2019-2020 : la Renaissance
8 – Fondations

A Athènes, par l’intermédiaire de Mariannick
08/01/2020

Soyez les bienvenus en cette nouvelle année, dans cet air nouveau qui vous entoure, cette énergie nouvelle puisque chaque année, sous l’influence de son chiffre, vous apporte une énergie renouvelée. 2020 vous apporte une énergie stable, une énergie sur laquelle vous allez pouvoir installer de nouvelles données, une nouvelle structure pour vous et ce que vous souhaitez créer.C'est une énergie qui prépare la création des années à venir. Vous préparez cette création dès à présent. Vous ne pouvez pas construire, créer quelque chose de nouveau sans changer au préalable votre propre structure, sans poser de nouvelles fondations en vous, fortes et joyeuses… il n’est pas question ici d’une joie qui vous fait sauter au plafond mais d'un changement structurel dans la joie. La joie entre dans votre structure centrale. Elle ne vient pas de l'extérieur mais œuvre à la structure! C'est assez différent de ce que vous avez pu ressentir les années précédentes.

C'est comme lorsque l'on tisse un tapis ou un tissu. La joie entre dans le tissage. Vous tissez cette année une nouvelle structure qui viendra servir de base à ce que vous tisserez plus tard, dans les années à venir. La patience est de mise, même si vous préférez souvent des résultats immédiats. Vous voulez voir le changement ici et maintenant. Vous voulez nous voir, nous sentir, ici et maintenant, faute de quoi vous pensez que nous n'existons pas, que nous ne coopérons pas... de plus en plus vous savez pourtant que nous œuvrons ensemble, que nous tissons ensemble la réalité dans laquelle vous vivez! Nous continuerons à le faire cette année, de plus en plus en conscience : nous allons bâtir ensemble ces fondations. Il est inutile d’aller vite car lorsque l’on veut construire quelque chose de grand, comme une très grande structure, il faut se donner le temps d’installer des fondations qui doivent être aussi larges que possible. Un grand changement se dessine. De grands changements au niveau de la société, de grands changements dans les habitudes de votre société. Il est question ici essentiellement de l'Occident. Pourquoi ne parlons-nous pas de toute l'humanité? Parce que c’est à vous que nous nous adressons.Nous nous adresserions à d’autres en d'autres termes. Nous nous adressons à vous, avec votre bagage et votre structure spécifiques. Nos mots s’adaptent à ce que vous êtes. Les structures sociales évoluent, vous en voyez des indices dès à présent qui deviendront de plus en plus clairs au fil du temps. Un nouveau monde va se construire dans les années à venir, tel que vous l'imaginez et que vous le désirez! Le besoin de changement est grand et le temps presse.

Il était nécessaire que vous changiez pour que quelque chose de nouveau puisse se construire. Nécessaire de changer, de changer votre désir, d'avoir le courage de tout changer, de changer les données de base tout en ayant la certitude absolue que quoi que vous fassiez, quoi que vous changiez, vous serez en sécurité. Au niveau de la société, il vous est très difficile d'entrer dans une nouvelle création, dans une révolution qui peut être douce et harmonieuse mais n’en demeure pas moins une révolution avec son lot de changements et la nécessité d’abandonner beaucoup de choses derrière vous. C’est justement en raison de cette difficulté qu’il vous est indispensable de vous sentir en sécurité.   Cette sécurité, vous ne la trouverez plus dans les structures sociales qui vont se fissurer de plus en plus. Elles ne tomberont peut-être pas, du moins pas immédiatement, mais elles se fissureront et vous n'y trouverez plus de sécurité.  Nous parlons d'argent, de banques, d'assurances terrestres. La sécurité, vous la trouverez auprès de nous, grâce à cet amour dont vous avez de plus en plus conscience entre nous : une conscience d'amour assez grande s’est établie pour que vous soyez absolument convaincu de notre présence constante à vos côtés. Nous vous disons depuis des semaines, des mois et des années que nous vous tenons la main…

Nous sommes ici pour suivre cette voie ensemble. Tout doucement, cette notion s’imprègne en vous et plus vous en êtes imprégnés, plus votre sentiment de sécurité augmente. Vous pouvez alors abandonner la fausse sécurité que la société vous offre, ce que vous offre un système arrivé en bout de course. Lorsqu'un système arrive en hiver, il vous appartient d’en trouver un autre qui commencera son cycle au printemps et fleurira lentement.

