussi ouvert ! Nous vous remercions profondément ! Nous vous aimons ! Nous sommes les cellules de votre corps et nous sommes venues aujourd’hui vous parler tout comme nous venons chaque jour vous parler au cœur et dans tout votre corps, avec amour et respect pour votre chemin.

Et il en est ainsi.