Vous êtes au stade où vous acceptez de mourir. Non pas par rapport à l'incarnation dans laquelle vous vivez, mais par rapport à la mort d'un système que vous avez adopté et accepté jusqu'à présent. Vous constatez souvent qu'il n'est plus satisfaisant: il a maintenant terminé son cycle et doit être renouvelé. Il vit à présent son hiver, comme vous en cette période de l'année.

Nous vous avons demandé de faire un bilan : où en êtes-vous? Avec l'année précédente, c’est aussi l'ancien système qui s’est terminé. C’est fini, ça n’est plus possible de continuer comme avant, du moins pour vous. C'est une évidence: vous ne pouvez plus continuer avec votre ancien système. C’est cette mort que vous avez acceptée durant ces dernières semaines. Vous ne voyez pas encore ce qui s’en vient: le printemps n'est pas encore apparu, mais vous avez accepté de quitter l'ancien, de vous dévêtir. Vous avez accepté d’avoir froid quelques temps en quittant un système et en attendant l’arrivée du suivant… oui, c'est une période difficile que celle qui se trouve entre deux systèmes : les repères précédents, qui ne vous satisfaisaient plus, ont disparu et les nouveaux ne sont pas encore apparus ! Seul le désir de changement demeure.  

Vous acceptez de changer. Vous avez abandonné l’ancien. Où se trouve le nouveau ? C’est ce que vous construisez peu à peu. Vous vous demandez par quoi remplacer l'ancien et vous n'avez pas encore de réponse. Vous avez des idées, beaucoup d'idées… Que se passera-t-il, qu’est-ce qui va prendre place, qu’est-ce qui sera satisfaisant pour vous, pour le monde qui vous entoure et la Terre ? Vous ne le savez pas encore. Vous êtes dans un no man's land, dans une période entre deux autres périodes complètement différentes l’une de l’autre. Vous avancez dans un tunnel, guidés par la lumière que vous apercevez au bout. Vous savez qu'il y a de la lumière au bout du tunnel! Vous savez que vous vous avancez vers le printemps après avoir accepté la mort durant l’hiver. C’est cela qui s’est joué pendant les dernières semaines de l’année précédente. Une rupture essentielle s’est opérée en vous ainsi que dans la vie de beaucoup d'autres sur Terre. Tout change et pour beaucoup, le début de la décennie n'a rien à voir, nous le répétons rien à voir, avec celui de la décennie qui vient de se terminer. 

Vous construisez un nouveau monde, une nouvelle Terre. De quoi sera-t-il fait ? Pour l’instant vous posez les bases et vous respirez. Vous regardez autour de vous ce qui peut sortir de la vibration dans laquelle vous êtes arrivé, ce qui peut être créé, ce qui peut être étendu, ce qui peut être positif pour vous et les autres autour de vous, ce qui peut être joyeux pour tout le monde, ce qui peut honorer la beauté de Gaia et celle de votre soleil, ensemble... C'est votre position en ce moment. La nôtre est de soutenir vos pas. Où voulez-vous aller? Vers quoi voulez-vous avancer ? Quelle va être la première étape? Regardez chacun de vos pas durant cette étape cruciale que vous traversez car ils déterminent l'orientation des mois et des années suivantes. Vers où allez-vous?

Prenez des notes, voyez quels sont vos choix. Notre choix est de soutenir le vôtre. Pour vous montrer notre volonté d'être à vos côtés, nous aimerions aujourd'hui être à votre disposition, non seulement pour vous parler d’une façon générale comme nous venons de le faire, mais aussi pour parler à chacun en particulier. Nous aimerions prendre un peu de temps pour répondre à certaines de vos questions. Nous accepterons 5 questions. Qui veut poser la première?

 

Question 1: C'est une question qui vient du cœur et elle est directement liée à la manière avec laquelle nous sommes appelés à travailler. Dans les derniers enseignements que nous avons reçus, il semblait que les forces masculines venaient du chakra supérieur et les féminines d'en bas... Je voulais vérifier qu’il en est bien ainsi, que les forces féminines viennent d'en bas, de la Terre...

Réponse 1: La question est acceptée, comme toute question venant du cœur. Des réponses peuvent être données à différents niveaux. Nous pourrions te dire, ami, que toutes ces énergies sont partout. L'univers que vous percevez n’est pas linéaire : tout est partout. Il y a un flux, un mouvement qui unit tout, ceci à un niveau où la réalité linéaire a disparu, au-delà de votre compréhension et de votre niveau tridimensionnel. Lorsque nous nous adressons à des êtres incarnés, fonctionnant avec une bipolarité issue du pôle de la Terre et de celui du Ciel, c’est   différent… Qu’est-ce qui construit l'incarnation? Les forces de la Terre et du Ciel qui viennent se rejoindre en chacun de vous. En vivant et en percevant le monde autour de vous comme linéaire, il vous est beaucoup plus facile de comprendre ces énergies comme venant de deux pôles différents et qui, en se rencontrant au cœur, vont y activer la vie. Il est beaucoup plus facile pour vous, lorsque vous êtes incarné, de conscientiser des énergies comme venant d'en bas comme tu dis (mais que signifient le haut et le bas pour toi ?), venant de Gaïa, ou d’en haut, de votre soleil. Il n'y a pas vraiment de haut et de bas. Il y a deux pôles. L'activation de la conscience, l'ouverture du cœur, se fait aisément à partir de l’union des deux pôles.

Bien sûr, vous pouvez atteindre un élargissement de conscience de bien des façons: chacun est appelé à trouver ce qui l'aide à atteindre ce but, il n'y a pas une seule recette pour tous. Nous dirions qu'il y a autant de chemins que d’êtres sur Terre : chacun est amené à trouver sa propre voie, et cela fait la richesse de l'humanité. Prends l’image que nous vous présentons comme une image qui te parle en ce moment car elle correspond à ce que tu es dans l’instant. À un autre moment, avec un élargissement de conscience plus grand où le temps linéaire disparaîtra, ta perception sera différente et nos mots seront alors eux aussi différents. C’est comme pour tout : vous parlerez différemment du même sujet à un enfant d'un an ou de 5 ans, à un adolescent ou à un adulte. Le temps linéaire vous définit beaucoup. Dans ce cadre, les images que nous vous apportons sont tout à fait adaptées. C'était notre réponse.

 

Question 2: Comment puis-je offrir?

Réponse 2: Tu demandes, amie, si tu peux offrir. Vous pouvez toujours offrir, à partir du moment où, dans l’axe de votre offrande, vous acceptez d’abord de recevoir ce que vous vous offrez à vous-mêmes. L’offrande commence par l’acceptation de recevoir, de se laisser emplir pour ensuite offrir aux autres ce qui vous a empli. Tu comprends alors que ce que tu as à demander n’est pas tellement de pouvoir offrir mais plutôt d’accepter de t’emplir. Si tu restes vide, qu’as-tu alors à offrir ? C’est alors ton mental seul qui offre son désir d’offrande. Le mental est bien plein mais tant que le corps ne s’est pas empli de lumière et d’amour, qu’as-tu à offrir à part ce désir mental ? Ton offrande épuisera alors le corps car tu n’auras à offrir qu’une énergie personnelle et non ce qui te vient de ton soleil. Pour offrir ton soleil, tu dois d’abord lui permettre de t’emplir. Ensuite,     tout ce que tu as à faire est d'accepter de le rayonner. Que cette acceptation soit ton offrande ! C'est une merveilleuse offrande que d’accepter de rayonner votre soleil! Cela suppose que ce que vous avez reçu vous comble à tel point que cela déborde et va rayonner sur tous ceux qui sont près de vous, pour leur bien et le vôtre aussi. Emplissez-vous d'abord de votre propre lumière, acceptez-la et acceptez de la laisser rayonner à travers vous. Tu n’as rien d’autre à demander que cela, rien d'autre, et ceci est notre réponse.

 

Question 3: Comment comprendre ce qui se passe en Australie avec les incendies et le sacrifice de nombreux animaux: est-ce pour créer quelque chose de nouveau?

Réponse 3: Le premier objectif est le nettoyage... le premier et le grand objectif est le nettoyage. Ici aussi nous avons de multiples niveaux de réponse. Ce qui fera bouger les êtres, c'est le fait que beaucoup d’entre eux ont beaucoup perdu. Quand quelqu’un perd tout, il a l'opportunité de reconstruire différemment, de reconstruire sa vie sur d’autres bases. Les exigences envers le gouvernement seront différentes parce que les besoins de la population seront différents. Le changement, comme nous l'avons déjà dit, prend place d’abord au niveau de votre conscience. Rien de nouveau ne peut s’ériger sans un changement de conscience préalable, et c’est une opportunité que de tels bouleversements sont susceptibles d’apporter. Vous avez construit des structures embourbées dans une telle léthargie que lorsque les chocs sont légers, vous avez tendance à reconstruire à l’identique pour éviter tout changement. Lorsque vous perdez tout, vous pouvez vous réveiller et exiger des changements que vous n'auriez pas eu le courage de demander auparavant. De tels événements sont susceptibles de booster la prise de conscience des êtres.   

Tu parles, amie, du sacrifice des animaux. Nous y ajoutons le sacrifice de quelques humains pour le bien commun. Très souvent, avant qu'un événement d’une telle ampleur ne se produise, une question est posée aux humains, aux animaux et aux âmes animales: "Acceptez-vous? Acceptez-vous, avec en perspective un changement personnel ainsi qu’un changement collectif, acceptez-vous de vous sacrifier, d’aller jusqu’à donner votre vie? "Et quand la réponse est "oui ", les personnes et les animaux qui font un tel pas sont particulièrement honorés. Ils sont honorés pour leur offrande au service de leur évolution et de celle de l’humanité. Car c’est bien de cela dont il s’agit, de l'évolution de l'humanité qui peut prendre des chemins très différents pour les uns et pour les autres. C’est ce qui se joue en Australie ainsi que la prise de conscience de l’unité de la planète Terre !

Lorsque vous vous trouvez de l'autre côté du Pacifique, et que vous respirez les fumées générées par le feu en Australie, comment ne pas réaliser que tout interagit sur cette planète bien petite, comment ne pas comprendre que ce que vous faites à un endroit affecte la planète toute entière?

Il y a donc ce qui se joue là-bas avec des événements qui influencent toute la planète, et puis il y a ce qui se joue en vous, en chacun de vous. L'année dernière, nous vous avons donné des outils pour agir collectivement lorsque surviennent des événements difficiles. Activez ces outils! Mettez-vous à l’œuvre ! Apportez votre aide ! Vous avez souvent l'impression qu'à votre niveau, ce que vous faites est si petit que c’est insignifiant... que le résultat sera le même, que vous participiez ou non. Ce n’est pas cela du tout mes amis! Lorsqu'un nœud manque sur un tapis, le trou apparaît, si vous soulevez le tapis vous verrez passer le jour à l’endroit du trou et vous comprendrez le manque ! Chaque personne compte, chacune, tout le monde compte !!! Et quand vous œuvrez ensemble à 3, 5 ou 10, ça compte beaucoup! Entrez dans la roue (Voir à la fin de la canalisation l’explication de la pratique de la roue) avec l'intention d’y rejoindre d’autres que vous, quelle que soit l'heure, et laissez la roue aller répandre la lumière et aider tous ceux qui donnent de leur temps, de leur énergie, ceux qui se donnent là-bas… Bien sûr ils ont dit "oui, j'accepte" mais si vous pouvez aider cet homme, cet animal à se diriger vers un autre monde, ou rendre sa blessure plus supportable, vous savez que ça en vaut la peine! Vous avez des outils, activez-les, il en est temps! Nous vous l’avons dit: de plus en plus d’évènements se produiront. Vous vous êtes préparés, vous êtes prêts: agissez !

C'est l'autre versant de ce qui se joue à travers ces événements: réveiller ceux et celles qui souhaitent aider, les rassembler afin qu’ils agissent ensemble, qu’ils n’oublient pas et qu’ils se mettent à l’œuvre. Allez-y! Ceci est notre réponse.

 

Question 4: Comment gérer tout le stress, l'anxiété et la peur que mes proches exercent sur moi à travers leur critique du chemin spirituel que j’ai choisi?

Réponse 4: Tu perçois une pression, amie, et il est vrai que ton environnement exerce une forte pression pour que tu ne changes pas, pour que tu restes celle qu'ils connaissaient, que tu restes comme eux ! Ils ont tellement peur sais-tu, et ils ont peur aussi, d’une certaine façon, par amour ! Ils se disent : "si elle change, est-ce qu’elle va continuer à rester près de nous ou est-ce que nous allons la perdre?" C’est un sujet que tu dois aborder avec eux. 

Qui a le plus peur: ceux qui font pression sur toi ou toi-même ? C'est une question qu’il serait bon que tu te poses car, à un certain niveau, tu as toi-même   créé cette résistance. Tu as participé à la création de cette résistance. Quelque part, cette résistance te protège d'un changement radical, et la peur est présente en toi aussi : sous une autre forme mais elle est bien présente, et tant qu'elle le sera, la pression continuera de se manifester comme un révélateur de ta propre résistance. Tu dois comprendre que s'il n'y avait pas de résistance en toi, la leur n’aurait aucune prise sur toi, elle n’aurait nulle part où s’accrocher et elle se dissoudrait. Leur résistance te semble insupportable car elle trouve un terrain en toi où se refléter, elle trouve tes propres résistances !

Oui, le chemin que tu as choisi est sans retour. Ton désir est de continuer. Tu avances rapidement et l’ancien en toi se rebelle parfois et veut se retrouver en terrain connu, très inconfortable mais connu ! Tu as du courage, de la volonté et tu es en chemin. Nul doute que tu réussiras, le quand et le comment sont entre tes mains!

Aimes-toi, aime la part de toi qui souffre du changement, aime tous ceux qui veulent te garder telle que tu étais pour ne pas avoir à changer eux-mêmes ! Dis-leur combien tu les aimes. Dis-leur que tu es sur ton chemin et que tu en es heureuse, que tu les aimeras toujours, qu’ils n’ont rien à craindre. Ils ne te croiront pas, mais si l'amour est présent, ils le sentiront et se calmeront. En voyant la qualité de ton amour pour eux, ils se calmeront. Au fil des jours, des mois, si cet amour se développe, la paix se développera. Tu n’as pas à combattre la résistance: tu as à aimer plus, à t’aimer avec tes résistances et à aimer ceux qui t’entourent avec les leurs. C’est ainsi qu’elles se diluent. Tu peux faire appel à l'Archange Gabriel : il peut t’aider en apportant un amour fluide, différent d’un amour de feu: un amour qui coule et dissout les callosités hostiles au changement. Prends ton temps, ne sois pas pressée. N'entre pas dans la volonté de réussir, détends-toi plutôt en laissant l'amour se répandre. C'est notre réponse!

Nous accepterons encore une question.

 

Question 5: Quel est le rôle de ce groupe que nous formons ?

Réponse 5: Nous sourions : il y a tant de niveaux en jeu ici sur lesquels nous pouvons répondre ! Le premier niveau c’est ce qui se passe entre vous : vous créez, à chaque fois que vous vous rencontrez, des liens entre vous. Ces liens sont semblables à des lignes de cristal qui vont d’un cœur à un autre... C'est comme un tissu que nous tissons ici à chacune de vos rencontres, et sur cette toile, dont la structure est semblable à celle d’une toile d’araignée (je la vois comme une toile d'araignée emplie de la rosée du matin sous le soleil rasant de l'aube, une toile souple et vivante, magnifique!) , nous déposons des paquets d'énergie permettant plus de compréhension, d'élargissement de conscience, d'ouverture de cœur. Vous les ressentez d’abord et ils vont ensuite s’étendre au monde qui vous entoure. Vous n'avez pas besoin de savoir jusqu’où ces fils s’étendent. Vous acceptez, par votre présence ici, de participer à la création du centre de cette toile. 

Les lignes tracées vont beaucoup plus loin que ce qui se construit ici. Vous n’en avez pas conscience, vous l’apprenez aujourd'hui et c’est l'occasion d'ouvrir votre cœur, à travers une ligne cristalline, d’une part vers l’avant, vers le centre du cercle où nos énergies arrivent et où vos cœurs se rejoignent, et d’autre part vers l’arrière, là où d'autres viennent se connecter. Ils peuvent être plus ou moins loin de vous et ils viennent, en se connectant à cette ligne, la faire pulser. En effet, une personne se situant de l'autre côté de la Terre et venant se connecter à cette ligne qui traverse votre cœur, va la faire vibrer légèrement : vous recevez ce toucher, cette pulsation très douce, signe d’une connexion. C'est votre façon de répondre, d'accepter, de dire «oui» à cette autre personne. Vous lui dites ainsi : «d'accord, je suis en contact avec toi. Je ne te connais pas dans cette incarnation mais je t’accepte dans cette ligne qui nous unit. Je ne sais pas pourquoi elle nous unit. Je sais simplement que je ne suis pas seul sur cette ligne de la toile, tu es là aussi comme beaucoup d'autres et je suis ouvert à cette perspective comme peut l’être chaque être connecté à cette ligne." Ouvrez-vous en conscience, ayez conscience de votre présence dans cette toile, dans cette grille qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Ensemble, vous permettez à plus d'énergie de descendre et de se répandre sur Terre.

En vous ouvrant, en acceptant votre interconnexion, votre connexion à nos énergies et votre connexion aux énergies de tous ceux qui viennent se connecter à votre ligne cristalline, une toile se crée. En acceptant votre présence au sein de cette toile, vous vous ouvrez dans toutes les directions à tous les contacts qui s'y nouent. Vous vous emplissez de lumière que vous rayonnez à travers cette toile qui se met à son tour à rayonner. Ce rayonnement atteint la Terre qui peut alors mieux respirer. 

Chaque fois qu'une telle toile est créée au sein d’un groupe, la Terre prend une respiration et nous sommes heureux de voir le nombre de toiles en formation à la surface de la Terre. Si vous n'étiez pas là, les choses ne seraient pas ce qu’elles sont à présent. Toutes les toiles collaborent à un changement profond de la Terre vers plus de lumière. Lorsque vous regardez d'en haut ce qui se créé ainsi, vous pouvez voir que chaque toile se dilate tellement qu'elle entre en contact avec les autres et que se tisse ainsi autour de la Terre une grande toile, une grille commune qui reçoit ce que nous vous apportons, la Lumière de l'univers, et la transmet à la Terre en changeant sa vibration pour qu’elle soit adaptée à celle de l’humanité. Vous créez ensemble une toile, un peu au-dessus de la surface de la Terre, qui permet la transmission de l'énergie du Soleil central et de la Source vers la Terre. Vous êtes tous bénis pour cela!

Nous vous en remercions profondément!

Et il en est ainsi.

 

A propos du groupe d'aide:

A chaque fois que vous désirez intervenir pour aider les âmes et Gaia, prenez le temps de vous installer dans votre axe et de vous connecter à la Terre et au Ciel. Exprimer votre intention de vous joindre à l'équipe d'aide, au-delà du temps et du lieu dans lequel vous vous trouvez. Vous agissez ensemble.

 

La roue :

En cas de départs massifs ou violents, voyez-vous rejoindre le cercle du groupe d’aide, sans visualiser de visages. Ce cercle se forme par l’union de vos cœurs et un rayon doré part du cœur de chacun vers le centre du cercle. Les rayons s’unissent au centre. Vous créez ainsi une roue de Lumière. Permettez à vos énergies de se remplir d'Amour… La roue s’active et se transporte là où sa présence est demandée…

La roue se met alors à tourner à grande vitesse et son mouvement répand des étoiles d'amour créées dans votre cœur et renforcées par les énergies du Ciel et de la Terre. Elle se déplace dans l'espace concerné et les étoiles d'amour ouvrent la voie au retour des âmes dans leur Foyer. Permettez à l’Amour de se répandre à partir de cette Roue d'Amour, créant un voile protecteur. Ce voile va permettre aux âmes en partance de se libérer plus facilement des formes-pensées et aux personnes qui demeurent sur Terre de s’apaiser…

Voyez enfin l'Amour qui se propage à travers la roue s'unir à toutes les pensées d'Amour envoyées de par le monde pour former une grande coupole de lumière blanche, dans ce cas précis au-dessus des terres australiennes. Demandez alors à la Conscience de s'élever et il en sera ainsi.

Vous permettez ainsi le passage d’une forme d'Amour et d'empathie loin de toute émotion, et cela grâce à votre double connexion à la Terre et au Ciel. Nous agissons ainsi en tant que trinité. La Terre, le Ciel et vous, partie d'un collectif. C’est notre trinité.